m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  Syllepse | enregistrements trouvés : 25

O

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 310 p.
Cote : 216.6 DEL

Le constat est implacable : le partage des tâches domestiques n’existe pas. Il ne s’agit pas, nous disent Christine Delphy et ­Diana­ Leonard, du seul produit d’une mauvaise volonté des hommes qui profitent de ce travail gratuit, mais plus fondamentalement d’un système d’exploitation et d’oppression qui dépasse les relations affectives que peuvent entretenir les individus concernés : le patriarcat, et dans le patriarcat, le mariage, y compris le concubinage et le pacsage. Celui-ci s’incarne concrètement dans une exploitation domestique – qui ne s’applique pas seulement au travail dit « ménager » – dont les autrices s’attachent à dévoiler les mécanismes dans cet ouvrage où la lectrice ou le lecteur ne manqueront pas de reconnaître leurs propres moments de vie quotidienne. Les autrices proposent ici une nouvelle approche radicale de la subordination des femmes dans les sociétés occidentales focalisée sur la famille, en tant que système économique. Elles révèlent que celle-ci constitue en réalité un système de rapports de production dont les hommes sont les artisans – politiques, juristes et autres gouvernants – et les bénéficiaires – tous les autres. Ce sont la structure hiérarchique et les rapports de production entre les membres de la famille qui sont ici mis à jour. Pour les autrices, la subordination des femmes constitue un cas particulier d’exploitation économique qui ne réduit pas au capitalisme dominant dans nos sociétés. Exploitation domestique et exploitation capitaliste ne peuvent se confondre même si l’un et l’autre doivent être renversés.
Le constat est implacable : le partage des tâches domestiques n’existe pas. Il ne s’agit pas, nous disent Christine Delphy et ­Diana­ Leonard, du seul produit d’une mauvaise volonté des hommes qui profitent de ce travail gratuit, mais plus fondamentalement d’un système d’exploitation et d’oppression qui dépasse les relations affectives que peuvent entretenir les individus concernés : le patriarcat, et dans le patriarcat, le mariage, y compris le ...

TRAVAIL DOMESTIQUE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; GENRE ; EGALITE FEMME HOMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 222 p.
Cote : 101 DWO

Dans cet essai paru à la fin des années 1980, l'auteure évoque le coït comme un outil masculin de domination et de soumission des femmes.

SEXUALITE ; SEXUALITE MASCULINE ; FEMME ; RAPPORTS HOMME-FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 200 p.
Cote : 236 LEG

Il n'y a pas que les intégrismes qui menacent les femmes. L'ultralibéralisme. de façon plus douceâtre, travaille à leur asservissement. En cherchant à normaliser la prostitution, il entrave aujourd'hui leur longue marche vers l'autonomie et l'égalité. Car c'est du tort que la prostitution fait d'abord aux femmes. A toutes les femmes ! Ce "destin" éternel auquel beaucoup s'empressent de les renvoyer est l'arme majeure de leur dévalorisation, dans le réel comme au plan symbolique. Pour les premières concernées, c'est une impasse qui peut coûter cher : privation de parole. déni de droits, violences, humiliations, quand ce n'est pas meurtres. Pour toutes. un conservatoire des stéréotypes les plus éculés et un insidieux plafond de verre. Les profits et bénéfices ? Ils vont à d'autres. et d'abord à l'ordre marchand : proxénètes. Etats, mais aussi "clients" qui trouvent là l'outil idéal pour l'exercice du pouvoir et la préservation du vieil entre-soi masculin. La complaisance reste infinie. Des médias, des intellectuels, appuyés par certains courants politiques, exercent une propagande tenace pour maintenir ce fossile vivant. Preuve est pourtant faite. après des siècles d'échecs pour organiser et contrôler la prostitution, qu'il est temps de changer de curseur. La France a engagé à cet égard une action courageuse. Une révolution culturelle est donc en marche, rien de moins : une utopie amoureuse et politique porteuse de transformation sociale. un projet d'avenir qui affirme le rejet du tout-marchandise et la volonté d'un nouveau vivre-ensemble.
Il n'y a pas que les intégrismes qui menacent les femmes. L'ultralibéralisme. de façon plus douceâtre, travaille à leur asservissement. En cherchant à normaliser la prostitution, il entrave aujourd'hui leur longue marche vers l'autonomie et l'égalité. Car c'est du tort que la prostitution fait d'abord aux femmes. A toutes les femmes ! Ce "destin" éternel auquel beaucoup s'empressent de les renvoyer est l'arme majeure de leur dévalorisation, dans ...

PROSTITUTION ; ABOLITIONNISME ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 142 p.
Cote : 203 HAU

Le combat des femmes pour le droit à disposer de leur corps est un combat permanent. Le droit à l’avortement est toujours fragile. En Espagne, il a bien failli ne plus exister. Sans les manifestations massives, les femmes de ce pays ne pourraient plus accéder à ce droit. Dans cet ouvrage, les auteures, membres de la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception (CADAC), restituent les réflexions et les mobilisations qui permettent aux femmes d’avancer dans la construction des rapports d’égalité entre les femmes et les hommes. En dépit d’indiscutables progrès, constatent les auteures, les femmes rencontrent des empêchements et des freins à la mise en pratique des droits acquis. Notamment en matière d’avortement et de contraception.
Le combat des femmes pour le droit à disposer de leur corps est un combat permanent. Le droit à l’avortement est toujours fragile. En Espagne, il a bien failli ne plus exister. Sans les manifestations massives, les femmes de ce pays ne pourraient plus accéder à ce droit. Dans cet ouvrage, les auteures, membres de la Coordination des associations pour le droit à l’avortement et à la contraception (CADAC), restituent les réflexions et les ...

DROITS DES FEMMES ; AVORTEMENT ; LUTTE FEMINISTE ; FRANCE ; FEMME ; CORPS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 106 p.
Cote : 201 MAR

Le mouvement d'émancipation des femmes a permis de grandes avancées au 20e siècle. Pourtant, aujourd'hui l'égalité entre les femmes et les hommes fait du surplace, voire régresse sous l'effet de la crise, alors que les inégalités sociales se situent à un niveau inacceptable. Les éliminer est non seulement une exigence politique, c'est aussi une condition pour l'émancipation individuelle et collective des femmes comme des hommes. Le féminisme est un outil puissant pour modifier en profondeur la société et il n'y aura pas de véritable changement social sans l'intégrer. En partant de besoins concrets des femmes dans les domaines de l'accès à l'emploi, des salaires et des temps de vie, les propositions présentées ici permettent de s'attaquer conjointement au fonctionnement des dominations patriarcale et capitaliste. L'égalité qui aspire à l'émancipation collective ne s'incarne pas dans un modèle où les femmes accéderaient simplement au statut des hommes dans le monde existant. Il ne s'agit donc pas d'ajouter les femmes dans la marmite et de remuer. L'idée est d'ajouter le féminisme et de remuer: car l'égalité défendue dans ce livre est active, innovante, elle construit un monde nouveau en faisant émerger un nouvel imaginaire social.
Le mouvement d'émancipation des femmes a permis de grandes avancées au 20e siècle. Pourtant, aujourd'hui l'égalité entre les femmes et les hommes fait du surplace, voire régresse sous l'effet de la crise, alors que les inégalités sociales se situent à un niveau inacceptable. Les éliminer est non seulement une exigence politique, c'est aussi une condition pour l'émancipation individuelle et collective des femmes comme des hommes. Le féminisme est ...

EGALITE FEMME HOMME ; FEMINISME ; LUTTE FEMINISTE ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 267 p.
Cote : 701 STO

L'identité masculine en tant que rapport social doit être transformée : tel est postulat de ce livre. L'identité sexuelle masculine, la pornographie, la suprématie masculine et le militantisme proféministe, autant de questions qu'aborde cet ouvrage venu classique outre - atlantique. Au-delà des " stéréotypes ", John Stoltenberg montre l'investissement actif dans le pouvoir sur l'autre instillé dans le rapport aux femmes et aux hommes, dans la sexualité et le contrôle social de la procréation et, en fin de compte, dans l'identité sexuelle masculine elle-même. Ce livre ouvre l'espoir d'un changement basé sur le consentement, la réciprocité et le respect dans les relations entre les hommes et les femmes. Les hommes ont le choix, nous dit John Stoltenberg, ils peuvent refuser l'identité masculine dominante. Au moment où se multiplient les tentatives de restauration de la virilité (ébranlée par le mouvement des femmes), sous le prétexte de rétablir les droits soi-disant bafoués des hommes, il témoigne de la construction sociale de la virilité dans ses différentes conséquences (viol, homophobie, chosification sexuelle, pornographie, violence conjugale, militarisme et contrôle masculin de la procréation des femmes). Ses coups de sonde trouvent dans la culture occidentale et dans le quotidien des hommes - homosexuels comme hétérosexuels - des résistances et des accointances au projet radical d'une véritable égalité sexuelle. Cet essai traduit les idées féministes dans une vision du monde et une identité morale que peuvent revendiquer et incarner sans fausse honte les hommes.
L'identité masculine en tant que rapport social doit être transformée : tel est postulat de ce livre. L'identité sexuelle masculine, la pornographie, la suprématie masculine et le militantisme proféministe, autant de questions qu'aborde cet ouvrage venu classique outre - atlantique. Au-delà des " stéréotypes ", John Stoltenberg montre l'investissement actif dans le pouvoir sur l'autre instillé dans le rapport aux femmes et aux hommes, dans la ...

CONDITION MASCULINE ; GENRE ; VIRILITE ; HOMME ; FRANCE ; CANADA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 1022 p.
Cote : 203 LAM

26 août 1970, Arc de Triomphe, Paris. Neuf féministes munies de quatre banderoles déposent une imposante gerbe de fleurs à la mémoire de la femme du soldat inconnu. Le MLF était né. 20 novembre 1971. Elles sont des milliers à battre le pavé parisien et à scander: «Les femmes dans la rue, pas dans la cuisine», «Roulées par le patron, baisées à la maison», «Oui papa, oui chéri, oui patron... Y'en a marre ! », «Contraception et avortement libres et gratuits». 1977. Alors que les titres de la presse féministe foisonnent, paraît le premier numéro de Questions féministes, une revue de réflexion et de combat pour penser l'oppression et la libération. Directrice de publication: Simone de Beauvoir. Objectif: appréhender le système de genre, inscrire le féminisme dans une perspective matérialiste et abolir le système de domination patriarcal... Il s'agit de désigner clairement l'oppression, de la décrire dans tous ses aspects, d'en chercher les causes, les mécanismes et les outils pour en sortir. Il s'agit, en somme, de proposer une théorie de l'oppression des femmes. «La réédition des huit numéros de la revue intervient donc comme une piqûre de rappel et une occasion de renouer avec notre histoire», écrit Sabine Lambert dans sa préface. C'est en effet bien de cela dont il s'agit: renouer le fil de l'histoire et des histoires, et forger des armes pour se confronter aujourd'hui à une entreprise radicale: en finir avec le système de genre et ne plus être «presque égales» mais égales! Il étaittemps que ces textes fondateurs et introuvables retrouvent l'air du temps pour relever le défi du féminisme
26 août 1970, Arc de Triomphe, Paris. Neuf féministes munies de quatre banderoles déposent une imposante gerbe de fleurs à la mémoire de la femme du soldat inconnu. Le MLF était né. 20 novembre 1971. Elles sont des milliers à battre le pavé parisien et à scander: «Les femmes dans la rue, pas dans la cuisine», «Roulées par le patron, baisées à la maison», «Oui papa, oui chéri, oui patron... Y'en a marre ! », «Contraception et avortement libres et ...

LUTTE FEMINISTE ; PATRIARCAT ; FEMINISME ; VIOLENCE ; VIOL ; CONDITION MASCULINE ; ACCOUCHEMENT ; FEMME ; HETEROSEXUALITE ; SEXISME ; PROSTITUTION ; PORNOGRAPHIE ; MUTILATION SEXUELLE ; MISOGYNIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 78 p.
Cote : 831 TOU

Avec l'apparition du Sida, nous avons vu resurgir, sous couvert de santé publique, les fantasmes ancestraux des "solutions finales" : faire peur, hurler au fléau, désigner des victimes émissaires, contrôler, dépister systématiquement, persécuter voire exclure et enfermer, telles furent récemment en France les composantes d'un certain discours politico-médical. Les soignants ne pouvaient souffrir sans réagir les contre-vérités énoncées, le viol de l'éthique médicale, et se devaient de combattre toute attitude discriminatoire. N'oublions pas les leçons de l'Histoire
Avec l'apparition du Sida, nous avons vu resurgir, sous couvert de santé publique, les fantasmes ancestraux des "solutions finales" : faire peur, hurler au fléau, désigner des victimes émissaires, contrôler, dépister systématiquement, persécuter voire exclure et enfermer, telles furent récemment en France les composantes d'un certain discours politico-médical. Les soignants ne pouvaient souffrir sans réagir les contre-vérités énoncées, le viol ...

VIH/ SIDA ; DROIT ; HISTOIRE ; RACISME ; EXTREME-DROITE ; DISCRIMINATION ; ETHIQUE ; MEDECINE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 131 p.
Cote : 201 JON

Tout le monde le sait, les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus... Plus personne n'ignore que le cerveau des femmes, à jamais marqué par le cadre restreint de la grotte et de leur progéniture, les rend incapables de lire des cartes routières tandis que celui des hommes, programmé pour les chasses silencieuses sur de grands espaces les limite dans les échanges verbaux avec leur compagne. Pléthore d'ouvrages "psy" grand public s'inspirent de la psychologie évolutionniste pour oeuvrer à la restauration d'un dialogue entre les sexes et prôner qu'une bonne communication dans le couple n'est possible que si hommes et femmes acceptent l'évidence de différences immuables et naturelles entre les sexes. Au-delà du projet de clore une soi-disant "guerre des sexes", quelle est la face "cachée" des discours de ces nouveaux bonimenteurs ? A quel dessein nouveau correspond cette vulgate psychologique qui tente une fois de plus de légitimer par la science des différences socialement construites entre les hommes et les femmes ? Ces doctrines évolutionnistes qui mythifient la préhistoire et instrumentalisent tests cognitifs et techniques de l'imagerie cérébrale, poursuivent un sempiternel objectif : trouver une trace matérielle des différences naturelles entre hommes et femmes et par là, faire l'impasse sur la persistance et la prégnance des inégalités sociales.
Tout le monde le sait, les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus... Plus personne n'ignore que le cerveau des femmes, à jamais marqué par le cadre restreint de la grotte et de leur progéniture, les rend incapables de lire des cartes routières tandis que celui des hommes, programmé pour les chasses silencieuses sur de grands espaces les limite dans les échanges verbaux avec leur compagne. Pléthore d'ouvrages "psy" grand public s...

FEMME ; FEMINISME UNIVERSALISTE ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE ; STÉRÉOTYPE ; SEXISME ; SEXE BIOLOGIQUE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; GENRE ; PSYCHOLOGIE ; SCIENCE ; BIOLOGIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 182 p.
Cote : 233 DEL

Ce livre s’adresse à un large public, celui qui a suivi l’« affaire DSK ». Son sujet n’est pas l’affaire judiciaire (qui ne fait que commencer). Il ne traite pas non plus des agressions sexuelles. Son sujet est le sexisme comme idéologie rationalisant les atteintes aux droits des femmes. Il analyse les réactions à l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York le 14 mai 2011, puis à son inculpation. Ces réactions, qui ont été majoritairement celles de ses amis politiques, révèlent en fait l’attitude de la majorité des hommes politiques et journalistes français. Ceux-ci ont commencé par déclarer qu’il ne pouvait en aucun cas être coupable des faits qui lui sont reprochés, parce qu’il en serait incapable. Ils ont exprimé une incrédulité totale quant à la possibilité même du crime et ont comparé la situation faite à DSK à un véritable calvaire. La possibilité même du crime a été déniée : soit parce que l’accusation du procureur était fausse – ce qui revenait à dire que la femme de chambre qui l’avait dénoncé mentait –, soit parce qu’aux USA on confond sexualité et crime.
Ce livre s’adresse à un large public, celui qui a suivi l’« affaire DSK ». Son sujet n’est pas l’affaire judiciaire (qui ne fait que commencer). Il ne traite pas non plus des agressions sexuelles. Son sujet est le sexisme comme idéologie rationalisant les atteintes aux droits des femmes. Il analyse les réactions à l’arrestation de Dominique Strauss-Kahn à New York le 14 mai 2011, puis à son inculpation. Ces réactions, qui ont été majoritairement ...

VIOL ; FEMME ; EGALITE FEMME HOMME ; JUSTICE ; PROCES ; FEMINISME ; SEXISME ; ETATS-UNIS ; FRANCE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; PATRIARCAT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 347p.
Cote : 203 TRAT

Ce livre collectif retrace l’expérience des Cahiers du féminisme, une revue « féministe-luttes de classes », qui pendant vingt ans a tenté d’éclairer, par ses reportages et sa réflexion, les questions qui se posaient dans le bouillonnement (ou les reflux) du mouvement des femmes et du mouvement ouvrier. Pour les rédactrices, toutes bénévoles, membres de la Ligue communiste révolutionnaire, il s’agissait de relire l’histoire et de s’emparer de l’actualité politique avec le regard aiguisé de militantes salariées et syndicalistes, profondément engagées dans le combat féministe collectif. Les auteures de ce livre, épaulées par une historienne féministe, tentent de nous faire partager les enthousiasmes et les interrogations qui ont été à la source de la publication, numéro après numéro, de cette revue originale à plus d’un titre. Au fil des chapitres, les auteures font surgir l’arrière-plan politique et militant qui a alimenté les rubriques ou les dossiers de la revue. Parmi les questions abordées, celles-ci : Comment s’est traduite, dans la revue, cette soif d’histoire de la génération féministe de la deuxième vague ? Quel écho et quel sens les Cahiers ont-ils donné aux mobilisations en faveur de l’avortement, de la contraception, de la sexualité ? Comment la lutte pour avoir « le temps de vivre » a-t-elle percuté la division sociale et sexuée des tâches dans la famille, le monde du travail et la politique ? Quelle place ont prise les femmes dans les luttes et les mouvements sociaux en France et sur le plan international ? Comment se sont-elles organisées ? Comment les Cahiers du féminisme se sont-ils situés dans des débats qui rebondissent aujourd’hui comme celui sur le foulard musulman à l’école, la laïcité et l’émancipation des femmes ? Où en sont les féministes aujourd’hui ? Les auteures nous invitent à faire un va-et-vient permanent entre les interrogations d’hier et d’aujourd’hui.
Ce livre collectif retrace l’expérience des Cahiers du féminisme, une revue « féministe-luttes de classes », qui pendant vingt ans a tenté d’éclairer, par ses reportages et sa réflexion, les questions qui se posaient dans le bouillonnement (ou les reflux) du mouvement des femmes et du mouvement ouvrier. Pour les rédactrices, toutes bénévoles, membres de la Ligue communiste révolutionnaire, il s’agissait de relire l’histoire et de s’emparer de ...

LUTTE FEMINISTE ; HISTOIRE ; ANNÉES 70 ; ANNÉES 80 ; ANNÉES 90 ; FRANCE ; SEXUALITE ; TRAVAIL ; CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; DROITS DES FEMMES ; FEMINISME ; POLITIQUE ; FAMILLE ; MOUVEMENT DE FEMMES ; COMMUNISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 128 p.
Cote : 203 DEB

- Féminisme : controverses et perspectives
- Santé au travail et inégalités de genre
- Féminisme et islam
- Avortement, un droit, un choix, notre liberté ? Comparaison des attaques contre l'avortement en France et aux Etats-Unis
- Les masculinités et les hommes dans les mouvements féministes
- Sortir de l'ombre pour vivre libres
- Les travailleuses sans papier en lutte pour leur régularisation
- Féminisme et débats sur les trans : engagement politiques et intellectuels

Cet ouvrage propose de s'emparer de certains des débats qui traversent le féminisme tant dans la sphère militante que dans le monde universitaire. Il met donc délibérément en lumière la diversité des positionnements, alors même que le combat féministe d'aujourd'hui se déroule dans un contexte marqué par les régressions et le conservatisme politique. Le choix des textes ici rassemblés s'inscrit dans une démarche matérialiste, en opposition radicale avec les approches essentialistes. Le livre donne ainsi une large place à des entretiens avec des chercheuses et des militantes qui, en France et à l'étranger, ont pris part aux controverses récentes et ont questionné certaines approches du féminisme. Les propos tenus ici remettent en cause l'ordre de genre inégalitaire et soulignent à quel point les projets de transformation sociale doivent se penser dans l'articulation des combats contre les oppressions, de classe, de race, de genre et de sexualité.
- Féminisme : controverses et perspectives
- Santé au travail et inégalités de genre
- Féminisme et islam
- Avortement, un droit, un choix, notre liberté ? Comparaison des attaques contre l'avortement en France et aux Etats-Unis
- Les masculinités et les hommes dans les mouvements féministes
- Sortir de l'ombre pour vivre libres
- Les travailleuses sans papier en lutte pour leur régularisation
- Féminisme et débats sur les trans : engagement ...

FEMINISME ; MILITANTISME ; LUTTE FEMINISTE ; FEMINISME UNIVERSALISTE ; GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; RACISME ; CATÉGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE ; AVORTEMENT ; FRANCE ; ETATS-UNIS ; HOMME ; MOUVEMENT DE FEMMES ; PERSONNE PROSTITUÉE ; TRANSGENRE ; PERSONNE SANS PAPIERS ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 348 p.
Cote : 201 DEL

Christine Delphy nous propose avec ce recueil des « interventions » qui s’inscrivent dans le déroulement de la politique du mouvement féministe en France.
L’actualité des questions qui se posent au mouvement féministe et de celles que ce mouvement pose à la société, année après année, constitue la ligne de force des « interventions » publiées ici. Ces textes sont pour beaucoup des éditoriaux que l’auteure, rédactrice en chef de la revue Nouvelles Questions féministes, a rédigés au cours des mois et des années. D’autres sont des entretiens qu’elle a donnés à diverses revues ; ou encore des chroniques proposées à l’hebdomadaire Politis.
Constater, avec un recul de trente ans, la permanence de certaines questions, ou l’émergence de thèmes qui s’affirment de plus en plus au cours des années, comme celui de l’identité nationale, a donné à Christine Delphy l’idée de constituer ce recueil. En somme, il doit son unité à une permanence, la surdité entêtée de l’establishment aux revendications des femmes, et à une « nouveauté », le refus du même establishment d’entendre la revendication d’autres exclus, les « issus de l’immigration.
Christine Delphy nous propose avec ce recueil des « interventions » qui s’inscrivent dans le déroulement de la politique du mouvement féministe en France.
L’actualité des questions qui se posent au mouvement féministe et de celles que ce mouvement pose à la société, année après année, constitue la ligne de force des « interventions » publiées ici. Ces textes sont pour beaucoup des éditoriaux que l’auteure, rédactrice en chef de la revue ...

FEMME ; FEMINISME ; HISTOIRE ; LUTTE FEMINISTE ; MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES ; GENRE ; PARITE ; POLITIQUE ; VIOLENCE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VOILE ISLAMIQUE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 205 p.
Cote : B COL

Dans cette autobiographie, M. Colin n'entend pas raconter seulement son histoire mais celle des femmes en lutte, dont elle fut, parmi d'autres : ouvrières, employées, travailleuses. Elle raconte son itinéraire, jeune Parisienne qui voulait devenir institutrice mais qui fut postière. Cette dirigeante de la CGT évoque des relations entre syndicalisme et femmes souvent empreintes de paternalisme.

FEMME ; SYNDICALISME ; SYNDICAT ; FEMINISME ; MILITANTISME ; PRESSE ; ANNÉES 60 ; ANNÉES 70 ; ANNEES 50 ; ANNÉES 80 ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE SALARIALE ; LUTTE FEMINISTE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 179 p.
Cote : 203 HAU

En dépit d’indiscutables progrès de la condition des femmes, elles rencontrent des empêchements et des freins à la mise en pratique des droits acquis. Pourquoi ? Ce livre en fait le constat et ambitionne d’apporter des éléments de réponses. Dans le domaine des mœurs, la société française résiste à la remise en cause des rapports sociaux normatifs et « naturalisés ». De ce fait, les principes de liberté et d’égalité énoncés dans la Constitution et les lois de la République ne sont pas respectés. Le tableau en ce qui concerne la place et les droits des femmes est évidemment contrasté. Si les femmes sont désormais massivement présentes dans le salariat, condition essentielle de leur indépendance, elles sont cependant toujours massivement en bas de l’échelle et assujetties. Au travail comme à la maison, dans leur immense majorité, les femmes restent confrontées à des idées et des pratiques enracinées dans les spécificités françaises du sexisme : l’obsession nataliste et l’idéologie de la famille. Si le contrôle direct des corps par l’Etat a cédé progressivement sous la pression des luttes des femmes, il a trouvé refuge dans la mise en place de prestations sociales incitant à la procréation et au retour au foyer. Quant à la publicité, elle assigne aux femmes à la fois le rôle de séductrices et celui de reproductrices. Pourtant, la précarité de l’emploi, le temps partiel imposé, les discriminations sexistes, ne les font pas renoncer à se maintenir sur le marché du travail. Contradictoire, la condition actuelle des femmes ? C’est en tout cas la résultante d’une volonté d’aller de l’avant, continuellement refoulée par les conformismes. Il s’agit donc de poursuivre la conquête, aujourd’hui inachevée, du droit des femmes à disposer de leur vie. Ce livre en dresse l’inventaire.
En dépit d’indiscutables progrès de la condition des femmes, elles rencontrent des empêchements et des freins à la mise en pratique des droits acquis. Pourquoi ? Ce livre en fait le constat et ambitionne d’apporter des éléments de réponses. Dans le domaine des mœurs, la société française résiste à la remise en cause des rapports sociaux normatifs et « naturalisés ». De ce fait, les principes de liberté et d’égalité énoncés dans la Constitution ...

CONTRACEPTION ; AVORTEMENT ; GENRE ; CONDITION FEMININE ; LUTTE FEMINISTE ; FEMME ; POLITIQUE FAMILIALE ; DROITS DES FEMMES ; CORPS ; POUVOIR MEDICAL ; GYNECOLOGIE ; ADOLESCENCE ; DROIT ; STRUCTURE DE SOINS ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; FRANCE ; EGALITE FEMME HOMME ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; TRAVAIL ; SEXISME ; FEMME AU FOYER ; MATERNITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 298 p.
Cote : 230 ROM

Alors que les hommes exercent des violences contre les femmes et les enfants, la société met tout en œuvre pour occulter cette réalité. Si les progrès dans la lutte contre la violence masculine sont indéniables, la violence, elle, continue pourtant bel et bien à exister. Pour l'auteure, cette violence est un des moyens d'entretenir en bon état de marche le système de domination patriarcale, système dont profitent la majorité des hommes et une minorité de femmes. C'est donc la société patriarcale dans son ensemble qui élabore activement l'occultation de la violence, afin d'éviter qu'elle cesse.
Alors que les hommes exercent des violences contre les femmes et les enfants, la société met tout en œuvre pour occulter cette réalité. Si les progrès dans la lutte contre la violence masculine sont indéniables, la violence, elle, continue pourtant bel et bien à exister. Pour l'auteure, cette violence est un des moyens d'entretenir en bon état de marche le système de domination patriarcale, système dont profitent la majorité des hommes et une ...

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VIOL ; VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; VIOLENCE ENTRE JEUNES ; VIOLENCE FAMILIALE ; DISCRIMINATION ; SEXISME ; VIOLENCE SEXISTE ; FEMINISME ; INCESTE ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; LUTTE FEMINISTE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; CRIME DIT D'HONNEUR ; PROSTITUTION ; VIOLENCE SEXUELLE ; ENFANT ; FILLE ; AUTEUR DE VIOLENCES ; MOUVEMENT MASCULINISTE ; FRANCE ; ETATS-UNIS ; ITALIE ; TRAITE DES ETRES HUMAINS ; JUSTICE ; PROCES ; PATRIARCAT ; POLICE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 120 p.
Cote : 205 CAH

Quels sont les apports et les limites du Queer pour penser le genre et les oppressions? Quels sont les rapports entre les mouvements féministes et les mouvements gais et lesbiens? Quels sont les effets de la mondialisation néolibérale sur l'oppression des femmes et sur leurs luttes à l'échelle mondiale? Les questions des rapports de classe et celle du racisme ont été également remises au-devant de la scène par la révolte des banlieues dont les filles semblaient toutefois singulièrement absentes. Pourtant, elles luttent contre le sexisme, ainsi que le montre le collectif Féminin-Masculin de Vitry.
L'histoire oubliée du courant "féministe lutte de classes" / Josette TRAT
Le collectif féminin-masculin de Vitry / Sandrine BOURRET
Le queer est un matérialisme / Elsa DORLIN
Mondialisation libérale et oppression des femmes / Stéphanie TREILLET
La prise en compte des questions de santé dans les luttes féministes gaies /Gabriel GIRARD
Pour une histoire de mouvements de femmes d'immigration en France / Claudie LESSELIER
L'offensive masculiniste / Dorian DOZOLME et GELLY Maud
Quels sont les apports et les limites du Queer pour penser le genre et les oppressions? Quels sont les rapports entre les mouvements féministes et les mouvements gais et lesbiens? Quels sont les effets de la mondialisation néolibérale sur l'oppression des femmes et sur leurs luttes à l'échelle mondiale? Les questions des rapports de classe et celle du racisme ont été également remises au-devant de la scène par la révolte des banlieues dont les ...

FEMME ; FEMINISME ; COMMUNISME ; LUTTE FEMINISTE ; GENRE ; HISTOIRE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; MONDIALISATION ; PATRIARCAT ; SANTE ; HOMOSEXUALITE FEMININE ; MOUVEMENT DE FEMMES ; IMMIGRATION ; FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION ; MOUVEMENT MASCULINISTE ; FRANCE ; VAL-DE-MARNE ; ETATS-UNIS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 158 p.
Cote : 230 COL

Les violences faites aux femmes participent de la domination masculine, dont elles sont l’expression la plus extrême.
À l’instar de l’Espagne qui s’est dotée d’une « loi organique contre la violence de genre », le Collectif national pour le droit des femmes entend impulser une réflexion sur le caractère systémique de ces violences qui nécessite une prise en compte globale.
Il propose donc un document qui est conçu comme un projet de loi-cadre.
Une telle loi inclut l’ensemble des violences : violences dans la famille et le couple, au travail, dans les lieux publics, violences lesbophobes, prostitution…
Une telle loi organisera l’information, la sensibilisation, la prévention, les sanctions des auteurs, l’accompagnement et la protection des victimes.
La loi-cadre proposée ici rassemble en un seul texte les diverses lois contre les violences faites aux femmes et leur restitue ainsi leur cohérence.
Elle complète les lacunes de la législation française actuelle : non-prise en compte des violences psychologiques, définition inopérante du harcèlement sexuel, absence de moyens de prévention des violences sexistes, barrière étanche entre le civil et le pénal, etc.
Elle prévoit des mesures de sensibilisation et d’intervention dans le domaine éducatif. Elle organise le soutien des victimes : aide à la reconnaissance des droits, assistance juridique gratuite, protection sociale, soutien économique
L’adoption de telle loi démontrerait une réelle volonté politique de l’État de lutter contre les violences faites aux femmes.
Les violences faites aux femmes participent de la domination masculine, dont elles sont l’expression la plus extrême.
À l’instar de l’Espagne qui s’est dotée d’une « loi organique contre la violence de genre », le Collectif national pour le droit des femmes entend impulser une réflexion sur le caractère systémique de ces violences qui nécessite une prise en compte globale.
Il propose donc un document qui est conçu comme un projet de loi...

VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; VIOLENCE SEXUELLE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; LEGISLATION ; LUTTE FEMINISTE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 239 pages
Cote : 236 POU

Rares sont les analyses qui intégrent dans la dynamique de la mondialisation capitaliste l'essor des marchés sexuels et leur impact sur les femmes et les enfants. La mondialisation trouve pourtant là l'une de ses pires formes d'incarnation. La victoire du néolibéralisme dans les années 1980 va de pair non seulement avec une accélération de la soumission à la monétarisation des rapports sociaux, visible particulièrement dans les industries du sexe mais également avec une légitimation accrue de l'aliénabilité des corps, de leur marchandisation. La prostitution et son corollaire, la traite des femmes et des enfants à des fins de prostitution, sont considérés par nombre d'Etats comme des moyens de développement économique.
Rares sont les analyses qui intégrent dans la dynamique de la mondialisation capitaliste l'essor des marchés sexuels et leur impact sur les femmes et les enfants. La mondialisation trouve pourtant là l'une de ses pires formes d'incarnation. La victoire du néolibéralisme dans les années 1980 va de pair non seulement avec une accélération de la soumission à la monétarisation des rapports sociaux, visible particulièrement dans les industries du ...

PROSTITUTION ; MONDIALISATION ; TOURISME SEXUEL ; MONDE ; PROSTITUTION ; PROSTITUTION ; ENFANT ; TRAFIC D'ENFANT

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs

DELPHY Christine [7]

BONNAFE Lucien [3]

DEFERT Daniel [2]

DUFRESNE Martin [2]

GELLY Maud [2]

GIRARD Gabriel [2]

HAUDIQUET Valérie [2]

SURDUTS Maya [2]

TENENBAUM Nora [2]

TORT Patrick [2]

TOURNIER Maurice [2]

TRAT Josette [2]

TREILLET Stéphanie [2]

VESPIEREN Patrick [2]

ALI Zahra [1]

AUTAIN Clémentine [1]

AZARIA Ana [1]

BAJOS Nathalie [1]

BATEMAN Simone [1]

BLOCH-LONDON Catherine [1]

BOURRET Sandrine [1]

BRIVAL Marie-Laure Dr [1]

CESBRON Paul Dr [1]

CHAPERON Sylvie [1]

CHAUVIERE Michel [1]

CHOLLET Mona [1]

CHOMBART DE LAUWE Marie-José [1]

COLIN Madeleine [1]

COMBART DE LAUWE Marie-José [1]

CONNELL Raewyn [1]

COURVAL Sophie [1]

DE HAAS Caroline [1]

DEBENEST Pauline [1]

DEUDON Catherine [1]

DIALLO Rokhaya [1]

DORLIN Elsa [1]

DOZOLME Dorian [1]

DWORKIN Andrea [1]

FAGNANI Jeanne [1]

FERRAND Michèle [1]

FILOCHE Léa [1]

GAMBA Béatrice [1]

GAUMONT-PRAT Hélène [1]

GAY Vincent [1]

HALIMI Gisèle [1]

HAMEL Christelle [1]

HENRY Natacha [1]

HIDALGO Anne [1]

JEFFERS Esther [1]

JONAS Irène [1]

LALEM Fatima [1]

LAMBERT Sabine [1]

LAURANT Françoise [1]

LEGARDINIER Claudine [1]

LEONARD Diana [1]

LESSELIER Claudie [1]

LETABLIER Marie-Thérèse [1]

LEVENSON Claire [1]

LLANQUE Huayra [1]

MANGENOT Marc [1]

MARTY Christiane [1]

MEMMI Dominique [1]

MERLET Mickaël [1]

MILIEZ Paul [1]

MILLIEZ Paul Pr [1]

NOËLLE Laurence [1]

PAPIN Marie [1]

PIET Emmanuelle Dr [1]

POULIN Richard [1]

PULVAR Audrey [1]

RIGONI Sandra [1]

ROLLINDE Marguerite [1]

ROMITO Patrizia [1]

ROZENBAUM Willy [1]

ROZENBAUM Willy Dr [1]

SAL Lisbeth [1]

SEHILI Djaouida [1]

STOLTENBERG John [1]

THIBAULT Bernard [1]

TISSOT Marie-Hélène [1]

TISSOT Sylvie [1]

TORT Michel [1]

VALHEUR Marc [1]

VALLEUR Marc [1]

Viviane NAMASTE [1]

J Plus

Descripteurs

FRANCE [17]

FEMINISME [13]

FEMME [11]

LUTTE FEMINISTE [11]

GENRE [9]

HISTOIRE [8]

EGALITE FEMME HOMME [6]

AVORTEMENT [5]

PATRIARCAT [5]

SEXISME [5]

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES [5]

DROITS DES FEMMES [4]

ETATS-UNIS [4]

MOUVEMENT DE FEMMES [4]

PROSTITUTION [4]

RAPPORTS HOMME-FEMME [4]

RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE [4]

CONDITION FEMININE [3]

DISCRIMINATION [3]

EXTREME-DROITE [3]

JUSTICE [3]

POLITIQUE [3]

TRAVAIL [3]

VIOL [3]

ANNÉES 70 [2]

ANNÉES 80 [2]

COMMUNISME [2]

CONDITION MASCULINE [2]

CONTRACEPTION [2]

CORPS [2]

DROIT [2]

ENFANT [2]

ETHIQUE [2]

FEMINISME UNIVERSALISTE [2]

HOMME [2]

MILITANTISME [2]

MONDE [2]

MONDIALISATION [2]

MOUVEMENT MASCULINISTE [2]

MOUVEMENTS DE LIBERATION DES FEMMES [2]

PROCES [2]

RACISME [2]

SEXUALITE [2]

TRAVAIL DOMESTIQUE [2]

VIH/ SIDA [2]

VIOLENCE [2]

VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE [2]

VIOLENCE SEXUELLE [2]

ABOLITIONNISME [1]

ACCOUCHEMENT [1]

ADOLESCENCE [1]

ANNEES 50 [1]

ANNÉES 60 [1]

ANNÉES 90 [1]

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE [1]

ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE [1]

AUTEUR DE VIOLENCES [1]

BIOLOGIE [1]

CANADA [1]

CATÉGORIE SOCIO-PROFESSIONNELLE [1]

CRIME DIT D'HONNEUR [1]

ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE [1]

EGALITE SALARIALE [1]

FAMILLE [1]

FEMME AU FOYER [1]

FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION [1]

FILLE [1]

GYNECOLOGIE [1]

HETEROSEXUALITE [1]

HOMOSEXUALITE FEMININE [1]

IMMIGRATION [1]

INCESTE [1]

ITALIE [1]

LEGISLATION [1]

LITTERATURE [1]

MARXISME [1]

MATERNITE [1]

MEDECIN [1]

MEDECINE [1]

MISOGYNIE [1]

MUTILATION SEXUELLE [1]

PARITE [1]

PERSONNE PROSTITUÉE [1]

PERSONNE SANS PAPIERS [1]

POLICE [1]

POLITIQUE FAMILIALE [1]

PORNOGRAPHIE [1]

POUVOIR MEDICAL [1]

PRESSE [1]

PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE [1]

PSYCHOLOGIE [1]

RECHERCHE SCIENTIFIQUE [1]

ROLE FEMININ-MASCULIN [1]

SANTE [1]

SCIENCE [1]

SEXE BIOLOGIQUE [1]

SEXUALITE MASCULINE [1]

STÉRÉOTYPE [1]

STRUCTURE DE SOINS [1]

SYNDICALISME [1]

SYNDICAT [1]

J Plus

Z