m

Documents  Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A 1170 FEM

Affiche d'information pour les femmes en situation de handicap. L'association Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir leur met un numéro d'écoute à disposition.

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; HANDICAP ; FEMME ; INFORMATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : V 722 FEM w

Le court métrage « Violences du Silence » produit par l’association « Femmes pour le Dire, Femmes pour Agir – FDFA » et réalisé par Catherine Cabrol, met en lumière 8 témoignages de femmes aux handicaps divers, victimes de violences. Aussi bruts que les violences, ces films dénoncent le quotidien vécu par 80% des femmes handicapées .

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; FEMME ; HANDICAP

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 228 p.
Cote : 230 PIO

On commence à bien connaître les ressorts du cycle de la violence dans une société de hiérarchie/domination entre les sexes : une femme n’ose pas dire qu’elle subit des violences ou du harcèlement, de peur que son entourage lui rétorque qu’il faut s’adapter, prendre sur soi, et parce qu’elle se sent « coupable » et « nulle », ce que son agresseur ne cesse de lui répéter. Que peut-être, elle exagère, qu’il faut prendre du recul… On sait qu’il est parfois tellement difficile de pouvoir déposer plainte. Que certaines juridictions voudraient remettre en avant la médiation. Bref, que malgré les campagnes, c’est un acte de bravoure de dire non. Alors, imaginez un peu si la victime est en situation de handicap et est victime d’un compagnon/entourage violent. Alors, pour elle, dénoncer, dire non, c’est encore infiniment plus difficile. Parce qu’on va lui dire qu’elle a déjà bien de la chance qu’on s’occupe d’elle. Imaginez le pouvoir que possède l’agresseur-prédateur, qui sait qu’il passe déjà pour un « héros » de prendre soin d’une personne en situation de handicap. Imaginez la réaction de l’entourage, du commissariat, qui ne peut accepter l’idée qu’une personne qui s’occupe d’une autre en situation de handicap puisse la maltraiter.
On commence à bien connaître les ressorts du cycle de la violence dans une société de hiérarchie/domination entre les sexes : une femme n’ose pas dire qu’elle subit des violences ou du harcèlement, de peur que son entourage lui rétorque qu’il faut s’adapter, prendre sur soi, et parce qu’elle se sent « coupable » et « nulle », ce que son agresseur ne cesse de lui répéter. Que peut-être, elle exagère, qu’il faut prendre du recul… On sait qu’il est ...

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; PERSONNE HANDICAPÉE ; FEMME ; SOCIETE ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

0
Z