m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  Mamamélis | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 212 p.
Cote : 108 LOR

Un souvenir revient dans les écrits d'Audre Lorde. C'est l'hiver à New York. Audre est dans le métro avec sa mère. Emmitouflée, elle est assise à côté d'une dame en manteau de fourrure. Elle regarde la dame, blanche, qui d'une main rageuse retire le pan de manteau qui effleure l'enfant. Une enfant Noire qui ne comprend pas et cherche désespérément un cafard, une poussière, bref une saleté justifiant ce geste. Quelque chose pour ne pas réaliser que la saleté... c'est elle. Ensuite, le regard rageur de la dame blanche qui tue l'enfant Noire de cinq ans parce qu'elle ne peut pas le nommer: le regard du racisme. Un souvenir vrillé en elle, plus qu'une douleur, une souffrance indélébile qui permet à la poète adulte d'affirmer qu'au fond, en Amérique, on ne veut pas que les Noir-e-s vivent. Audre à vécu, survécu, pour nous dire son "amérique", ses passions, ses colères, dans une série d'écrits lumineux.
Un souvenir revient dans les écrits d'Audre Lorde. C'est l'hiver à New York. Audre est dans le métro avec sa mère. Emmitouflée, elle est assise à côté d'une dame en manteau de fourrure. Elle regarde la dame, blanche, qui d'une main rageuse retire le pan de manteau qui effleure l'enfant. Une enfant Noire qui ne comprend pas et cherche désespérément un cafard, une poussière, bref une saleté justifiant ce geste. Quelque chose pour ne pas réaliser ...

RACISME ; ETATS-UNIS ; FEMME D'ORIGINE AFRICAINE ; ANNEES 50 ; LITTERATURE ; SEXISME ; EROTISME ; HOMOSEXUALITE FEMININE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 244 NIS

Munies d'un spéculum et d'un miroir, des femmes s'auto-examinent, se réapproprient leur corps et, ce faisant, réfléchissent à leur place dans la société. née du Mouvement de libération des femmes, la pratique de l'auto-examen en groupe, et plus généralement le self-help, a permis une véritable révolution et a fait le tour du onde. Cette aventure est indissociable des luttes pour le droit à 'l'avortement pour l'accès à la contraception, ainsi que pour une nouvelle relation au corps, à la maladie et au processus de guérison. Des centres de santé des femmes proposant des soins qui tiennent davantage compte des besoins des femmes sont ainsi apparus dans plusieurs pays. C'est tout un pan de ce mouvement qui est raconté ici à travers le parcours d'une de ses pionnières une sorcière des temps modernes.
Munies d'un spéculum et d'un miroir, des femmes s'auto-examinent, se réapproprient leur corps et, ce faisant, réfléchissent à leur place dans la société. née du Mouvement de libération des femmes, la pratique de l'auto-examen en groupe, et plus généralement le self-help, a permis une véritable révolution et a fait le tour du onde. Cette aventure est indissociable des luttes pour le droit à 'l'avortement pour l'accès à la contraception, ainsi que ...

FEMME ; SANTE ; GYNECOLOGIE ; AUTO-EXAMEN GYNECOLOGIQUE ; INDE ; AUTONOMIE ; LUTTE FEMINISTE ; AVORTEMENT ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 183 p.
Cote : 100.3 RIC

Dans son essai sans doute le plus célèbre – « La contrainte à l’hétérosexualité et l’existence lesbienne » – Adrienne Rich renverse les perspectives habituelles : au lieu de voir l’existence lesbienne comme marginale et déviante, elle choisit de problématiser l’hétérosexualité comme quelque chose qui ne va pas de soi. Dans cette remise en cause des évidences naturalistes patriarcales, elle se demande comment les femmes sont contraintes aux normes hétérosexuelles, et comment l’institution politique de l’hétérosexualité féminine, clef du maintien de la suprématie masculine, se perpétue. Une des originalités d’Adrienne Rich a été aussi d’avoir développé dans ce texte le concept de « continuum lesbien ». Elle nous fait réfléchir à la situation que les femmes auraient, si leurs désirs étaient libérés de la contrainte à l’hétérosexualité et à la procréation. Cet essai avait déjà été traduit par Christine Delphy et Emmanuèle de Lesseps et fut publié en 1981 dans le premier numéro des Nouvelles Questions Féministes. Depuis 1981, aucun texte d’Adrienne Rich n’avait été traduit et publié en français.
Adrienne Rich fait une analyse implacable de la société, de la place des femmes, du colonialisme et du racisme, tout comme de l’autocensure des femmes ou de la séparation entre la sphère privée et la sphère publique. À la suite d’auteures telles que Hannah Arendt et Simone Weil, elle aborde le totalitarisme. Elle insiste sur la nécessité de redéfinir le pouvoir comme vecteur de transformation et d’abandonner la définition qui le rend synonyme d’exploitation et d’oppression. Elle a contribué ainsi à développer un mouvement féministe internationaliste. Elle lie oppression de sexe et oppression de classe et explique comment elle devient lesbienne féministe, d’où elle tire sa force. Elle admire, parmi les féministes, particulièrement les féministes noires, dont les réflexions sur le racisme l’incitent à se demander quelles femmes sont incluses dans le « nous » féministe. Elle fait la critique du capitalisme américain et lutte pour des réformes sociales et contre le racisme.
Dans son essai sans doute le plus célèbre – « La contrainte à l’hétérosexualité et l’existence lesbienne » – Adrienne Rich renverse les perspectives habituelles : au lieu de voir l’existence lesbienne comme marginale et déviante, elle choisit de problématiser l’hétérosexualité comme quelque chose qui ne va pas de soi. Dans cette remise en cause des évidences naturalistes patriarcales, elle se demande comment les femmes sont contraintes aux ...

SEXUALITE ; HETEROSEXUALITE ; FEMME ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; GENRE ; HOMOSEXUALITE FEMININE ; PATRIARCAT ; VIOLENCE SEXUELLE ; VIOL ; REPRODUCTION ; CONTRACEPTION ; CORPS ; MATERNITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 186
Cote : 103 NIS

On a beaucoup écrit sur la sexualité des femmes, mais bien peu sur la sexualité des femmes vue... par des femmes. Alors que leur santé est influencée par leur vie sexuelle, Rina Nissim aborde de manière franche et directe ce sujet qui nous concerne toutes au plus près. Son ouvrage se base sur de nombreux témoignages recueillis au cours de plus de 25 ans de consultations et d'écoute de femmes de tous les âges, de tous les millieux. Résultat : un foisonnement d'idées et de point de vue.
Au sommaire : l'orgasme et la masturbation / le vaginisme / l'hétérosexualité / quand notre corps parle pour nous / l'homosexualité / la grossesse et la venue de l'enfant / la contraception / la violence / toutes nos particularités
On a beaucoup écrit sur la sexualité des femmes, mais bien peu sur la sexualité des femmes vue... par des femmes. Alors que leur santé est influencée par leur vie sexuelle, Rina Nissim aborde de manière franche et directe ce sujet qui nous concerne toutes au plus près. Son ouvrage se base sur de nombreux témoignages recueillis au cours de plus de 25 ans de consultations et d'écoute de femmes de tous les âges, de tous les millieux. Résultat : un ...

CORPS ; SEXOLOGIE ; FEMME ; ORGASME ; HOMOSEXUALITE FEMININE ; CONTRACEPTION ; GROSSESSE ; EDUCATION A LA SEXUALITE ; TEMOIGNAGE ; FRANCE ; SEXUALITE ; FEMME ; SEXUALITE

... Lire [+]

Z