m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  Félin (éditions du) | enregistrements trouvés : 6

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 231 p.
Cote : 202 BER

Qui est "Perturbation" ? Une enfant du Baby-boom qui a la particularité, après tout assez répandue, d'être née femelle. Et qui, pour cette raison, fut accueillie au monde par toute une ribambelle de belles images qui faillirent bien l'étouffer.
Une tricheuse qui n'est pas née femme, mais l'est devenue. Et a trouvé le processus douloureux.
Alors elle s'est transformée en une de ces femmes folles furieuses qui, dans les années 1970, ont décidé de briser ensemble le cercle vicieux du symbole bioogique. Elles l'ont semé de poings dressés plutôt phalliques, de mains qui brandissaient des fusils ou dessinaient la forme d'un sexe féminin, de corps de femmes libérés de la pesanteur. Ou bien l'ont ouvert, y ont accroché la lune ou des chaussettes...N'importe quoi pur que cela bouge.
Et cela s'est mis en mouvement. Plus même: en mouvement de libération des femmes.
Aujourd'hui, Perturbation nous raconte cette naissance à sa manière. elle sait bien que chacune, si elle pouvait se faire entendre, donnerait une autre version de la même histoire. Mais, après tout, la vérité non plus, n'est plus ce qu'elle était.
Qui est "Perturbation" ? Une enfant du Baby-boom qui a la particularité, après tout assez répandue, d'être née femelle. Et qui, pour cette raison, fut accueillie au monde par toute une ribambelle de belles images qui faillirent bien l'étouffer.
Une tricheuse qui n'est pas née femme, mais l'est devenue. Et a trouvé le processus douloureux.
Alors elle s'est transformée en une de ces femmes folles furieuses qui, dans les années 1970, ont décidé de ...

FEMINISME ; MOUVEMENT DE FEMMES ; ANNÉES 70 ; LUTTE FEMINISTE ; FEMME ; PATRIARCAT ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; HISTOIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V


Cote : 803 KAP

Jusqu'au milieu du XIXe siècle, l'Église catholique ne considérait pas un avortement fait avant le quarantième jour comme un homicide. Depuis, la situation a changé et l'embryon est devenu le symbole de nombreuses crispations, à la fois scientifiques et religieuses. S'appuyant sur les dernières avancées de la biologie, Francis Kaplan tord le cou à de nombreuses idées largement répandues : non, l'embryon n'est pas un être vivant et humain en puissance puisqu'il dépend de sa mère pour se développer. Voici un essai qui remet les pendules à l'heure de la science et de l'épistémologie. Francis Kaplan est professeur émérite de philosophie à l'université de Tours. Il est connu pour ses travaux d'historien des sciences.
Jusqu'au milieu du XIXe siècle, l'Église catholique ne considérait pas un avortement fait avant le quarantième jour comme un homicide. Depuis, la situation a changé et l'embryon est devenu le symbole de nombreuses crispations, à la fois scientifiques et religieuses. S'appuyant sur les dernières avancées de la biologie, Francis Kaplan tord le cou à de nombreuses idées largement répandues : non, l'embryon n'est pas un être vivant et humain en ...

EMBRYON ; STATUT ; ETHIQUE ; BIOETHIQUE ; ASPECT PHILOSOPHIQUE ; AVORTEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 248p.
Cote : 202 BER

Femmes de tête, indépendantes, entre 35 et 55 ans, pourvues d'un métier plutôt intéressant, d'un niveau de vie légèrement ou carrément supérieur à la moyenne, avec ou sans enfants, aimant un peu ou beaucoup les femmes... Signe particulier : recherche désespérément un art de vivre. Nota bene : le découvrent plus volontiers dans les livres ou chez leurs amies qu'auprès de leur mère ou des femmes de leur famille.
Question principale : pourquoi?
Question annexe : et l'amour dans tout ça?
Exercice : développer
Ceci pourrait être un sujet de bac. On imagine des jeunes gens et jeunes filles cherchant à y répondre pour couronner une éducation qui leur aurait transmis autre chose que du savoir : une connaissance d'autrui par exemple. Mais autrui au féminin reste un continent noir, aujourd'hui comme au temps de Freud. Pour amener un peu de lumière sur ce sujet indispensable, rien de tel que le document brut, le récit d'expériences vécues. Pratiquant tour à tour la pêche à la ligne dans les hasards de la mémoire et l'interrogation systématique des idées reçues, l'auteur ramène à la surface de l'Histoire une génération de femmes en marche vers la liberté avec les gros sabots dont elles ont hérité. Etres huamins du sexe qui met les enfants au monde, selon les dictionnaires, elles sont à la recherche d'une identité qui n'en finit pas de se dérober. Le sexe, en tout cas, est ce qui les distingue encore du reste de l'humanité, des hommes. Et la poursuite de l'amour parfait, sous toutes ses formes, demeure peut-être leur grande aventure.
Femmes de tête, indépendantes, entre 35 et 55 ans, pourvues d'un métier plutôt intéressant, d'un niveau de vie légèrement ou carrément supérieur à la moyenne, avec ou sans enfants, aimant un peu ou beaucoup les femmes... Signe particulier : recherche désespérément un art de vivre. Nota bene : le découvrent plus volontiers dans les livres ou chez leurs amies qu'auprès de leur mère ou des femmes de leur famille.
Question principale : pour...

FEMINISME ; HISTOIRE ; SENTIMENT AMOUREUX ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 250 pages
Cote : 540 CHA

« À partir d'aujourd'hui, le gouvernement d'Allah s'instaure en Iran. » Cette déclaration de l'ayatollah Khomeyni, en avril 1979, marque le début d'une histoire tragique dont on n'a pas fini d'analyser les origines et les conséquences.
La prison politique en Iran est devenue rapidement l'expression de l'islamisme dans son essence idéologique. Elle fut le lieu d'application de sa vision du monde et des hommes. Chahla Chafiq, dans ce livre, montre comment se dissipa l'espoir, vite déçu, d'un équilibre entre le projet islamiste et le projet démocratique. Elle explique pourquoi l'islam politique considéré par les opposants à la dictature du chah comme capable de réveiller les consciences anti-impérialistes - fut la source d'une répression impitoyable. Isolement, tortures, exécutions massives sont les châtiments réservés pour les péchés commis par les blasphémateurs, c'està-dire les opposants au régime. La prison, destinée à fabriquer le nouvel homme islamiste, révèle aussi la vision diabolisée de la femme où se cristallise toute la profondeur de l'islamisme politique.
Fondé sur l'analyse des témoignages d'anciens prisonniers, sur des testaments de suppliciés, l'ouvrage de Chahla Chafiq est un document de première importance pour comprendre les origines, les moyens et les objectifs de ce projet totalitaire.
« À partir d'aujourd'hui, le gouvernement d'Allah s'instaure en Iran. » Cette déclaration de l'ayatollah Khomeyni, en avril 1979, marque le début d'une histoire tragique dont on n'a pas fini d'analyser les origines et les conséquences.
La prison politique en Iran est devenue rapidement l'expression de l'islamisme dans son essence idéologique. Elle fut le lieu d'application de sa vision du monde et des hommes. Chahla Chafiq, dans ce livre, montre ...

RELIGION ; ISLAM ; VOILE ISLAMIQUE ; VIOL ; PRISON ; IRAN

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 240 pages
Cote : 213.11 CHA

La place de la femme musulmane dans la société contemporaine est un enjeu politique et culturel décisif. Un enjeu illustré en France par l'affaire du foulard "; au Bangladesh, par la condamnation de l'ouvre de l'écrivain Taslima Nasreen; en Algérie, avec la violence des groupes islamistes. Le développement d'un mouvement islamiste, en Iran et ailleurs, a modifié le statut qui était réservé traditionnellement aux femmes depuis l'aube de l'islam. Pour les auteurs, les modèles différents de la femme musulmane voilée, non voilée, islamiste, traditionnelle, " occidentalisée " - sont révélateurs des contradictions d'une religion qui s'estime menacée par la modernité.
Leur livre, qui rappelle avec clarté et minutie les fondements de la loi islamique, permet enfin d'instaurer un débat essentiel et d'éviter l'image simpliste et surmédiatisée de la femme sous le voile. Il montre comment les stratagèmes féminins pour contourner les interdits, leur" jeu subversif" avec le voile, témoignent de leur refus de l'exclusion. Et l'échec des femmes islamistes est à cet égard significatif.
Résistant aux pressions quotidiennes de l'islam radicalisé, des femmes cherchent la voie d'un islam apaisé et réconcilié avec lui-même. Ce livre a pour objectif de mettre fin aux malentendus et aux erreurs d'interprétation liés à cette évolution.
La place de la femme musulmane dans la société contemporaine est un enjeu politique et culturel décisif. Un enjeu illustré en France par l'affaire du foulard "; au Bangladesh, par la condamnation de l'ouvre de l'écrivain Taslima Nasreen; en Algérie, avec la violence des groupes islamistes. Le développement d'un mouvement islamiste, en Iran et ailleurs, a modifié le statut qui était réservé traditionnellement aux femmes depuis l'aube de l'islam. ...

VOILE ISLAMIQUE ; ISLAM ; CONDITION FEMININE ; SEXISME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 133 p.
Cote : B GOU

"La femme naît libre et demeure égale à l'homme en droits". Olympe de Gouges (1748-1792), fille naturelle d'un aristocrate et d'une bourgeoise, est l'auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en 1791. Elle n'aura de cesse toute sa vie de mener des combats que d'autres conduiront à leur terme beaucoup plus tard. Combats pour les droits des orphelins, des enfants naturels, pour le divorce, pour l'éducation des filles, contre l'esclavage, pour la démocratie et, bien sûr, pour le droit des femmes, qui n'obtinrent le droit de vote qu'en 1945. "Femme, réveille-toi, le tocsin de la raison se fait entendre dans tout l'univers, reconnais tes droits...". Aux femmes de se prendre en main. Olympe de Gouges montre l'exemple : belle, intelligente, elle choisit la liberté plutôt que le remariage ; révolutionnaire, elle apprend le maniement des mots, et publie nombre de pièces de théâtre et textes revendicatifs, aux succès divers, qui l'amènent à la prison et à la mort. Elle est guillotinée en 1792.
"La femme naît libre et demeure égale à l'homme en droits". Olympe de Gouges (1748-1792), fille naturelle d'un aristocrate et d'une bourgeoise, est l'auteur de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en 1791. Elle n'aura de cesse toute sa vie de mener des combats que d'autres conduiront à leur terme beaucoup plus tard. Combats pour les droits des orphelins, des enfants naturels, pour le divorce, pour l'éducation des filles, ...

FEMINISME ; HISTOIRE ; DROITS DES FEMMES ; XVIIIe SIECLE ; FRANCE

... Lire [+]

Z