m

Documents  Fayard | enregistrements trouvés : 78

O

-A +A

P Q

UV

Fayard


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 237 p.
Cote : 201 LEC

Un essai au style enlevé sur l'identité féminine et la voie de son émancipation notamment par le prisme des tâches domestiques.

FEMINISME ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; ROLE FEMININ-MASCULIN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 241 p.
Cote : B SAU

Après quarante-sept années de mariage, synonymes de coups, de chantages, de tortures et de violences, Jacqueline tue son mari de trois coups de fusil le 10 septembre 2012, alors qu'il menaçait une fois de plus sa vie. Elle retrace ici toute son histoire.

VIOLENCE CONJUGALE ; BIOGRAPHIE ; MEURTRE ; PROCES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 147 p.
Cote : B BES

S. Besbiss relate son parcours. Jeune femme de culture marocaine, elle se marie jeune en croyant échapper à son destin puis s'enfuit du domicile conjugal, sans argent ni travail. En devenant gendarme, elle poursuit un rêve d'enfance. Elle témoigne des brimades, des insultes, du harcèlement, de la mise au placard et du renvoi abusif dont elle s'estime victime.

BIOGRAPHIE ; POLICE ; SEXISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 199 p.
Cote : 112 BAY

De la Manif pour tous aux ruptures de couples présidentiels, le sexe s’est invité dans le jeu politique. Mais au-delà, ce sont les pratiques intimes de Monsieur Tout-le-Monde qui sont débattues en place publique. Le sexe tient en France la place de la sorcellerie en Afrique. Il est omniprésent et dissimulé, banalisé et dramatisé, méprisé et apprécié. Hector et Grégoire, jeunes hommes d’une vingtaine d’années, s’adonnent au plaisir par moments déconnectés du reste de leur existence. Leurs " plans cul " ne se ramènent ni à la simple débauche ni à l’infidélité. Ils sont vécus comme une forme de sincérité, de recherche de vérité, de conquête de liberté. Brouillant la frontière entre l’hétérosexualité et l’homosexualité, la normalité et l’hétérodoxie, Hector et Grégoire nous parlent d’une vie sociale que les institutions et les partis ne prennent pas en compte. Ils nous révèlent une part de dissidence dans la société, qui recompose le politique.
De la Manif pour tous aux ruptures de couples présidentiels, le sexe s’est invité dans le jeu politique. Mais au-delà, ce sont les pratiques intimes de Monsieur Tout-le-Monde qui sont débattues en place publique. Le sexe tient en France la place de la sorcellerie en Afrique. Il est omniprésent et dissimulé, banalisé et dramatisé, méprisé et apprécié. Hector et Grégoire, jeunes hommes d’une vingtaine d’années, s’adonnent au plaisir par moments ...

SEXUALITE ; COMPORTEMENT SEXUEL ; SOCIOLOGIE ; FRANCE ; HOMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 289 p.
Cote : 216.1 DUF

À Noël dernier, j'ai feuilleté le catalogue Jouets d'un grand magasin. Sur fond bleu : des autos, des motos et des bateaux. Sur fond rose : des poupées qui marchent et parlent, dix Barbie princesse et une Barbie fait le ménage. Materner c'est très bien, faire le ménage c'est nécessaire, et s'habiller comme une princesse peut être agréable, mais ce ne sont pas les seules façons, pour une fille, de gagner sa vie. Il y a beaucoup d'autres métiers, bien mieux payés. Ce "Guide des métiers" vous fera découvrir plus de cinquante professions, depuis Aventurière jusqu'à Physicienne en passant par Agent secret, Chef d'orchestre, Femme d'affaires, Informaticienne ou Surfeuse. Chaque fiche-métier offre deux portraits : celui d'une pionnière et celui d'une femme d'aujourd'hui. Des indications pratiques comme "études conseillées", "salaire en début de carrière" ou "espérance de vie" accompagnent le texte.
À Noël dernier, j'ai feuilleté le catalogue Jouets d'un grand magasin. Sur fond bleu : des autos, des motos et des bateaux. Sur fond rose : des poupées qui marchent et parlent, dix Barbie princesse et une Barbie fait le ménage. Materner c'est très bien, faire le ménage c'est nécessaire, et s'habiller comme une princesse peut être agréable, mais ce ne sont pas les seules façons, pour une fille, de gagner sa vie. Il y a beaucoup d'autres métiers, ...

ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; FEMME ; TRAVAIL ; ORIENTATION SCOLAIRE ; PORTRAIT ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 04/2013
Cote : 811.4 FAB

La gestation pour autrui donne lieu à des débats passionnés et affectifs, où il est question d’amour, de générosité et de don. Ces bons sentiments et ces bonnes intentions ne peuvent cependant suffire. De nombreux intérêts sont en effet concernés, dont bien sûr celui de l’enfant. Est également en jeu le type de société dans lequel nous nous apprêtons à vivre. Face à ces enjeux fondamentaux, on aspire à une argumentation rationnelle et cohérente, fondée sur autre chose que des slogans médiatiques. La gestation pour autrui est pratiquée depuis plusieurs années dans quelques pays. Ce livre décrit la réalité de sa mise en œuvre, en particulier en droit américain. Il donne à voir l’étendue de l’emprise consentie par la mère porteuse sur son corps et sa vie intime, les droits et libertés fondamentales auxquels elle renonce au profit du couple commanditaire, la modification juridique de la notion de filiation à laquelle elle conduit, ou encore les nouveaux rapports de classe qu’elle introduit. Établi à partir de cas très concrets, le tableau ainsi dessiné permet à chacun de regarder la réalité en face et de se faire sa propre opinion. On ne pourra pas dire qu’on ne savait pas.
La gestation pour autrui donne lieu à des débats passionnés et affectifs, où il est question d’amour, de générosité et de don. Ces bons sentiments et ces bonnes intentions ne peuvent cependant suffire. De nombreux intérêts sont en effet concernés, dont bien sûr celui de l’enfant. Est également en jeu le type de société dans lequel nous nous apprêtons à vivre. Face à ces enjeux fondamentaux, on aspire à une argumentation rationnelle et cohérente, ...

MERE PORTEUSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : 205 ERI

La société assigne des places. Elle énonce des verdicts, qui s’emparent de nous et marquent nos vies à tout jamais. Elle installe des frontières et hiérarchise les individus et les groupes. La tâche de la pensée est de porter au jour ces mécanismes d’infériorisation et la logique de la domination et de la reproduction sociales. C’est à un véritable renouvellement de l’analyse des classes, des trajectoires, des identités et du rôle central et ambivalent des institutions (notamment le système scolaire, le droit, la politique...) dans leur fabrication que nous convie Didier Eribon. Avec pour horizon l’idée que seule une démarche qui place au centre de ses préoccupations le problème des déterminismes par lesquels nos vies sont régies peut nous permettre d’ouvrir la voie à une politique de l’émancipation.
La société assigne des places. Elle énonce des verdicts, qui s’emparent de nous et marquent nos vies à tout jamais. Elle installe des frontières et hiérarchise les individus et les groupes. La tâche de la pensée est de porter au jour ces mécanismes d’infériorisation et la logique de la domination et de la reproduction sociales. C’est à un véritable renouvellement de l’analyse des classes, des trajectoires, des identités et du rôle central et ...

GENRE ; SOCIETE ; ASSIGNATION ; ASPECT PHILOSOPHIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 219 p.
Cote : 205 SCO

Qu'est-ce que le genre ? Comment les identités sexuelles et les rapports entre hommes et femmes sont-ils construits, et comment se transforment-ils ? Quel rôle jouent, dans ces processus, la politique et les mobilisations collectives, l'économique et le social, mais aussi le langage et l'inconscient ? Historienne mondialement reconnue, Joan W. Scott a imposé l'idée selon laquelle le genre ne constitue pas seulement un domaine d'investigation : c'est un instrument critique destiné à transformer la réflexion dans tous les secteurs. Pour elle, il se situe au c∏ur de toute relation de pouvoir et traverse l'ensemble des dynamiques à l'∏uvre dans la société. Ce volume réunit les grands essais de Joan W. Scott sur le genre publiés entre 1986 et 2011. Des textes qui renouvellent l'analyse de questions aussi diverses que la laïcité, la démocratie, la représentation de l'État et de l'identité nationale, ou encore celle du marxisme et des classes sociales. À l'heure où les études sur le genre se multiplient, Joan W. Scott s'interroge sur l'avenir du féminisme. Elle s'inquiète de la manière dont cette catégorie est si souvent vidée de ses implications radicales. Et montre comment elle peut continuer à nous inciter à penser autrement.
Qu'est-ce que le genre ? Comment les identités sexuelles et les rapports entre hommes et femmes sont-ils construits, et comment se transforment-ils ? Quel rôle jouent, dans ces processus, la politique et les mobilisations collectives, l'économique et le social, mais aussi le langage et l'inconscient ? Historienne mondialement reconnue, Joan W. Scott a imposé l'idée selon laquelle le genre ne constitue pas seulement un domaine d'investigation : ...

GENRE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; LAÏCITE ; DEMOCRATIE ; MARXISME ; FEMINISME ; ANGLETERRE ; SEDUCTION ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 322 p.
Cote : 103 OLI

Ce sont des questions que posent des femmes de tout âge, anonymement, sur le site SecondSexe.com, dédié à la sexualité féminine. Depuis 2007, en binôme avec...› Lire la suite Sophie Bramly, le Pr François Olivennes, gynécologue-obstétricien, leur répond, loin de tout discours moral, faisant en sorte que la précision médicale ne vienne pas éroder le plaisir. De la frigidité à l'orgasme en passant par la chirurgie plastique, les pratiques "hors norme", les odeurs, les poils, la sexualité des seniors, les points A, G et P, la force des mots, les femmes fontaines, la lubrification ou encore les MST, aucun thème n'est considéré ici comme tabou.A la fois tableau détaillé de la sexualité des Françaises aujourd'hui et formidable manuel d'information, cet ouvrage est à mettre entre toutes les mains.
Ce sont des questions que posent des femmes de tout âge, anonymement, sur le site SecondSexe.com, dédié à la sexualité féminine. Depuis 2007, en binôme avec...› Lire la suite Sophie Bramly, le Pr François Olivennes, gynécologue-obstétricien, leur répond, loin de tout discours moral, faisant en sorte que la précision médicale ne vienne pas éroder le plaisir. De la frigidité à l'orgasme en passant par la chirurgie plastique, les pratiques "hors ...

FEMME ; SEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 138 p.
Cote : 233 IAC

Ce qui s’est joué en France autour de l’affaire du Sofitel de New York, c’est moins la vérité des accusations contre un homme promis à la magistrature suprême que le procès de l’impunité du viol dans notre pays. Pourtant, depuis le début des années 1980, la France est, avec les États-Unis et la Grande-Bretagne, l’État démocratique qui réprime le plus sévèrement et le plus efficacement ce crime. Alors, que réclament donc les mouvements féministes concernant le droit du viol ? À travers une lecture décapante et implacable des interprétations de l’affaire du Sofitel qu’ont livrées ces mouvements et les médias, Marcela Iacub analyse le contenu de ces nouvelles revendications juridiques ainsi que les risques qu’elles font peser sur nos libertés, les rapports entre les sexes et l’émancipation des femmes. C’est parce que le viol est un crime particulièrement grave qu’on ne peut pas
accepter qu’il soit instrumentalisé par une idéologie faisant de la haine des hommes et de l’horreur du sexe ses principaux objectifs politiques. Il est peut-être temps d’entendre une voix féministe alternative pour tenter de comprendre ce qui s’est réellement joué en France à l’occasion de cette affaire.
Ce qui s’est joué en France autour de l’affaire du Sofitel de New York, c’est moins la vérité des accusations contre un homme promis à la magistrature suprême que le procès de l’impunité du viol dans notre pays. Pourtant, depuis le début des années 1980, la France est, avec les États-Unis et la Grande-Bretagne, l’État démocratique qui réprime le plus sévèrement et le plus efficacement ce crime. Alors, que réclament donc les mouvements ...

VIOL ; SOCIETE ; ANTIFÉMINISME ; LEGISLATION ; REPRESSION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 76 P.
Cote : 234 BOM

Le " séisme " du 14 mai 2011 au Sofitel de New York a permis de dévoiler une France étrangement tolérante à l’égard d’agressions sexuelles qui, sous couvert de " présomption d’innocence ", drapée dans son supposé affranchissement des mœurs, justifie sans vergogne des comportements indéfendables. Depuis ce jour, nous avons lu et entendu ce qui s’est dit et écrit en France : un ouragan de réactions sexistes, misogynes, de réactions de caste, de classe, dans un assourdissant silence des femmes. Où sont passées nos grandes voix humanistes et féministes ?
La France, terre des Lumières, a fait de la séduction et du libertinage un trait culturel qui lui interdit d’en voir la face obscure, comme si s’indigner du harcèlement sexuel relevait d’une contagion du puritanisme des Anglo-Saxons, considérés comme des sous-développés sexuels.
Le machisme à la française est un archaïsme que nous voulons dénoncer. Le silence est l’allié maudit de toutes les formes d’exploitation sexuelle, alors nous disons : Ne vous taisez plus !
Le " séisme " du 14 mai 2011 au Sofitel de New York a permis de dévoiler une France étrangement tolérante à l’égard d’agressions sexuelles qui, sous couvert de " présomption d’innocence ", drapée dans son supposé affranchissement des mœurs, justifie sans vergogne des comportements indéfendables. Depuis ce jour, nous avons lu et entendu ce qui s’est dit et écrit en France : un ouragan de réactions sexistes, misogynes, de réactions de caste, de ...

FEMINISME ; SEXISME ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VIOLENCE SEXISTE ; PATRIARCAT ; FRANCE ; MEDIA ; POUVOIR ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; SOCIETE ; XXIe SIECLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 217 p.
Cote : 310 HEF

Des individus aux prises avec les trois pôles de leur vie conjugale, de leur vie parentale, de leur vie sexuelle, qui bricolent et tentent - comme vous - de les rendre compatibles. Le couple a-t-il un avenir ? Conjuguer ces trois pôles ne va plus de soi pour personne. Mais la créativité, la vitalité, la capacité de comprendre, de se projeter, le désir de faire de ces questions complexes une " œuvre " acceptable, vivante, riche de sens, alimente et transforme nos existences.
Des individus aux prises avec les trois pôles de leur vie conjugale, de leur vie parentale, de leur vie sexuelle, qui bricolent et tentent - comme vous - de les rendre compatibles. Le couple a-t-il un avenir ? Conjuguer ces trois pôles ne va plus de soi pour personne. Mais la créativité, la vitalité, la capacité de comprendre, de se projeter, le désir de faire de ces questions complexes une " œuvre " acceptable, vivante, riche de sens, alimente ...

COUPLE ; VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; CONFLIT ; TEMOIGNAGE ; SOCIETE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 392 p.
Cote : 321 VER

"Ce " bon mari " préfigure le citoyen révolutionnaire, à la fois fils de famille que la Révolution émancipe de la puissance paternelle et pater familias ayant capacité à parler et à voter au nom des plus " faibles " : les femmes, les enfants et les domestiques. L'autorité familiale, qui dans la société d'Ancien Régime était réservée à l'aîné des mâles en ligne verticale, passe avec la Révolution à l'individu-citoyen, chef d'une famille recentrée autour du foyer conjugal, dans lequel la femme est invitée à se convertir aux opinions, intérêts et valeurs de son mari."
"Ce " bon mari " préfigure le citoyen révolutionnaire, à la fois fils de famille que la Révolution émancipe de la puissance paternelle et pater familias ayant capacité à parler et à voter au nom des plus " faibles " : les femmes, les enfants et les domestiques. L'autorité familiale, qui dans la société d'Ancien Régime était réservée à l'aîné des mâles en ligne verticale, passe avec la Révolution à l'individu-citoyen, chef d'une famille recentrée ...

FAMILLE ; HISTOIRE ; FEMME ; PÈRE ; MARIAGE ; COUPLE ; XIXe SIECLE ; FRANCE ; PATRIARCAT ; REVOLUTION FRANCAISE ; CITOYENNETÉ ; POLITIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 190 P.
Cote : 802 LEV

Le secret est, de nos jours, porteur d'une aura maléfique. La transparence est devenue une exigence universelle. On traque désormais sans relâche le secret, qui doit être révélé, exhibé, éliminé. Chasse au secret de famille, médiatisation des affaires publiques ou privées : il faudrait tout dire au nom de l'intérêt individuel ou collectif. Le " droit de savoir " est partout, remettant en cause jusqu'à l'anonymat qui s'attache au don d'organe, de gamètes, à la naissance sous X. Cette tyrannie de la transparence fait voler en éclats les barrières propres à l'intime : plus question de dissimuler sa souffrance ou même ses pensées. La parole intime est devenue publique, parée de vertus thérapeutiques. Ainsi parents et enfants sont-ils sommés de " tout " se dire, au détriment de l'épanouissement de leur indispensable jardin secret. Pierre Lévy-Soussan réhabilite ici cette intimité aujourd'hui malmenée et qui pourtant joue un rôle essentiel dans l'équilibre de la vie psychique de tous les individus.
Le secret est, de nos jours, porteur d'une aura maléfique. La transparence est devenue une exigence universelle. On traque désormais sans relâche le secret, qui doit être révélé, exhibé, éliminé. Chasse au secret de famille, médiatisation des affaires publiques ou privées : il faudrait tout dire au nom de l'intérêt individuel ou collectif. Le " droit de savoir " est partout, remettant en cause jusqu'à l'anonymat qui s'attache au don d'organe, de ...

BIOETHIQUE ; ANONYMAT ; ACCOUCHEMENT SOUS X ; DON D'OVOCYTE ; DON DE SPERME ; FAMILLE ; RELATIONS PARENT-ENFANT ; PSYCHANALYSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 338 p.
Cote : 414 HAL

Comment grandit-on ? Comment passe-t-on de l'état de nourrisson à celui d'adulte épanoui et civilisé ? Cette évolution découle-t-elle d'un processus "naturel" ou nécessite-t-elle une éducation des parents ? Si c'est le cas, de quel type d'éducation doit-il s'agir ? Faut-il parler ou seulement sévir ? Ce débat, qui fut longtemps l'affaire des seuls spécialistes, a aujourd'hui envahi la scène publique et les réponses apportées sous-tendent d'importants enjeux de société: existe-t-il une tendance à la délinquance que l'on pourrait dépister dès 3 ans ? Doit-on se contenter de sanctionner et d'enfermer les délinquants ou, au contraire, chercher à les éduquer ? Grandir apporte des réponses essentielles à ce questionnement et constitue, à ce titre, un indispensable outil de réflexion pour notre société.
Comment grandit-on ? Comment passe-t-on de l'état de nourrisson à celui d'adulte épanoui et civilisé ? Cette évolution découle-t-elle d'un processus "naturel" ou nécessite-t-elle une éducation des parents ? Si c'est le cas, de quel type d'éducation doit-il s'agir ? Faut-il parler ou seulement sévir ? Ce débat, qui fut longtemps l'affaire des seuls spécialistes, a aujourd'hui envahi la scène publique et les réponses apportées sous-tendent ...

EDUCATION PARENTALE ; PARENTALITE ; RELATIONS PARENT-ENFANT ; RELATION MERE-ENFANT ; RELATION FRERE-SOEUR ; FAMILLE ; DÉVELOPPEMENT DE L'ENFANT ; ENFANT ; ADOLESCENCE ; JEUNE ADULTE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; PSYCHANALYSE ; SEXE BIOLOGIQUE ; RESPONSABILITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 112 p.

Cote : 236 ATT

Une analyse de la mondialisation de la prostitution qui bénéficie de l'interconnexion des marchés des activités criminelles, de la libéralisation des flux de capitaux et de l'absence de contrôle et d'entrave à leur circulation. Une réflexion sur le néolibéralisme, l'égalité hommes-femmes, la place accordée aux femmes dans la société et le respect des droits humains.La prostitution revêt aujourd'hui dans son organisation des formes directement empruntées à la mondialisation financière. La logique néolibérale a trouvé dans le système prostitutionnel un "secteur" privilégié où se déployer, qui génère d'énormes profits : trafiquer les êtres humains d'Asie, d'Afrique ou d'Europe et les prostituer procure beaucoup de bénéfices pour peu d'investissements.

Cette mondialisation-là, qui n'épargne aucun pays, illustre le processus de la marchandisation généralisée, à laquelle n'est mise aucune limite.

C'est dans ce contexte que quelques pays ont choisi de légaliser et de réglementer la prostitution : aux Pays-Bas ou en Allemagne, elle est considérée comme une banale "prestation de service".

Est-ce là une voie à suivre ? C'est oublier la violence qui est faite aux femmes, et au-delà d'elles l'atteinte qui est portée à la dignité humaine. Est-on prêt à renoncer au respect des droits humains ?
Une analyse de la mondialisation de la prostitution qui bénéficie de l'interconnexion des marchés des activités criminelles, de la libéralisation des flux de capitaux et de l'absence de contrôle et d'entrave à leur circulation. Une réflexion sur le néolibéralisme, l'égalité hommes-femmes, la place accordée aux femmes dans la société et le respect des droits humains.La prostitution revêt aujourd'hui dans son organisation des formes directement ...

PROSTITUTION ; TRAITE DES ETRES HUMAINS ; TRAFIC D'ENFANT ; VIOLENCE ÉCONOMIQUE ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; MONDE ; ABOLITIONNISME ; LEGISLATION ; LEGALISATION ; ALLEMAGNE ; PAYS-BAS ; MÉTIER ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 352 pages
Cote : 100.4 IAC

En 1857, un groupe de jeunes gens s'abandonnant aux joies d'une partouze dans un hôtel particulier sont condamnés pour outrage public à la pudeur, parce qu'un curieux les épiait par le trou de la serrure. En 1893, les étudiants des Quatr'z Arts déclarent aux juges la guerre du nu. Dans les années 1960, les nudistes et les femmes en monokini provoquent des controverses passionnées. Chaque fois les mêmes questions se posent : où finit le public et où commence le privé ? Que peut-on montrer, que doit-on cacher ? A travers une enquête qui mêle le droit, l'architecture, la littérature et la psychiatrie, Marcela Iacub raconte l'histoire de la pudeur publique. On y découvre comment le droit a longtemps partagé le monde visible entre licite et illicite, substituant à l'espace réel un espace institutionnel et politique. Aujourd'hui, ce vieux mot de pudeur a disparu de nos codes pour être remplacé par celui de Sexe. Mais, loin de faire le récit épique d'une liberté durement conquise, Marcela Iacub analyse les transformations des techniques par lesquelles l'Etat s'est donné notre sexualité en spectacle au cours des deux derniers siècles, et a conditionné nos espaces, nos vêtements, nos pratiques et même certaines de nos maladies mentales. Elle invite ainsi à une histoire politique du regard. On retrouve dans Par le trou de la serrure les ingrédients qui ont fait le succès des précédents ouvrages de Marcela Iacub : un examen sans concession des illusions de notre prétendue libération sexuelle, et un art tout particulier de faire du droit une discipline totale, à la fois poétique et critique.
En 1857, un groupe de jeunes gens s'abandonnant aux joies d'une partouze dans un hôtel particulier sont condamnés pour outrage public à la pudeur, parce qu'un curieux les épiait par le trou de la serrure. En 1893, les étudiants des Quatr'z Arts déclarent aux juges la guerre du nu. Dans les années 1960, les nudistes et les femmes en monokini provoquent des controverses passionnées. Chaque fois les mêmes questions se posent : où finit le public et ...

SEXUALITE ; LEGISLATION ; CORPS ; IMAGE DU CORPS ; FEMME ; LITTERATURE ; DROIT ; PSYCHIATRIE ; HISTOIRE ; SOCIETE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 118 p.
Cote : 221 MAR

D'un geste réflexe, elle tend sa main vers son sexe douloureux, rencontre une masse, molle, humide, happée par le vide, lourde. Elle la retient, la tient, met son autre main, serre, entend le cri de la vie, se vide alors de tout le poids de celui qui vient de naître. Le silence suit les mains...

DÉNI DE GROSSESSE ; TEMOIGNAGE ; MÈRE ; NOUVEAU-NÉ ; INFANTICIDE ; FEMME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 239 p.
Cote : 313 ATT

Depuis plus de quatre milliards d'années, l'histoire de la vie suit une seule route, celle de sa propre pérennité. Elle n'emploie qu'une seule stratégie, celle de la diversité. Elle ne fait surgir qu'une seule valeur, l'amour. Ce livre est un voyage à travers cette histoire, merveilleuse et menacée. On y découvre les incroyables formes que prennent les relations entre les hommes et les femmes, sexuelles et/ou sentimentales, instinctives et/ou réfléchies, sauvages et/ou ritualisées, contraintes et/ou volontaires, religieuses et/ou laïques, durables et/ou éphémères, hétéro- et/ou homosexuelles. S'y croisent tribus polyandres de Chine et rituels homosexuels de Nouvelle-Guinée, femmes des harems d'Arabie et maris multiples du Tibet, prostituées d'Amérique et geishas japonaises, maîtres de l'érotisme indien et mariages de groupe du Congo, familles bourgeoises et trios bisexuels, machines de plaisir et chimères d'amour. Toutes et tous, dans leur extraordinaire diversité, nourrissent la plus haute ambition humaine, la plus révolutionnaire : se dépasser pour atteindre à un idéal, celui de plaire à l'autre pour se plaire à soi-même. Celui d'aimer pour être aimé.
polyandrie
Depuis plus de quatre milliards d'années, l'histoire de la vie suit une seule route, celle de sa propre pérennité. Elle n'emploie qu'une seule stratégie, celle de la diversité. Elle ne fait surgir qu'une seule valeur, l'amour. Ce livre est un voyage à travers cette histoire, merveilleuse et menacée. On y découvre les incroyables formes que prennent les relations entre les hommes et les femmes, sexuelles et/ou sentimentales, instinctives et/ou ...

FAMILLE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; MARIAGE ; SENTIMENT AMOUREUX ; RELATION AMOUREUSE ; SEXUALITE ; RELIGION ; HOMOSEXUALITE ; CHINE ; NOUVELLE GUINEE ; TIBET ; AMERIQUE ; CONGO ; JAPON ; BISEXUALITE ; POLYGAMIE ; HISTOIRE ; XIXe SIECLE ; XXe SIECLE ; ANIMAL ; REPRODUCTION ; MALAISIE ; MATRIARCAT ; MARIAGE FORCÉ ; MONDE ; MOYEN-ÂGE ; COUPLE ; XVIIIe SIECLE ; XVIIe SIECLE ; XVIe SIECLE ; LIBERATION SEXUELLE ; LIBERATION DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 313 p.
Cote : 140 CLE

Fausse couche, IVG (interruption volontaire de grossesse), interruption médicale de grossesse, grossesse extra-utérine, mort in utero: plus d'une grossesse sur deux n'est pas menée à son terme aujourd'hui. Pourquoi et quelles en sont les conséquences psychologiques sur la femme et son entourage? Le docteur Stéphane Clerget, psychiatre, nous fait part de son expérience, grâce à de multiples témoignages qu'il a recueillis au cours de ses consultations: non seulement ces interruptions, volontaires ou involontaires, sont nombreuses, mais elles laissent la plupart du temps des traces psychiques importantes chez la femme, mais aussi chez l'homme et les enfants déjà présents ou à venir. Du traumatisme à la dépression, en passant par la colère, le déni ou la culpabilité, les réactions sont diverses et, trop souvent, niées par l'entourage qui a tendance à banaliser ces pertes.
Fausse couche, IVG (interruption volontaire de grossesse), interruption médicale de grossesse, grossesse extra-utérine, mort in utero: plus d'une grossesse sur deux n'est pas menée à son terme aujourd'hui. Pourquoi et quelles en sont les conséquences psychologiques sur la femme et son entourage? Le docteur Stéphane Clerget, psychiatre, nous fait part de son expérience, grâce à de multiples témoignages qu'il a recueillis au cours de ses ...

AVORTEMENT ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FAUSSE COUCHE ; FEMME ; TEMOIGNAGE ; FRANCE

... Lire [+]

Z