m

Documents  INSERM | enregistrements trouvés : 48

O

-A +A

P Q

UV

I.N.S.E.R.M. ; Institut National des Sciences, des Etudes et de la Recherche Médicale

101,rue de Tolbiac
75654 Paris
cedex 13


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 9-10 - pp. 152-161
Cote : P 195 w

Cet article présente les données de surveillance de l’infection VIH et du sida en France en 2013, à partir de la notification obligatoire du VIH et du sida et de la surveillance virologique, ainsi que leur évolution depuis 2003. En 2013, 6 220 personnes (IC95%:[5 759-6 681]) ont découvert leur séropositivité VIH, dont 43% d’hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), 37% d’hétérosexuels nés à l’étranger, 18% d’hétérosexuels nés en France et 1% d’usagers de drogues. Entre 2012 et 2013, le nombre de découvertes est resté stable, quel que soit le mode de contamination. Parmi les découvertes de séropositivité VIH en 2013, 39% étaient précoces (≥500 CD4/mm3 ou primo-infection) et 25% étaient tardives (<200 CD4/mm3 ou stade sida). Le nombre de diagnostics précoces a augmenté depuis 2011 et le nombre de diagnostics tardifs a diminué depuis 2010, sauf chez les HSH où il est stable. En 2013, la part des infections à VIH-2 était de 1,2% et celle des infections à VIH-1 de sous-types non B de 42% (proportion stable depuis 2008). Les disparités régionales observées depuis 2003 ont persisté en 2013 : le nombre de découvertes de séropositivité rapporté à la population (95 par million d’habitants) était plus élevé dans les départements français d’Amérique (respectivement 908, 239, 225 en Guyane, Guadeloupe et Martinique) et en Île-de-France (221). En 2013, environ 1 200 (IC95%:[1 092-1 333]) cas de sida ont été diagnostiqués, dont 85% chez des personnes n’ayant pas bénéficié auparavant d’un traitement antirétroviral.
Cet article présente les données de surveillance de l’infection VIH et du sida en France en 2013, à partir de la notification obligatoire du VIH et du sida et de la surveillance virologique, ainsi que leur évolution depuis 2003. En 2013, 6 220 personnes (IC95%:[5 759-6 681]) ont découvert leur séropositivité VIH, dont 43% d’hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes (HSH), 37% d’hétérosexuels nés à l’étranger, 18% d’hétérosexuels nés en ...

SEROPOSITIVITE ; VIH/ SIDA ; FRANCE ; MODE DE TRANSMISSION DU VIH ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les voleurs de santé. | INSERM;MGEN 1994

Matériel pédagogique

UV


Cote : M 0015 MED

Mallette pédagogique contenant 8 thèmes abordés en 8 pages dépliantes de B.D en couleurs, accompagnées de la fiche Enseignant. Destinée aux enseignants des classes de cours élémentaire et de cours moyen mais également à ceux des classes de sixième des collèges.Co-produite par l'INSERM et la MGEN.
Thème traités : Le Coeur, Le Sang, La Respiration, La Peau, L'Alimentation, Les Dents, Le Sommeil, Les Vaccinations

BIOLOGIE ; ANATOMIE ; OUTIL PEDAGOGIQUE ; PREVENTION ; ECOLE PRIMAIRE ; COLLEGE ; ENSEIGNEMENT ELEMENTAIRE ; ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ; FRANCE ; SANTE ; ENFANT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 298 p.
Cote : 133 INS

NOMENCLATURE, ACTIVITÉS BIOLOGIQUES ET MÉTABOLISME DES TUANTS DES CONTRACEPTIFS ORAUX.; RÉPERTOIRE ALPHABÉTIQUE DES DENOMINATIONS COMMERCIALES; LES CONTRACEPTIFS ORAUX ET LEURS EFFETS SUR: L'APPAREIL REPRODUCTEUR ET LES GLANDES ENDOCRINES, SUR LE MÉTABOLISME DES GLUCIDES, SUR LE MÉTABOLISME DES LIPIDES, SUR LES FONCTIONS HÉPATIQUES, SUR LA PRESSION ARTÉRIELLE, SUR L'HÉMOSTASE, SUR LA THROMBOGENSE, SUR LA PEAU ET LES PHANERES, SUR LA CARCINOGENÈSE, SUR LE PRODUIT DE CONCEPTION, SUR LA SANTÉ MENTALE; ASPECTS SOCIOLOGIQUES; RECOMMANDATIONS RELATIVES AUX CONDITIONS DE DÉLIVRANCE D'UNE AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHÉ DES CONTRACEPTIFS ORAUX.; PROGRAMME DE SURVEILLANCE ÉPIDÉMIOLOGIQUE DES MÉDICAMENTS CONTRACEPTIFS; Addendum Mai 1971 : Mise au point sur les prostaglandines; Table des Matières
NOMENCLATURE, ACTIVITÉS BIOLOGIQUES ET MÉTABOLISME DES TUANTS DES CONTRACEPTIFS ORAUX.; RÉPERTOIRE ALPHABÉTIQUE DES DENOMINATIONS COMMERCIALES; LES CONTRACEPTIFS ORAUX ET LEURS EFFETS SUR: L'APPAREIL REPRODUCTEUR ET LES GLANDES ENDOCRINES, SUR LE MÉTABOLISME DES GLUCIDES, SUR LE MÉTABOLISME DES LIPIDES, SUR LES FONCTIONS HÉPATIQUES, SUR LA PRESSION ARTÉRIELLE, SUR L'HÉMOSTASE, SUR LA THROMBOGENSE, SUR LA PEAU ET LES PHANERES, SUR LA CA...

PILULE ; METHODE DE CONTRACEPTION ; EFFET SECONDAIRE ; EFFET BENEFIQUE ; DERMATOLOGIE ; ENDOCRINOLOGIE ; SANTE MENTALE ; SANTE ; AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 584 p.
Cote : 810 BRI

Complet, précis et accessible, cet ouvrage met à la disposition des lecteurs une information scientifique claire et rigoureuse sur l'état actuel de la médecin et sur les perspectives ouvertes par la recherche médicale.(...)Cet ouvrage étudie également la manière spécifique dont se posent les problèmes de santé dans les pays du tiers monde, notamment les pays tropicaux. La place de la médecin dans la société est présentée en détail : comparaison des politiques de santé menées de par le monde, fonctionnement du système de santé et de recherche français, enjeux éthiques des progrès de la médecine.
Complet, précis et accessible, cet ouvrage met à la disposition des lecteurs une information scientifique claire et rigoureuse sur l'état actuel de la médecin et sur les perspectives ouvertes par la recherche médicale.(...)Cet ouvrage étudie également la manière spécifique dont se posent les problèmes de santé dans les pays du tiers monde, notamment les pays tropicaux. La place de la médecin dans la société est présentée en détail : comparaison ...

SANTE ; FRANCE ; MALADIE ; TRAITEMENT MEDICAL ; POLITIQUE DE LA SANTE ; ASPECT INTERNATIONAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 229
Cote : 135 INS

" La réalité qui autorise à parler d'un usage généralisé de la contraception, de la banalisation des techniques médicales, n'exclut ni les situations d'inégalité devant la contraception, ni le caractère ambivalent de cette dernière. Pour les femmes s'agit-il d'un droit ? ou d'un devoir ? S'agit-il d'un outil de libération ou de normalisation des pratiques et de contrôle social des déviances ? Les femmes bénéficient-elles toutes des conditions d'un réel choix ? Pourquoi la contraception est-elle une affaire de femmes ? " (extrait de la 4è de couverture)
Enquête de l'INSERM sur l'expérience des femmes françaises, kabyles, tsiganes.
" La réalité qui autorise à parler d'un usage généralisé de la contraception, de la banalisation des techniques médicales, n'exclut ni les situations d'inégalité devant la contraception, ni le caractère ambivalent de cette dernière. Pour les femmes s'agit-il d'un droit ? ou d'un devoir ? S'agit-il d'un outil de libération ou de normalisation des pratiques et de contrôle social des déviances ? Les femmes bénéficient-elles toutes des conditions ...

CONTRACEPTION ; CONDITION FEMININE ; METHODE DE CONTRACEPTION ; FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION ; FEMME D'ORIGINE MAGHRÉBINE ; SANTE DES FEMMES ; FEMME ; MEDECIN ; PILULE ; CONTRACEPTION LONGUE DUREE ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 221 p.
Cote : 818 SCI

Cahiers d'Etude Ethique médicale et droits de l'homme n°2, décembre 1992.
Débats publics sur la lecture des projets de lois français n°2599, 2600, 2601, 15 oct et 9 déc 1992.

ETHIQUE MÉDICALE ; DROITS HUMAINS ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; REPRODUCTION ; HOMME ; DROIT ; ETHIQUE ; ETUDE ; SCIENCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 220 p.
Cote : 816 AMB

Ce cahier est centré sur la présentation de certaines questions posées par l'ouverture des débats publics dans le cadre des débats parlementaires sur des projets de loi français relatif à la recherche en médecine, en biologie et en santé.

BIOETHIQUE ; DEBAT ; LEGISLATION ; FRANCE ; ETHIQUE MÉDICALE ; ETUDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 72
Cote : 133 INS

" Cet ouvrage présente les travaux du groupe de travail réuni en 1991 et 1992 par l'Inserm à la demande du ministre de Affaires Sociales et de l'Intégration. La mission de ce groupe était de procéder à une évaluation des différents contraceptifs oraux et, plus particulièrement, ceux dits de troisième génération.
La première partie du rapport propose une synthèse des conditions d'utilisation des contraceptifs oraux détaillant leur efficacité, leur tolérance clinique et leurs effets sur le cycle et l'équilibre œstro-progestatif. La deuxième partie décrit la pharmacologie des différents progestatifs entrant dans la composition des pilules les plus récentes et précise leurs principaux risques, en particulier les risques artériels et veineux, l'effet sur la glycorégulation et les lipoprotéines, et les risques de cancers. L'acceptabilité et l'impact du mode de remboursement sur l'usage des contraceptifs oraux est abordé en fin de rapport.
Par la diversité et la qualité des contributions dont il a bénéficié, ce rapport devrait intéresser, outre les médecins généralistes, gynécologues et endocrinologues prescripteurs de ces produits, un très large public. " (4è de couverture)
" Cet ouvrage présente les travaux du groupe de travail réuni en 1991 et 1992 par l'Inserm à la demande du ministre de Affaires Sociales et de l'Intégration. La mission de ce groupe était de procéder à une évaluation des différents contraceptifs oraux et, plus particulièrement, ceux dits de troisième génération.
La première partie du rapport propose une synthèse des conditions d'utilisation des contraceptifs oraux détaillant leur efficacité, ...

CONTRACEPTION ; METHODE DE CONTRACEPTION ; PILULE ; REMBOURSEMENT ; COUT ; CONTRACEPTION PROGESTATIVE ; PILULE ESTROPROGESTATIVE MICRODOSÉE ; PILULE MINIDOSÉE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 348 p.
Cote : 403.2 CHO

En mai 1993, un échantillon national d'élèves du second degré, tirés au sort (taux de réponse de 92 %), a participé à une enquête épidémiologique portant sur la santé physique, psychologique et sociale.
La première partie de l'ouvrage est consacrée à la description des adolescents: la situation sociale et scolaire, le mode de vie, la qualité de leur vie relationnelle (famille, école, pairs), la santé au quotidien, la prise en charge médicale, paramédicale, psychologique et sociale, les interlocuteurs privilégiés, les informations reçues et/ou souhaitées en matière d'éducation et à la santé. La deuxième partie aborde les troubles de la conduite (consommation du tabac, d'alcool, de drogue, absentéisme scolaire, fugue, délits), le mal-être psychologique (plaintes somatiques, dépressivité, conduites boulimiques, usage de médicaments contre la nervosité, I'angoisse ou l'insomnie), les violences (conduites violentes, tentatives de suicide, violences subies physiques et/ou sexuelles). Ces différents thèmes ont été étudiés en fonction de l'académie, du sexe, de l'âge et du type d'enseignement suivi. Quelles différences entre jeunes de banlieue et adolescents en zone rurale ? Peut-on identifier des diversités régionales ? Existe-t-il des spécificités masculines et féminines ? La famille joue-t-elle un rôle important ? L'école influence-t-elle les comportements ? Que penser des actions de prévention ? Autant de questions abordées dans la troisième partie de ce livre, à partir des réponses de 12 391 adolescents à un questionnaire.
Cet ouvrage est destiné aux professionnels de la santé, de l'éducation, du secteur social et de la formation, à l'ensemble des adultes qui ont une activité professionnelle auprès des jeunes dans d'autres cadres institutionnels (justice, police, armée...) ou associatifs, et à tous les parents.
En mai 1993, un échantillon national d'élèves du second degré, tirés au sort (taux de réponse de 92 %), a participé à une enquête épidémiologique portant sur la santé physique, psychologique et sociale.
La première partie de l'ouvrage est consacrée à la description des adolescents: la situation sociale et scolaire, le mode de vie, la qualité de leur vie relationnelle (famille, école, pairs), la santé au quotidien, la prise en charge médicale, ...

ADOLESCENT ; SANTE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; FAMILLE ; COMPORTEMENT À RISQUE ; PREVENTION ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 183 p
Cote : 222 BOU

La naissance d'un enfant est un événement heureux qui se déroule le plus souvent dans une atmosphère de joie. Lorsque le décès maternel survient, c'est le drame; drame d'autant plus intense que cette éventualité est actuellement considérée comme impossible.
Hélas, la mortalité maternelle n'a pas disparu. Bien que très rare, il faut néanmoins la prendre en compte parce qu'elle constitue un signal d'alarme de ce qui ne fonctionne pas parfaitement dans la surveillance des grossesses ou des soins prodigués au cours des accouchements et du post-partum.
L'objet de ce livre est de rassembler les résultats de plusieurs études réalisées en France, depuis 1990, par une équipe de chercheurs de l'INSERM. Ces recherches ont pu être menées à bien grâce à la collaboration de professionnels de l'obstétrique désireux de développer l'évaluation de leurs pratiques pour améliorer la qualité des soins prodigués.
Cet ouvrage comporte trois parties:
• une analyse épidémiologique, où les statistiques montrent que la mortalité maternelle est relativement élevée en France;
• une partie clinique, où les cas rencontrés sont décrits, analysés, commentés et suivis de recommandations;
• une troisième partie qui, dans une optique de santé publique, énonce des propositions, notamment celle d'établir un système de surveillance de la mortalité maternelle.
La naissance d'un enfant est un événement heureux qui se déroule le plus souvent dans une atmosphère de joie. Lorsque le décès maternel survient, c'est le drame; drame d'autant plus intense que cette éventualité est actuellement considérée comme impossible.
Hélas, la mortalité maternelle n'a pas disparu. Bien que très rare, il faut néanmoins la prendre en compte parce qu'elle constitue un signal d'alarme de ce qui ne fonctionne pas parfaitement ...

SANTE DES FEMMES ; SUIVI DE LA GROSSESSE ; OBSTETRIQUE ; MORTALITE MATERNELLE ; RECHERCHE MEDICALE ; EPIDEMIOLOGIE ; POST PARTUM ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 448 p.
Cote : 814 LEC

Dix mille par an : c'est le nombre de décès prématurés que l'on pourrait éviter, si les ouvriers et employés avaient en France la mortalité des cadres supérieurs et des professions libérales. Ces données sont publiques, et pourtant, elles n'ont été jusqu'à présent que peu débattues publiquement. Alors même que la France fait partie des pays européens où les disparités devant la mort sont les plus fortes. D'où l'importance de ce livre, fruit d'un programme de recherches pluridisciplinaires, qui dresse un état des savoirs en matière d'inégalités sociales face à la santé. Pour les grands domaines de la santé et les principales maladies, il apporte des informations précises et révèle des faits encore trop méconnus, s'efforçant d'expliquer pourquoi ces inégalités ont leurs racines en amont du système de soins. Au cours de la période récente, les connaissances sur les inégalités sociales de santé ont progressé. On commence à mieux comprendre la genèse. Les données scientifiques sont abondantes et souvent passionnantes. L'ensemble de ces travaux doit sortir du cénacle des chercheurs et susciter un large débat. C'est l'objet de ce livre.
Dix mille par an : c'est le nombre de décès prématurés que l'on pourrait éviter, si les ouvriers et employés avaient en France la mortalité des cadres supérieurs et des professions libérales. Ces données sont publiques, et pourtant, elles n'ont été jusqu'à présent que peu débattues publiquement. Alors même que la France fait partie des pays européens où les disparités devant la mort sont les plus fortes. D'où l'importance de ce livre, fruit d'un ...

SANTE ; FRANCE ; SOCIETE ; MORTALITE ; PERINATALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 260 pages
Cote : 130 PEL

La contraception est l'utilisation de procédés temporaires et réversibles destinés à empêcher la conception. Dans cette partie, l'accent est mis sur le bilan des 30 ans de la loi Neuwirth.
La stérilisation est la suppression définitive de la possibilité de reproduction*. Les articles sélectionnés apportent un éclairage sur cette pratique dans la population générale, mais aussi sur la stérilisation des handicapés mentaux, problème majeur qui a fait l'objet de débats récents.
L'avortement est l'expulsion provoquée de l'embryon ou du fœtus. Nous n'envisageons pas là l'expulsion spontanée ou fausse-couche. Cette troisième partie aborde les problèmes éthiques liés à l'interruption volontaire de grossesse et tout particulièrement à l'interruption médicale de grossesse.
Ce dossier rassemble des textes normatifs, les avis du Comité consultatif national d'éthique et de comités d'éthique étrangers, des réflexions éthiques et des articles médicaux et scientifiques sur ces sujets. Il est complété par une importante bibliographie qui donne la possibilité d'aller plus loin. Tous les ouvrages cités sont consultables au Centre de documentation en éthique de l'INSERM.
La contraception est l'utilisation de procédés temporaires et réversibles destinés à empêcher la conception. Dans cette partie, l'accent est mis sur le bilan des 30 ans de la loi Neuwirth.
La stérilisation est la suppression définitive de la possibilité de reproduction*. Les articles sélectionnés apportent un éclairage sur cette pratique dans la population générale, mais aussi sur la stérilisation des handicapés mentaux, problème majeur qui a ...

PERSONNE HANDICAPÉE ; CONTRACEPTION ; STERILISATION ; AVORTEMENT ; HANDICAP MENTAL ; AVORTEMENT THERAPEUTIQUE ; ETHIQUE ; FEMME ; ENTRETIEN POST-IVG ; STERILISATION FORCEE ; STERILISATION VOLONTAIRE ; STERILISATION VOLONTAIRE FEMININE ; LEGISLATION ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 334 pages
Cote : 133 GIA

Le statut de la stérilisation en France est ambigu. D'un côté, on dénonce périodiquement le fait que des opérations sont pratiquées sur des personnes en état de vulnérabilité, qui ne sont pas toujours en mesure de formuler un consentement éclairé; de l'autre, on s'étonne que la stérilisation (masculine ou féminine) ne fasse pas partie de la panoplie des méthodes de régulation des naissances offertes aux couples, comme c'est le cas dans d'autres pays.
Cet ouvrage propose une synthèse des pratiques actuelles en France et dans le monde, à la fois pour les stérilisations volontaires des hommes et des femmes et pour des stérilisatons pratiquées sur des populations vulnérables (en particulier les personnes handicapées mentales).
La première partie aborde la stérilisation dans une perspective historique qui éclaire, notamment, la question (controversée) de ses liens avec l'eugénisme. Dans une deuxième partie, on présente l'évolution des différentes techniques et des réglementations en France et ailleurs dans le monde. Les situations propres à certains pays (Brésil et Québec), exemplaires à plus d'un titre, sont ensuite analysées plus en détail. Enfin, les aspects psycho-sociaux de la stérilisation sont discutés à partir des cas français et québécois et des problèmes posés par la stérilisation des personnes handicapées.
Le statut de la stérilisation en France est ambigu. D'un côté, on dénonce périodiquement le fait que des opérations sont pratiquées sur des personnes en état de vulnérabilité, qui ne sont pas toujours en mesure de formuler un consentement éclairé; de l'autre, on s'étonne que la stérilisation (masculine ou féminine) ne fasse pas partie de la panoplie des méthodes de régulation des naissances offertes aux couples, comme c'est le cas dans d'autres ...

PERSONNE HANDICAPÉE ; HANDICAP MENTAL ; SEXUALITE ; STERILISATION ; CONTRACEPTION ; CONSENTEMENT ; STERILISATION FORCEE ; STERILISATION VOLONTAIRE ; STERILISATION VOLONTAIRE FEMININE ; STERILISATION VOLONTAIRE MASCULINE ; FRANCE ; QUEBEC ; BRESIL ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; HISTOIRE ; STATISTIQUE ; MONDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 62 p.
Cote : 802 SIC

N° 26 - Janvier 2001 des "Cahiers du comité cosultatif national d'ét-hique pour les sciences de la vie et de la santé"
- Réflexions éthiques autour de la réanimation néonatales.
- Réponse du CCNE aux saisines du Président du Sénat et du Président de l'ASsemblée nationale sur l'allongement du délai d'IVG

LEGISLATION ; AVORTEMENT ; DELAI LÉGAL D'AVORTEMENT ; NEONATALOGIE ; ETHIQUE ; BIOETHIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- p. 3-21
Cote : 802 BAU

N° 27 des "Cahiers d'Ethique"

Le CCNE reconnaît les nombreuses avancées de l'avant-projet qui lui a été soumis et note que la plupart des propositions qu'il avait émises dès l'avis n°60 rendu le 2 juillet 1998 ont été retenues par le gouvernement. L'importance des modifications qui sont proposées justifie rétrospectivement le principe de révision périodique adopté en 1994. A cet égard, le CCNE rappelle que l'efficacité de ce dispositif de révision, indispensable dans un domaine aussi évolutif, tient au respect des échéances. La révision proposée qui aurait dû intervenir après cinq ans ne pourra désormais être définitivement adoptée, dans le meilleur des cas, que dans le courant de l'année 2002. Ce retard, amplifié par les délais de publication des décrets d'application, n'aura pas permis de faire l'économie d'un certain nombre de blocages et de difficultés que le dispositif visait précisément à éviter. Le CCNE relève que la rédaction de l'avant-projet appelle des éclaircissements destinés à éviter des erreurs d'interprétation. Compte tenu de la grande attention que notre société accorde au débat sous jacent, le Comité insiste pour que soient clarifiées les options retenues par la future loi.
Pour ces raisons, le présent avis comporte deux parties:
• La première se concentre sur le point qui focalise, du point de vue du CCNE, I'essentiel du débat éthique soulevé par l'avant-projet, à savoir la délimitation du champ à l'intérieur duquel la recherche sur l'embryon humain sera désormais considérée comme légitime. Dans ce domaine, la question la plus discutée concerne la levée des obstacles légaux qui interdisaient jusqu'ici ce qu'il est convenu d'appeler le clonage thérapeutique.
• La seconde aborde de nombreux autres sujets qui ont été discutés et ont abouti à des propositions de modification du texte de l'avant-projet. Beaucoup d'entre elles ne relèvent pas à proprement parler des compétences spécifiques du Comité, qui ne les avance que dans l'objectif de contribuer modestement à l'amélioration d'un projet dont il approuve l'essentiel des orientations. Parmi ces sujets, seule la question difficile des prélèvements sur les personnes décédées a divisé les membres du Comité, partagés entre la volonté de rendre à l'autopsie son rôle irremplaçable pour le progrès médical et le souhait de respecter les convictions de ceux qui s'opposent à toute atteinte au corps défunt.
N° 27 des "Cahiers d'Ethique"

Le CCNE reconnaît les nombreuses avancées de l'avant-projet qui lui a été soumis et note que la plupart des propositions qu'il avait émises dès l'avis n°60 rendu le 2 juillet 1998 ont été retenues par le gouvernement. L'importance des modifications qui sont proposées justifie rétrospectivement le principe de révision périodique adopté en 1994. A cet égard, le CCNE rappelle que l'efficacité de ce dispositif de ...

BIOETHIQUE ; EMBRYON ; LEGISLATION ; AVORTEMENT ; EUROPE ; BIOLOGIE ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; CLONAGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 348 pages
Cote : 140 BAJ

Une équipe composée de sociologues, d'une psychosociologue et d'une gynécologue a recueilli le témoignage de femmes confrontées à une grossesse non prévue, comme le sont chaque année en France des dizaines de milliers de femmes, qu'elles décident ou non de recourir à l'IVG. En tentant de rendre compte de la pratique quotidienne de la contraception, dans ses aléas et ses limites, en mettant en évidence les normes en matière de désir d'enfant, de vie de couple, de parentalité, mais aussi de sexualité, cet ouvrage pose trois séries de questions, qui, 35 ans après la légalisation de la contraception, et plus de 25 ans après la loi Veil, restent encore d'actualité.
Pourquoi autant d'échecs de contraception ? Qu'est-ce qui se joue, d'un point de vue matériel mais aussi relationnel, dans le choix d'une méthode et de son observance ?
Pourquoi certaines femmes, confrontées à une grossesse non prévue, choisissent-elles de la mener à terme tandis que d'autres l'interrompent ? Quel sens prend cette alternative dans la société française d'aujourd'hui ? Comment les femmes la vivent-elles ? De quelle manière les demandes d'IVG sont-elles prises en charge par le système de santé ? Faut-il encore parler aujourd'hui, comme aux premiers jours de la dépénalisation, de "véritable parcours du combattant" ?
L'analyse s'appuie sur des entretiens effectués auprès de 73 femmes vivant en France, de tous âges, et se trouvant dans des situations sociales et familiales volontairement diversifiées. Une attention particulière est portée aux mineures, aux femmes issues de l'immigration maghrébine, ainsi qu'à la situation de celles qui ont dépassé les délais légaux de recours à l'IVG.
L'ouvrage s'adresse à tous les chercheurs en sciences sociales et en santé publique qui travaillent sur les questions de sexualité, de contrôle de la fécondité et de constitution de la famille, des rapports entre les hommes et les femmes, ainsi qu'aux professionnels de la santé qui interviennent dans le champ de la contraception et de l'avortement et aux responsables de l'action publique dans ce domaine.
Une équipe composée de sociologues, d'une psychosociologue et d'une gynécologue a recueilli le témoignage de femmes confrontées à une grossesse non prévue, comme le sont chaque année en France des dizaines de milliers de femmes, qu'elles décident ou non de recourir à l'IVG. En tentant de rendre compte de la pratique quotidienne de la contraception, dans ses aléas et ses limites, en mettant en évidence les normes en matière de désir d'enfant, de ...

CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; ENQUETE ; STATISTIQUE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- 574 pages
Cote : 221 DOM

Le diagnostic prenatal a trente ans, l'âge de la maturité. Au cours de ces années, de remarquables progrès ont été accomplis. Au début des années 1970, la découverte d'une malformation était le plus souvent une mauvaise I surprise lors de l'accouchement. Les anomalies chromosomiques, les maladies géniques, les foetopathies n'étaient découvertes que plus ou moins tardivement après la naissance. De nos jours, la situation a fondamentalement changé. Le foetus est devenu un patient à part entière. Les techniques de prélèvement de cellules foetales se sont diversifiées et, conjointement, se sont développées des techniques de laboratoire de plus en plus élaborées, qu'il s'agisse de biochimie, de cytogénétique ou de biologie moléculaire, dont l'application nécessite une étroite collaboration I entre les divers praticiens impliques. L'échographie est devenue de plus en plus performante. Il n'est pas jusqu'à des traitements médicaux et chirurgicaux qui ne soient appliqués au foetus. Plus récemment encore, les progrès en génétique humaine et en imagerie, le diagnostic préimplantatoire et l'analyse de l'ADN foetal dans le sang maternel I bouleversent les stratégies appliquées. Toutes ces transformations ont eu de considérables conséquences éthiques, économiques, sociales et I juridiques, dont les médias se font régulièrement l'écho.
Pour faire le point sur ces avancées, Marc Dommergues, Ségolène Aymé, Paul Janiaud et Valérie Seror, coordinateurs scientifiques de ce livre, ont fait appel a des auteurs de disciplines diverses (médecins cliniciens et biologistes, chirurgien, psychologue, économiste, juriste, éthicienne) dont les noms font autorité en la matière. Chacun d'eux a écrit, avec le fruit de sa longue experience, des chapitres précis, très complets, techniquement très fouilles, assortis des textes législatifs et réglementaires en vigueur. Tous les aspects du diagnostic prénatal ont été envisagés. Après une introduction, I sont traitées les indications et la mise en oeuvre des techniques actuelle- I ment utilisées, les stratégies de dépistage, les consequences obstetricales et pédiatriques, et l'organisation du dépistage et du diagnostic prenatal en I France. Le livre se termine par une synthèse très claire. Cet ouvrage sera non seulement une référence pour les spécialistes, mais aussi pour les I médecins d'autres disciplines curieux de s'informer et pour les biologistes cherchant a mieux comprendre les enjeux cliniques de leurs actions. Il sera également utile à tous ceux qu'intéresse, à un titre quelconque, le diagnostic prenatal politiques, magistrats, sociologues, psychologues, philosophes, I théologiens, assureurs, qui pourront y trouver, au gré des chapitres, des réponses à leurs interrogations. En fait, ce livre est un veritable condense de tous les efforts et de toutes les recherches effectuées à ce jour dans le domaine du diagnostic prénatal.
Le diagnostic prenatal a trente ans, l'âge de la maturité. Au cours de ces années, de remarquables progrès ont été accomplis. Au début des années 1970, la découverte d'une malformation était le plus souvent une mauvaise I surprise lors de l'accouchement. Les anomalies chromosomiques, les maladies géniques, les foetopathies n'étaient découvertes que plus ou moins tardivement après la naissance. De nos jours, la situation a fondamentalement ...

DIAGNOSTIC PRENATAL ; GROSSESSE ; FRANCE

... Lire [+]

Z