m

Documents  Transversal | enregistrements trouvés : 100

O

-A +A

P Q

UV

Journal des acteurs de la lutte contre le sida
228, rue du Faubourg Saint-Martin
75010 Paris


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 13 - p. 18-23
Cote : P 247

Aujourd'hui encore une personne sur deux ne découvre sa séropositivité que lorsque son sida est déclaré. Dans ce contexte, la nécessité d'une information favorisant le dépistage libre et éclairé trouve, plus que jamais, toute sa justification. II semble que les pouvoirs publics aient saisi l'importance de cette démarche, puisqu'en décembre dernier ils ont lancé une campagne télévisée incitant la population à recourir au test de dépistage préventif. Cependant, au même moment, l'annonce de la contamination d'un patient par un soignait a fait resurgir l'idée d'un dépistage systématique et obligatoire pour certaines catégories de la population - en l'occurrence, ici, le personnel de santé. Un autre groupe est d'ores et déjà visé. En effet, à court terme, les personnes suspectées d'agressions sexuelles pourraient être soumises au test obligatoire du VIH. Si elle se confirme, cette disposition, adoptée en janvier dernier par les députés, remettrait en cause la politique de santé publique en matière de lutte contre le sida, jusqu'alors fondée sur le principe du dépistage volontaire. Les associations de lutte contre le sida, notamment, s'indignent de ces dérives tout en réaffirmant le besoin d'une incitation systématique au dépistage.
Aujourd'hui encore une personne sur deux ne découvre sa séropositivité que lorsque son sida est déclaré. Dans ce contexte, la nécessité d'une information favorisant le dépistage libre et éclairé trouve, plus que jamais, toute sa justification. II semble que les pouvoirs publics aient saisi l'importance de cette démarche, puisqu'en décembre dernier ils ont lancé une campagne télévisée incitant la population à recourir au test de dépistage ...

VIH/ SIDA ; SEROPOSITIVITE ; DEPISTAGE ; VIOLENCE SEXUELLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 20 - p. 9-13
Cote : P 247

Les enfants infectés à leur naissance par le VIH ont grandi. Devenus des adolescents, presque comme les autres, ils dissimulent depuis toujours un secret bien lourd à porter. Un isolement qui dément leur intégration sociale.

VIH/ SIDA ; ADOLESCENT ; SOCIETE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 2 - p. 72-74
Cote : P 46

En Occident, la violence des jeunes semble s'accentuer à grande vitesse. Jacques Robin voit dans ce phénomène la conjonction de trois facteurs: la banalisation des images de violence; le culte systématique de la domination et de la compétition; l'exaltation de la consommation comme moteur de la vie. Ce n'est qu'en nous écartant de ces logiques mortifères que nous pouvons espérer inverser la spirale de la violence.

DELINQUANCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 9 - p. 9-11
Cote : P 247

Huit ans après la loi qui a permis à l'hôpital d'entrer dans les prisons, l'égalité des soins entre détenus et citoyens libres n'est pas encore garantie, malgré de nets progrès. Qu'en estil alors des personnes incarcérées touchées par le VIH, dont la prévalence est trois fois supérieure derrière les barreaux?

PRISON ; VIH/ SIDA ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 10 - p. 9-13
Cote : P 247

Maintenus dans une extrême précarité admistrative, nombre d'étrangers peinent à accéder aux soins. Si les sans-papiers séropositifs peuvent être régularisés, beaucoup subissent encore les pratiques aléatoires et restrictives des préfectures et la suspicion générale. En attendant leur état de santé s'aggrave.

VIH/ SIDA ; IMMIGRATION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 12 - p. 4-8
Cote : P 247

Malgré la forte prévalence du VIN et la permanence de comportements à risques, la prévention peine à s'imposer en milieu carcéral. Au rang des coupables : les conditions de vie intramuros ainsi que le déni de lu présence de drogues et d'une sexualité chez les détenus.

VIH/ SIDA ; PRISON ; PREVENTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 14 - p. 4-9
Cote : P 247

Couvert par peu d'associations, non ciblé par les campagnes de prévention, n'intéressant guère les chercheurs, malgré d'indéniables prises de risques, le milieu échangiste n'a pas encore pleinement pris la mesure du danger que constitue le VIH. Sentiment d'invulnérabilité, déni de certaines pratiques, logique commerciale des établissements, sexisme, rapports sous contrainte... sont autant de freins à la prévention.

SEXUALITE ; VIH/ SIDA ; PREVENTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 21 - p. 19-24
Cote : P 247

Contaminées au sein de leur couple, certaines personnes séropositives ont décidé d'intenter des actions en justice. Pour les associations, qui défendent la notion de responsabilité partagée, la voie pénale s'avère cependant contre-productive en matière de prévention et peut générer de graves dérives. Reste que les victimes ne se sentent pas entendues et que d'autres voies doivent être explorées.

VIH/ SIDA ; SOCIETE ; PREVENTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 28 - p. 12-14
Cote : P 247

PRESERVATIF FEMININ ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 83 - p. 13-19
Cote : P 247

Près de 18 millions de femmes vivaient avec le VIH en 2015, soit 51% de la population mondiale adulte vivant avec le virus. Une proportion plus importante encore en Afrique où elles représentent 60% des personnes vivant avec le VIH. Impossible donc d'envisager de mettre fin à l'épidémie dans une meilleure prise en compte des femmes, de leurs spécificité et de leur parole.

FEMME ; AFRIQUE ; VIH/ SIDA

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 44 - p. 24-25
Cote : P 247

Elle est présente sur toutes les lèvres, mais on peine à s'accorder sur sa définition. Pourquoi? Sans doute à cause du poids de l'histoire : le concept de prévention positive a longtemps fait porter la responsabilité de la transmission sur les seules personnes séropositives. Sans tenir compte ni de leurs droits ni de leurs besoins. Une renaissance semble nécessaire.

PREVENTION ; VIH/ SIDA ; TRANSMISSION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 7 - p.30-31
Cote : P 247

Grâce aux progrès de la thérapeutique et de la prise en charge des femmes enceintes, le toux de transmission maternofœtale a été considérablement réduit. Les femmes se sentent autorisées à devenir mères et les médecins aujourd'hui les y accompagnent.

DESIR D'ENFANT ; FRANCE ; VIH/ SIDA ; FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 36 - p. 17-21
Cote : P 247

Sida Info Service est la seule association de lutte contre le sida dont les missions tournent autour avant tout de la prévention et du soutien individuel par téléphone et désormais via internet. Le type d'appels a changé depuis ces dernières années, l'appréhension sociale de la maladie s'est modifiée, les appels de détresse de personnes très malades en fin de vie sont très rares. L'intérêt de la prévention par téléphone est de faire du soutien individuel, du counselling individualisé, afin d'adresser des messages adaptés plutôt que un message standard tout prêt généraliste. Il faut s'adapter aux modes de vie des gens, de les aider à avancer dans la maîtrise des risques sexuels.
Sida Info Service est la seule association de lutte contre le sida dont les missions tournent autour avant tout de la prévention et du soutien individuel par téléphone et désormais via internet. Le type d'appels a changé depuis ces dernières années, l'appréhension sociale de la maladie s'est modifiée, les appels de détresse de personnes très malades en fin de vie sont très rares. L'intérêt de la prévention par téléphone est de faire du soutien ...

PERMANENCE TÉLÉPHONIQUE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; VIH/ SIDA ; RISQUE SEXUEL ; FRANCE ; ECOUTE ; COUNSELLING

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 42 - P. 10-11
Cote : P 247

Parce que leur physiologie présente des caractéristiques propres, les femmes vivant avec le VIH - de plus en plus nombreuses - sont plus souvent que les hommes confrontées à certains troubles et à une toxicité médicamenteuse sévère.

VIH/ SIDA ; FEMME ; SANTE DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 10 - p. 4-6
Cote : P 247

La Guyane figure parmi les priorités du plan national de lutte contre le sida 2002-2005. Et pour cause: elle accuse le taux de nouvelles contaminations le plus élevé des départements français. Certains acteurs de terrain ont pris conscience de l'ampleur du problème et tentent d'adopter de nouvelles orientations.

VIH/ SIDA ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 12 - p. 9-13
Cote : P 247

L. communauté transgenre est multiple et difficile à cerner. En passe de consti tuer un mouvement global, des associations attirent l'attention sur les discriminations qu'elle subit.

TRANSGENRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Sidatorium. MIGNOT Sandra | Transversal 03/2003

Article

UV

- n° 13 - p. 13-17
Cote : P 247

Les sanatoriums tant critiqués à la fin des années 80 existent tujours à Cuba. Si l'internement n'y est plus obligatoire, ils restent un passage obligé pour tous ceux qui sont aujourd'hui diagnostiqués séropositifs. Et si ce système améliore inconstestablement la santé et l'espérance de vie de ses pensionnaires, il n'en reste pas moins une entrave à la liberté des personnes et au droit des malades.

VIH/ SIDA ; CUBA ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 40 - p. 26-28
Cote : P 247

Quasiment invisibles dans l'épidémie de VIH en France, les plus de 50 ans représentent pourtant quelque 15% des nouveaux diagnostics de séropositivité. Une omerta liée au tabou que représente la sexualité des seniors. Et un chiffre qui pourrait encore augmenter si une prévention spécifique n'est pas rapidement mise en place.

SEXUALITE ; PERSONNE ÂGEE ; ENQUETE ; VIH/ SIDA ; SEROPOSITIVITE ; TRANSMISSION SEXUELLE DU VIH

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 17 - p. 31-33
Cote : P 247

Le désir d'enfanter pousse le corps médical à trouver avec les couples sérodifférents la meilleure réponse, en diminuant les risques possibles. L'équipe médicale accompagne les couples dans le cheminement de l'aide médicale à la procréation où l'endurance et la patience sont durement éprouvées.

FRANCE ; VIH/ SIDA ; FEMME

... Lire [+]

Z