m

IST/SIDA  | enregistrements trouvés : 2 204

O

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Suède : réveil difficile. | Gai Pied hebdo 09/01/1992

Article

- n° 502 - p. 14
Cote : P. 42

HOMOSEXUALITE ; SUEDE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 1 - p 8
Cote : P 113

(Planned Parenthood in Europe, vol 21, n°1, 02/1992)
Sexualité et santé en Europe

EUROPE ; SANTE ; SEXUALITE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 215 - p.3
Cote : P 259

Au Japon, discussion du lien entre la prévention du S.I.D.A. et le maintien par le gouvernement de l'opposition à la pilule faiblement dosée.

PILULE ; OPPOSITION ; CONTRACEPTION ; PREVENTION ; JAPON ; PILULE MINIDOSÉE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 75 p.
Cote : 820 MIC

Mémoire de formation au conseil conjugal et familial pour l'Association Départementale d'Angers.

VIH/ SIDA ; FRANCE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 25 - n° 2 - pp 74-82
Cote : P 300

ETATS-UNIS ; HOMME ; COMPORTEMENT SEXUEL ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 129
Cote : 512.2IPP

En septembre 91, l'IPPF et l'Agence Allemande pour la Coopération Technique (GTZ) ont organisé un colloque sur les services de planification familiale au niveau des communauté à Harare. Les objectifs principaux du colloque était :
- accroître l'acceptation des services à base communautaire par les décideurs politiques et personnels médicaux
-produire les lignes directrices pour ceux qui mettront en place les programmes de planification et leur implantation.
Il y avait des représentants de beaucoup de pays africains à ce colloque, dont les directeurs exécitifs des associations de planification familiale, des responsables de programmes nationaux de planification familiale, des spécialistes de la planification de GTZ et leurs correspondants africains.
Les participants ont dénoté l'importance de ces services basés sur la communauté.
En septembre 91, l'IPPF et l'Agence Allemande pour la Coopération Technique (GTZ) ont organisé un colloque sur les services de planification familiale au niveau des communauté à Harare. Les objectifs principaux du colloque était :
- accroître l'acceptation des services à base communautaire par les décideurs politiques et personnels médicaux
-produire les lignes directrices pour ceux qui mettront en place les programmes de planification et leur ...

PLANIFICATION FAMILIALE ; AFRIQUE ; GAMBIE ; GHANA ; TANZANIE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 24 - n° 1 - pp 10-12
Cote : P 418

STERILITE ; AVORTEMENT ; RUSSIE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 4 - p. 255-257
Cote : P 2

La promotion faite en faveur des préservatifs, justifiée par l'épidémie de sida, a amené vers la fin des années 80 cette méthode de contraception à distancer la pilule comme méthode la plus utilisée en Grande-Bretagne. Ce changement d'une méthode médicalisée à une méthode non-médicalisée s'est superposée à un glissement du Centre de Planification et d'Education Familiales au médecin de famille comme fournisseur des méthodes de contraception. Le taux de femmes consultant dans les Centres de Planification et d'Education Familiales a décru au cours des années 80 en Grande-Bretagne et parmi les femmes continuant de consulter dans ces centres, le taux d'utilisatrices de préservatifs a augmenté. Simultanément, en Angleterre et Cornouailles, région du Royaume-Uni où des statistiques sont faites chaque année à ce sujet, le taux d'avortements légaux a augmenté avec une accélération notable à partir de la deuxième moitié des années 80. Deux études montrent que les grossesses indésirées sont particulièrement fréquentes chez les jeunes femmes utilisant des préservatifs; ces jeunes femmes risquent d'être amenées à abandonner cette méthode après une telle expérience. L'utilisation de la pilule et du préservatif ou ~ Double Dutch ~ jugée comme très acceptable dans certains pays comme la Hollande, pourrait réduire le nombre des grossesses non désirées
La promotion faite en faveur des préservatifs, justifiée par l'épidémie de sida, a amené vers la fin des années 80 cette méthode de contraception à distancer la pilule comme méthode la plus utilisée en Grande-Bretagne. Ce changement d'une méthode médicalisée à une méthode non-médicalisée s'est superposée à un glissement du Centre de Planification et d'Education Familiales au médecin de famille comme fournisseur des méthodes de contraception. Le ...

AVORTEMENT ; STATISTIQUE ; GROSSESSE ; ROYAUME UNI ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 32 - p. 71-85
Cote : P 226

Suite de l'enquête (CNRS). Résultats relatifs à la contraception, aux viols et aux attitudes à l'égard de l'infection à VIH.

SEXUALITE ; RISQUE SEXUEL ; ADOLESCENCE ; FRANCE ; ENQUETE ; CONTRACEPTION ; VIOLENCE SEXUELLE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 30 - p. 37-45
Cote : P 226

Suite de l'enquête CNRS de Brigitte Lhomond et Hughes Lagrange. Résultats relatifs aux jeunes sexuellement actifs.

SEXUALITE ; RISQUE SEXUEL ; ADOLESCENCE ; FRANCE ; ENQUETE ; CONTRACEPTION ; VIOLENCE SEXUELLE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 3 - p. 242-250
Cote : P 2

Les comportements sexuels des individus se modifient en fonction des connaissances acquises et des informations reçues, et nous avons tenté d'évaluer ces modifications. Pendant une période de 10 semaines (septembre-novembre 1994), nous avons analysé les résultats des entretiens préalables au test de dépistage du VIH dans le Centre Figuier de Dépistage Anonyme et Gratuit du Sida (CDAG Paris 4e)
Parmi les 1 275 fiches / consultants, la population masculine représente 61 % des consultants et, quel que soit le sexe 62 % des consultants ont entre 20 et 29 ans. Les homo/bisexuels représentent 26 % des consultants et ont un partenaire VlH-positif dans 23 % des cas. Les hétérosexuels masculins et féminins représentent, respectivement,35 % et 38 % des cas et ont un partenaire VlH-positif dans 1,7 % des cas. La majorité des consultants (76 %) est multipartenaire sur 12 mois et 72 % des homo/bisexuels contre 35 % des hétérosexuels (indépendant des classes d'âge) déclarent utiliser toujours les préservatifs pour les pénétrations sexuelles. Par contre, seulement 3,9 % des homo/bisexuels utilisent le préservatif lors de fellation. Par ailleurs, 12 % des consultants (homo/bisexuels 21 %~ hétérosexuels 8,5 %) déclarent avoir été traités pour une MST depuis un an, essentiellement dans la classe d'âge de 25-34 ans. Les plus fréquentes MST déclarées sont les infections anogénitales virales à papillomavirus humains et à herpès virus puis la chlamydiose génitale. Par rapport à ces comportements sexuels, 80 % des homo/bisexuels évaluent prendre un risque sexuel (fellation) contre 47 % des hétérosexuels qui viennent pour un dépistage VIH. D'autre part, 10 % des consultants ne viennent pas chercher leur résultat. Dans cette étude la séroprévalence VIH est de 1 % avec une fréquence plus importante dans la classe d'âge de 25-34 ans et chez les homo/bisexuels (3 %) versus les hétérosexuels masculins (0~4 %) et féminins (0~2 %). Nous observons que la majorité des consultants a une connaissance, selon leur comportement sexuel, des risques de contamination du VIH. Mais la fréquence importante des MST montre que la prévention a encore des lacunes. La prévention et le dépistage doivent être proposés, par le médecin, pour diminuer la fréquence des pathologies chroniques infectieuses et tumorales due à des agents infectieux transmis sexuellement.
Les comportements sexuels des individus se modifient en fonction des connaissances acquises et des informations reçues, et nous avons tenté d'évaluer ces modifications. Pendant une période de 10 semaines (septembre-novembre 1994), nous avons analysé les résultats des entretiens préalables au test de dépistage du VIH dans le Centre Figuier de Dépistage Anonyme et Gratuit du Sida (CDAG Paris 4e)
Parmi les 1 275 fiches / consultants, la population ...

COMPORTEMENT SEXUEL ; COUNSELING ; CENTRE DE DEPISTAGE ANONYME ET GRATUIT ; PRATIQUE SEXUELLE ; RISQUE SEXUEL ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH ; ORIENTATION SEXUELLE ; TRAVAILLEUR SOCIAL ; PARIS ; FRANCE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs

collectif [82]

FAVIER Carine [17]

KAPUSTA-PALMER Catherine [16]

TAÉRON Corinne [11]

THIÉRY Dominique [11]

DARMON Laetitia [10]

LANGLET Marianne [9]

BAJOS Nathalie [8]

AUBENY Elisabeth Dr [6]

BERNÈDE Marianne [6]

DESGREES DU LOU Annabel [6]

DESTOMBES Christelle [6]

HASSOUN Danielle Dr [6]

WINAVER Diane Dr [6]

BARUCH-GOURDEN Florence Dr [5]

BERREBI Alain [5]

BONNIN Olivier [5]

BOZON Michel [5]

CESBRON Paul Dr [5]

COHEN Jean Dr [5]

L'HENAFF Marianne [5]

LERT France [5]

MOLOCH [5]

POURETTE Dolorès [5]

RAYNAL Florence [5]

RAYR Dr Christian [5]

SPIRA Alfred [5]

VERDOUX Dr Christiane [5]

BUREAU Annie [4]

CATTANEO Graciela [4]

DARMON Pierre [4]

DESCLAUX Alice [4]

DESENCLOS Jean-Claude [4]

DOURLEN-ROLLIER Anne-Marie Me [4]

GUILLEMAUT Françoise [4]

HENRION Roger Dr [4]

JASPARD Maryse [4]

MAGNIER Jean-Claude [4]

MICHEL Françoise [4]

MIMOUN Sylvain Dr [4]

PIALOUX Gilles [4]

SPIRE Bruno [4]

TORDJMANN Gilbert Dr [4]

WARSZAWSKI Josiane [4]

WAYNBERG Jacques Dr [4]

WELZER-LANG Daniel [4]

AMSELLEM- MAINGUY Yaëlle [3]

AUTHIER Danièle [3]

BELTZER Nathalie [3]

BERER Marge [3]

BERGE André Dr [3]

BERNHEIM Nicole [3]

BIRMAN Chantal [3]

BOHBOT Jean-Marc Dr [3]

CALVEZ Marcel [3]

COLLET Murielle [3]

CYMES Michel [3]

DELFRAISSY Jean-François [3]

DENIS Jean [3]

DESCHAMPS Catherine [3]

DORNÈS Yvonne [3]

ESPLEN Emily [3]

FAURE Louise [3]

FLEUTELOT Eric [3]

GIAMI Alain [3]

HINTERMEYER Pascal [3]

JAUFFRET-ROUSTIDE Marie [3]

JUDLIN Philippe [3]

JULIEN Anne [3]

KEPES Suzanne Dr [3]

LAPORTE Anne [3]

LE COEUR Sophie [3]

LHOMME Jean Pierre Dr [3]

LHOMOND Brigitte [3]

LOUPIAC Marianne [3]

LYDIE Nathalie [3]

MAILLOCHON Florence [3]

MARASCHIN Joëlle [3]

MASCARELLO Myriam [3]

MATHIEU Lilian [3]

MESSAGER Danielle [3]

MEYER Laurence Dr [3]

MIGNOT Sandra [3]

MONOD Jacques [3]

MONTAGNIER Luc Pr [3]

MSELLATI Philippe [3]

PALMER Raoul [3]

PERSIAUX Renaud [3]

QUEROUIL Liliane [3]

ROZENBAUM Willy Dr [3]

SCHILTZ Marie-Ange [3]

SCHUTZ-SAMSON Martine [3]

SELLAMI Malika [3]

SORDET Fabien [3]

SULLEROT Evelyne [3]

SUTER Bruno [3]

UGIDOS Antonio [3]

VALABREGUE Catherine [3]

VANNIER Claire [3]

WOOG Vanessa [3]

ANATRELLA Tony [2]

J Plus

Descripteurs

VIH/ SIDA [1751]

FRANCE [1080]

PREVENTION [561]

INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE [536]

FEMME [469]

SEXUALITE [325]

CONTRACEPTION [283]

SEROPOSITIVITE [209]

STATISTIQUE [201]

ADOLESCENCE [183]

EDUCATION A LA SEXUALITE [169]

PRESERVATIF MASCULIN [161]

AVORTEMENT [149]

TRAITEMENT MEDICAL [149]

SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE [142]

DEPISTAGE [135]

RISQUE SEXUEL [134]

MODE DE TRANSMISSION DU VIH [129]

MONDE [120]

SANTE [111]

GROSSESSE [109]

SANTE DES FEMMES [105]

COMPORTEMENT SEXUEL [102]

HOMOSEXUALITE [95]

PLANNING FAMILIAL [95]

TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH [90]

AFRIQUE [89]

PROSTITUTION [83]

TRANSMISSION MATERNO-FOETALE [81]

PRESERVATIF FEMININ [80]

ENFANT [74]

HISTOIRE [72]

OUTIL PEDAGOGIQUE [72]

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES [72]

EPIDEMIOLOGIE [69]

ASSOCIATION [67]

DISCRIMINATION [66]

TEMOIGNAGE [66]

METHODE DE CONTRACEPTION [64]

POLITIQUE DE LA SANTE [64]

JEUNESSE [63]

ENQUETE [61]

EUROPE [60]

PROGRAMME D'ACTION [60]

ADOLESCENTE [57]

VIOLENCE SEXUELLE [57]

MALADIE [56]

GROSSESSE NON DÉSIRÉE [53]

PLANIFICATION FAMILIALE [53]

PREMIERE RELATION SEXUELLE [53]

CORPS [51]

DROGUE [51]

LEGISLATION [50]

GENRE [49]

DESIR D'ENFANT [47]

HOMME [47]

COUPLE [46]

JEUNE ADULTE [46]

RECHERCHE MEDICALE [45]

COMPORTEMENT À RISQUE [44]

ETATS-UNIS [44]

RISQUE [44]

SUIVI GYNECOLOGIQUE [44]

SOCIETE [42]

EGALITE FEMME HOMME [41]

ADOLESCENT [40]

CAMPAGNE D'INFORMATION [40]

AFRIQUE SUBSAHARIENNE [39]

MATERNITE [38]

ANNÉES 80 [37]

ASPECT PSYCHOLOGIQUE [37]

DROITS DES FEMMES [37]

STRUCTURE D'ACCUEIL [37]

INFORMATION [36]

PLAISIR SEXUEL [36]

VACCIN [36]

PRECARITE [35]

ANNÉES 90 [34]

STRUCTURE DE SOINS [34]

CONDITION FEMININE [33]

PROGRAMME DE PREVENTION [33]

GYNECOLOGIE [32]

HPV [32]

PUBERTE [32]

RELATION AMOUREUSE [32]

ACCES [31]

CENTRE DE PLANIFICATION [31]

DEMOGRAPHIE [31]

TRANSMISSION [31]

ANIMATION EN EDUCATION À LA SEXUALITE [30]

MEDECINE [30]

TRANSMISSION SANGUINE DU VIH [30]

DESIR [29]

MEDECIN [29]

MUTILATION SEXUELLE [29]

ORGANES SEXUELS FEMININS [29]

PERSONNE HANDICAPÉE [28]

PRATIQUE SEXUELLE [28]

RELATION SEXUELLE NON PROTÉGÉE [27]

CONFERENCE INTERNATIONALE [26]

JUSTICE [26]

J Plus

0
Z