m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  Librairie Académique Perrin | enregistrements trouvés : 15

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 547 pages
Cote : 236 BEN


Une enquête sur ce qu'on appellera plus tard les prostituées, leurs maquerelles, leurs clients, les rapports entretenus avec la police. Texte d'une thèse de doctorat ès lettres, destinée à être soutenue à Paris I lors de la disparition de son auteur.

PROSTITUTION ; HISTOIRE ; PARIS ; FEMME ; PROXENETISME ; SOCIETE ; POLICE ; JUSTICE ; DROIT ; XVIIIe SIECLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 542 p.
Cote : 100.4 COR

Ce livre invite à l'exploration d'un pays étrange : la "vie sexuelle" d'un temps où le mot "sexualité" ne figurait pas dans le dictionnaire, où personne ne parlait d'homosexualité ni, à plus forte raison, d'hétérosexualité. Les médecins, les théologiens et les pornographes de cette époque scrutent et décrivent des unions charnelles au cours desquelles le paroxysme du plaisir féminin se formule souvent en termes religieux; tandis que l'homme, obsédé par le "besoin de femmes" et préoccupé par l'arithmétique des performances, se doit d'exhiber sa virilité, qu'il offre ou impose à une femme perpétuellement soumise au dérèglement des sens.
Ce livre invite à l'exploration d'un pays étrange : la "vie sexuelle" d'un temps où le mot "sexualité" ne figurait pas dans le dictionnaire, où personne ne parlait d'homosexualité ni, à plus forte raison, d'hétérosexualité. Les médecins, les théologiens et les pornographes de cette époque scrutent et décrivent des unions charnelles au cours desquelles le paroxysme du plaisir féminin se formule souvent en termes religieux; tandis que l'homme, ...

SEXUALITE ; PLAISIR SEXUEL ; HISTOIRE ; ASPECT SOCIO-CULTUREL ; XVIIIe SIECLE ; XIXe SIECLE ; PRATIQUE SEXUELLE ; DESIR ; EROTISME ; IDENTITÉ SEXUELLE ; FEMME ; SEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 765 p.
Cote : 211 VIE

Jamais l'histoire de la loi salique - cette disposition française empêchant les femmes d'hériter et de transmettre la Couronne - n'avait été faite ; celle des relations entre les hommes et les femmes du point de vue du pouvoir non plus. Un manque, une absence qui se révèlent au grand jour alors que la France peine toujours à faire de la place aux femmes dans les positions décisionnelles... Pourtant ce qu'on a pu qualifier d'exception française n'a pas toujours eu le visage qu'on lui connaît. Reprenant l'histoire de France à ses origines (les Francs Saliens, Clovis), Eliane Viennot a cherché à comprendre les raisons de cette exclusion consacrée avec l'arrivée au pouvoir des Bourbons (Henri IV), les premiers à devoir leur trône à la loi salique. Le résultat est surprenant. Mieux, il va à l'encontre des idées reçues. Ce travail mené comme une enquête où les bons et les méchants ne sont pas toujours ceux que l'on croit, où les faux en écriture, mensonges et omissions abondent, met en lumière la remarquable mixité des pouvoirs pratiquée à certaines époques de l'Ancien Régime, avant que la loi salique ne constitue une étape centrale dans l'éviction des femmes des sphères du pouvoir. Initié au XIIIe siècle, ce processus ne se fit pas sans résistances. Les acteurs et les actrices de ce long conflit méritaient à coup sûr cette étude passionnante, en attendant peut-être de trouver une place dans les manuels scolaires.

Biographie de l'auteur
Professeur à l'université de Saint-Etienne, membre de l'Institut Universitaire de France (IUF), Eliane Viennot préside la Société Internationale pour l'Etude des Femmes de l'Ancien Régime (SIEFAR). Spécialiste de la Renaissance, elle a publié une biographie de Marguerite de Valois (Tempus, 2005).
Jamais l'histoire de la loi salique - cette disposition française empêchant les femmes d'hériter et de transmettre la Couronne - n'avait été faite ; celle des relations entre les hommes et les femmes du point de vue du pouvoir non plus. Un manque, une absence qui se révèlent au grand jour alors que la France peine toujours à faire de la place aux femmes dans les positions décisionnelles... Pourtant ce qu'on a pu qualifier d'exception française ...

CONDITION FEMININE ; MOYEN-ÂGE ; HISTOIRE ; DROITS DES FEMMES ; EGALITE FEMME HOMME ; FRANCE ; EUROPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 191
Cote : 422.1 CAR

Cet ovrage revient sur "l'affaire Ravalet", une affaire d'inceste entre un frère et une soeur doublée d'un adultère, l'une des affaires judiciaires les plus marquante de notre histoire. En suivant le procès, l'auteur retrace le plus exactement possible cette tragédie et le comportement de chacun des protagonistes. En outre, il analyse remarquablement le climat politique et moral qui l'environne, et explique le sens et la rigueur d'un châtiment qui visait plus l'adultère que l'inceste.
Cet ovrage revient sur "l'affaire Ravalet", une affaire d'inceste entre un frère et une soeur doublée d'un adultère, l'une des affaires judiciaires les plus marquante de notre histoire. En suivant le procès, l'auteur retrace le plus exactement possible cette tragédie et le comportement de chacun des protagonistes. En outre, il analyse remarquablement le climat politique et moral qui l'environne, et explique le sens et la rigueur d'un châtiment ...

JEUNESSE ; INCESTE ; HISTOIRE ; FRANCE ; JUSTICE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 391
Cote : 210.4 ATT

Il y a aujourd'hui 600 millions de Chinoises, 10% de la population du globe. Cette masse colossale n'atteint pourtant pas la moitié du nombre des Chinois, une situation inédite dans les pays industriels et la mesure de l'un des problèmes les plus inquiétants pour la Chine du XXIe siècle. Depuis la mort de Mao en 1976, le voeu d'une Chine égalitaire, l'espoir que les femmes puissent enfin "soutenir leur moitié de ciel" n'est plus. Les réformes de ses successeurs font l'effet d'une tornade, ébranlant les maigres acquis des décennies passées. Les vieilles structures collectives sont démantelées, l'égalitarisme entame une lente agonie. Entre jeunes et vieux, entre villes et campagnes, entre provinces, les inégalités n'en finissent pas de se creuser. La femmes chinoise figure au nombre des laissés-pour-compte dans la société post-maoïste. Et elle y a perdu à plus d'un titre : à l'école, au travail, dans sa relation avec les hommes, dans son intimité profonde de mère... C'est l'histoire de ce recul sans précédent que l'auteure raconte et explique, après trois ans d'investigations.
Il y a aujourd'hui 600 millions de Chinoises, 10% de la population du globe. Cette masse colossale n'atteint pourtant pas la moitié du nombre des Chinois, une situation inédite dans les pays industriels et la mesure de l'un des problèmes les plus inquiétants pour la Chine du XXIe siècle. Depuis la mort de Mao en 1976, le voeu d'une Chine égalitaire, l'espoir que les femmes puissent enfin "soutenir leur moitié de ciel" n'est plus. Les réformes de ...

CHINE ; SEXISME ; INFANTICIDE ; CONDITION FEMININE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 235 pages
Cote : 211 SMI

L'historienne américaine Bonnie G. Smith s'est attachée à explorer le rôle, les mentalités, les croyances et les comportements des femmes de la bourgeoisie française entre 1830 et 1914, dans une société que transforme la révolution industrielle. Elle a choisi de le faire au travers des bourgeoises du Nord. Pourquoi? Parce que le Nord a sécrété, au xixe siècle, une grande bourgeoisie industrielle très caractérisée, dont les membres demeurent encore immédiatement repérables par leurs doubles noms (Tiberghien-Motte, Motte-Bossut, MotteMotte, Lambert-Dansette etc.), témoignages de fréquentes alliances interdynastiques et interpatrimoniales au sein d'un milieu géographique et social extrêmement typé. Cette bourgeoisie du Nord offre le parfait exemple du changement apporté par le passage de la société mercantile à la société industrielle. Bonnie Smith montre comment il accentue la séparation des sexes, comment les femmes, cessant de participer à la marche de ce qui était jadis une petite entreprise familiale, sont reléguées dans leurs fonctions de reproductrice, d'éducatrice, de maîtresse de maison, de dame patronnesse. Ayant créé leur propre monde centré sur la maison, la famille, la religion, cultivant la tradition, la vertu et l'ordre domestique, les bourgeoises apportent un contrepoids conservateur à une société masculine que l'industrialisation, l'extension des entreprises et des marchés ont rendue plus ouverte vers l'extérieur, plus démocratique, plus "progressiste". Et cela au point que des intellectuels et des politiciens s'en inquiètent et voudraient réformer l'éducation des filles pour mettre fin à l'influence sociale qu'exercent ces bourgeoises qui défient les champions de la modernisation.
L'historienne américaine Bonnie G. Smith s'est attachée à explorer le rôle, les mentalités, les croyances et les comportements des femmes de la bourgeoisie française entre 1830 et 1914, dans une société que transforme la révolution industrielle. Elle a choisi de le faire au travers des bourgeoises du Nord. Pourquoi? Parce que le Nord a sécrété, au xixe siècle, une grande bourgeoisie industrielle très caractérisée, dont les membres demeurent ...

CONDITION FEMININE ; FRANCE ; HISTOIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 410 pages
Cote : B AGO

Mariée, mère de famille, au sommet de la hiérarchie sociale, Marie de Flavigny, comtesse d'Agoult, cause un grand scandale en 1835, en abandonnant tout pour vivre une liaison passionnée avec le compositeur Franz Liszt, dont elle aura un garçon et deux filles, dont l'une, Cosima, deviendra l'épouse de Wagner. Dans son salon très célèbre défilent pendant quarante ans les noms les plus prestigieux de la littérature, de la musique, de la philosophie et des sciences historiques, de la peinture et de la politique.
Très belle, d'une intelligence exceptionnelle et dotée d'une immense culture, elle défend l'idéal républicain dans de nombreux articles et laisse une dizaine d'ouvrages sous le nom de Daniel Stern.
Charles Dupêchez retrace admirablement son destin agité, placé sous le signe de l'amour et de la liberté. Riche en documents inédits, écrite avec beaucoup d'élégance, c'est la biographie d'une des femmes les plus passionnantes du XIX siècle, une femme qui, telle George Sand, suscita tout, sauf l'indifférence.
Mariée, mère de famille, au sommet de la hiérarchie sociale, Marie de Flavigny, comtesse d'Agoult, cause un grand scandale en 1835, en abandonnant tout pour vivre une liaison passionnée avec le compositeur Franz Liszt, dont elle aura un garçon et deux filles, dont l'une, Cosima, deviendra l'épouse de Wagner. Dans son salon très célèbre défilent pendant quarante ans les noms les plus prestigieux de la littérature, de la musique, de la philosophie ...

FEMME ; HISTOIRE ; FRANCE ; MUSIQUE ; BIOGRAPHIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 334 pages
Cote : 211 BER

FEMME ; HISTOIRE ; PSYCHANALYSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 530 pages
Cote : 211 BRO

FEMME ; HISTOIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 498 pages
Cote : B DAV

Dans le Lumineux Destin d'Alexandra David-Néel, j'ai voulu surtout respecter le rythme de ce destin galopant. C'est d'ailleurs l'un des secrets de cette vitalité alexandrine qui tient du prodige: Mme David-Née! ne s'est jamais arrêtée. Comment en aurait-elle eu le temps? Elle s'incarna, en une seule existence, en tant de personnages: anarchiste, bourgeoise, bouddhiste, cantatrice, orientaliste, exploratrice (elle fut la première Parisienne à pénétrer à Lhassa en 1924), journaliste, écrivain... Comment aurait-elle pu perdre un instant alors que sa vie, sa vraie vie selon ses plus profonds désirs, ne commença qu'à quarantetrois ans? Quelle leçon de patience et d'endurance! Bondissant sans cesse en avant sans cesse en mouvement, même quand on la croit immobilisée à sa table de travail, celle qui, centenaire, faisait, à l'étonnement de son entourage, renouveler son passeport, n'a consenti à se reposer qu'en consentant à.mourir, en 1969. Et encore, rien ne prouve que la mort, pour Alexandra, soit un repos éternel!
Jean CHALON
Dans le Lumineux Destin d'Alexandra David-Néel, j'ai voulu surtout respecter le rythme de ce destin galopant. C'est d'ailleurs l'un des secrets de cette vitalité alexandrine qui tient du prodige: Mme David-Née! ne s'est jamais arrêtée. Comment en aurait-elle eu le temps? Elle s'incarna, en une seule existence, en tant de personnages: anarchiste, bourgeoise, bouddhiste, cantatrice, orientaliste, exploratrice (elle fut la première Parisienne à ...

FEMME ; HISTOIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 415 p.
Cote : BD BEA

Riche d'apports inédits, c'est la première biographie consacrée à Simone de Beauvoir. Elle révèle une femme très différente de l'image qu'en ont donnée les médias. L'auteur du "Deuxième Sexe" n'est pas seulement la jeune fille de 21 ans reçue première à l'agrégation, l' alter ego de Sartre pendant un demi-siècle, l'écrivain engagé, la prêtresse de l'existentialisme, la figure la plus controversée du féminisme contemporain. C'est une femme douée pour le bonheur, gourmande, sensuelle, une sportive qui aime les marches de 40 km par jour, une voyageuse qui sillonne le monde au cours de 250 voyages. C'est une séductrice, aimée et aimant "ailleurs" car son "contrat" avec Sartre n'exclut pas les "amours contingentes". Dans ce récit d'une vie qui ne ressemble à aucune autre et qui livre les clefs de son œuvre, on découvre, de l'enfance pauvre à la gloire mondiale, une femme qui a l'intelligence d'une Germaine de Staël et les passions d'une George Sand.
Riche d'apports inédits, c'est la première biographie consacrée à Simone de Beauvoir. Elle révèle une femme très différente de l'image qu'en ont donnée les médias. L'auteur du "Deuxième Sexe" n'est pas seulement la jeune fille de 21 ans reçue première à l'agrégation, l' alter ego de Sartre pendant un demi-siècle, l'écrivain engagé, la prêtresse de l'existentialisme, la figure la plus controversée du féminisme contemporain. C'est une femme douée ...

FEMME ; LUTTE FEMINISTE ; HISTOIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 325 p.
Cote : B MIC

L'auteur s'est attaché à restiituer la diversité d'un personnage trop souvent figé dans les mémoires en Jeanne d'Arc de la Révolution. Ni son enfance heureuse, ni son éducation classique ne la destinaient à devenir une pourfendeuse de l'ordre bourgeois. Mais, devenue institutrice libre à Paris, son amour des déshérités la conduisit à fréquenter les milieux répulicains. En 1870, sa passion non partagée pour Théophile Ferré la poussa à s'engager de plus en plus activement dans la contestation. Son rôle durant la Commune fut relativement secondaire, mais elle fit le coup de feu contre la troupe, ce qui n'était pas commun pour une femme. Ainsi naquit une légende qu'elle fortifia par son attitude devant le tribunal de Versailles. Au retour de sa déportation en Nouvelle-Calédonie, cette mystique de la luttesoiale multiplia les tournées de propagande, les dénonciations de l'injustice et les provocations, parraissant toujours rechercher la condamnation qui ferait d'elle une martyre, et finissant par s'attirer les sympathies, même chez l'adversaire. Rétive à l'embrigadement dans l'Internationale socialiste, éprise de liberté autant que de justice, elle apparaît finalement plus comme une ananrchiste que comme une révolutionnaire.
L'auteur s'est attaché à restiituer la diversité d'un personnage trop souvent figé dans les mémoires en Jeanne d'Arc de la Révolution. Ni son enfance heureuse, ni son éducation classique ne la destinaient à devenir une pourfendeuse de l'ordre bourgeois. Mais, devenue institutrice libre à Paris, son amour des déshérités la conduisit à fréquenter les milieux répulicains. En 1870, sa passion non partagée pour Théophile Ferré la poussa à s'engager ...

POLITIQUE ; FEMME ; HISTOIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 607 p.
Cote : 100.4 POL

Entre l'Antiquité et le Moyen Age classique, le sexe médiéval fait dans l'imaginaire contemporain triste mine: durant six ou sept siècles dits obscurs - du Vème au xIIe -, après la mort des plaisirs antiques, auraient dominé en Occident des amours barbares et bestiales que l'Eglise aurait fini par dompter, non sans quelques refoulements. En vérité, sur les conduites sexuelles, les structures de parenté et plus largement le rapport entre les femmes et les hommes au temps où se constituaient les cultures de l'Europe occidentale, la lumière restait à faire malgré les travaux pionniers de Denis de Rougemont ou de jack Goodie.
Entre l'Antiquité et le Moyen Age classique, le sexe médiéval fait dans l'imaginaire contemporain triste mine: durant six ou sept siècles dits obscurs - du Vème au xIIe -, après la mort des plaisirs antiques, auraient dominé en Occident des amours barbares et bestiales que l'Eglise aurait fini par dompter, non sans quelques refoulements. En vérité, sur les conduites sexuelles, les structures de parenté et plus largement le rapport entre les ...

HISTOIRE ; SEXUALITE ; EGLISE CATHOLIQUE ; MOYEN-ÂGE ; EUROPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 670 pages
Cote : 211 DEC

Après Le Combat voici, de la Régence à nos jours, La Révolte. On est tenté de dire: la victoire. Au XVIIIe siècle, si des femmes se montrent folles de leur corps, d'autres inventent les salons où naît l'Encyclopédie. Au XIXe, des militantes revendiquent à grands cris l'égalité des sexes. Au XXe, elles la gagnent. Dans ce livre se côtoient, ressuscitées par la magie du conteur, des femmes exceptionnelles et l'armée des anonymes sorties de l'oubli. Elles sont contemporaines, la Pompadour et ces paysannes de France qui travaillent plus dur que des chevaux; Marie-Antoinette et les Parisiennes qui marchent sur Versailles pour réclamer du pain; Mme Récamier et les héroïnes de la Vendée; la Dame aux camélias et l'avant-garde des féministes engagées dans une bataille jamais achevée; I'impératrice Eugénie qui arbore la première crinoline et les ouvrières travaillant treize heures pour un franc; Marie Curie qui découvre la radioactivité et les grandes courtisanes de la Belle Epoque; Sarah Bernhardt acclamée dans les théâtres et les femmes qui gagnent la Grande Guerre en fabriquant des obus; les enrichies du marché noir et les déportées de Ravensbruck.
Les Françaises revivent sous nos yeux. Elles aiment, elles prient, elles rêvent, elles travaillent. Dans chacune d'elles, il y a une rebelle qui sommeille. Elles en veulent à l'homme, aux gouvernants, à la misère, au statut qui les opprime. Souvent déçues, jamais désespérées, elles parviennent à leurs fins. En 1944, elles votent. Lorsque s'achève cette fresque magistrale, les lois discriminatoires sont balayées.
Après Le Combat voici, de la Régence à nos jours, La Révolte. On est tenté de dire: la victoire. Au XVIIIe siècle, si des femmes se montrent folles de leur corps, d'autres inventent les salons où naît l'Encyclopédie. Au XIXe, des militantes revendiquent à grands cris l'égalité des sexes. Au XXe, elles la gagnent. Dans ce livre se côtoient, ressuscitées par la magie du conteur, des femmes exceptionnelles et l'armée des anonymes sorties de ...

CONDITION FEMININE ; HISTOIRE ; XVIIe SIECLE ; XIXe SIECLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 370 p.
Cote : 220 KNI

L'accès des femmes aux droits politiques, en 1945, n'a pas suffi à faire d'elles des citoyennes à part entière. C'est que la maternité introduit une différence considérable entre la citoyenneté masculine et la citoyenneté féminine. Dans cette étude sociale, économique et surtout culturelle de la maternité depuis 1945, Yvonne Knibiehler réfléchit sur une triple révolution: Pourquoi ces femmes qui ont reçu l'intégralité des droits civiques ont-elles en même temps voulu le baby-boom ? Pourquoi, après 1968, leurs filles ont-elles dénoncé la maternité comme un asservissement et le « patriarcat » comme une exploitation? Pourquoi leurs petites-filles réclament-elles à présent « un enfant à tout prix » ? Ces mutations si profondes et si rapides ont-elles transformé les relations entre citoyenneté et maternité ? Dans quelle mesure ? Désormais, toute mère noue, hors du foyer, des liens sociaux autonomes, non seulement pour gagner elle aussi le pain quotidien, mais plus encore pour collaborer avec les spécialistes, de plus en plus nombreux, qui aident l'enfant à grandir: médecins, enseignants, psychologues. Ses partenaires ont changé. Sa responsabilité personnelle augmente, se diversifie, prend une dimension politique. Il y a là un moteur puissant de la citoyen neté féminine, à condition de ne pas enfermer les femmes dans une inacceptable spécificité, à condition d'inventer un nouveau féminisme, c'est-à-dire un nouvel humanisme.
L'accès des femmes aux droits politiques, en 1945, n'a pas suffi à faire d'elles des citoyennes à part entière. C'est que la maternité introduit une différence considérable entre la citoyenneté masculine et la citoyenneté féminine. Dans cette étude sociale, économique et surtout culturelle de la maternité depuis 1945, Yvonne Knibiehler réfléchit sur une triple révolution: Pourquoi ces femmes qui ont reçu l'intégralité des droits civiques ...

FEMINISME ; HISTOIRE ; MATERNITE ; FRANCE

... Lire [+]

Z