m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  EFFICACITE | enregistrements trouvés : 64

O

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 416 - p. 469-470
Cote : P 174

Fin 2009, les données du dossier d'évaluation clinique initiale de l'ulipristal (EllaOne°), un agoniste-antagoniste du récepteur de la progestérone, n'avaient pas montré que son efficacité soit supérieures à celle du lévonorgestrel (Norlevo°), un progestatif, pour une contraception postcoïtale, alias contraception d'urgence. Fin 2017, face à une brochure publicitaire de la firme HRA Pharma qui met en avant une efficacité supérieure de l'ulipristal par rapport au lévonorgestrel dans la contraception postcoïtale, Luc Crutzen, pharmacien exerçant en Belgique, nous interroge sur le meilleur choix à faire entre ces deux substances : "(...) on est très souvent concerné par la question de la contraception d'urgence en ville (...). Dans l'état actuel des choses, je continue à vous faire confiance (...) mais je manque d'arguments vis-à-vis des représentants des firmes qui nous "harcèlent" pour nous convaincre de les suivre, prétextant que les sources retenues par Prescrire sont anciennes et ne tiennent pas compte des dernières données (...)"
Fin 2009, les données du dossier d'évaluation clinique initiale de l'ulipristal (EllaOne°), un agoniste-antagoniste du récepteur de la progestérone, n'avaient pas montré que son efficacité soit supérieures à celle du lévonorgestrel (Norlevo°), un progestatif, pour une contraception postcoïtale, alias contraception d'urgence. Fin 2017, face à une brochure publicitaire de la firme HRA Pharma qui met en avant une efficacité supérieure de l...

LEVONORGESTREL ; PILULE DU LENDEMAIN ; EFFICACITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° H.S. - 110 p.
Cote : P w

These papers show that women in many countries are using or trying to use MA pills on their own, and if they experience problems, they find help, though not always the most effective or appropriate help.
Articles:
- Medical abortion pills have the potential to change everything about abortion
- What if medical abortion becomes the main or only method of first-trimester abortion?
- Putting abortion pills into women's hands: realizing the full potential of medical abortion
- Efficacy of medical abortion prior to 6 gestational weeks
- Experience of clandestine use of medical abortion among university students in Chile
- Accompaniment of second-trimester abortions: the model of the feminist Socorrista network of Argentina
- Complications with use of misoprostol for abortion in Madagascar: between ease of access and lack of information
- “It is just like having a period with back pain”: exploring women’s experiences with community-based distribution of misoprostol for early abortion on the Thailand–Burma border
- Abortion in two francophone African countries: a study of whether women have begun to use misoprostol in Benin and Burkina Faso
- Medical abortion can be provided safely and effectively by pharmacy workers trained within a harm reduction framework: Nepal
- Provision of menstrual regulation with medication among pharmacies in three municipal districts of Bangladesh: a situation analysis
- Feasibility of assessing the safety and effectiveness of menstrual regulation medications purchased from pharmacies in Bangladesh: a prospective cohort study
- Provision of medical abortion by midlevel healthcare providers in Kyrgyzstan: testing an intervention to expand safe abortion services to underserved rural and periurban areas
- Doing more for less: identifying opportunities to expand public sector access to safe abortion in South Africa through budget impact analysis
- Barriers to accessing abortion services and perspectives on using mifepristone and misoprostol at home in Great Britain
- Developing a forward-looking agenda and methodologies for research of self-use of medical abortion
En complément:
Presentation summarises the main issues addressed in the journal articles from country level by Marge Berer / "Medical Abortion has the potential to change everything : it has made self-help abortion safe."
http://www.safeabortionwomensright.org/medical-abortion-has-the-potential-to-change-everything/
These papers show that women in many countries are using or trying to use MA pills on their own, and if they experience problems, they find help, though not always the most effective or appropriate help.
Articles:
- Medical abortion pills have the potential to change everything about abortion
- What if medical abortion becomes the main or only method of first-trimester abortion?
- Putting abortion pills into women's hands: realizing the full ...

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; METHODE D'AVORTEMENT ; CHILI ; AVORTEMENT CLANDESTIN ; ARGENTINE ; AVORTEMENT TARDIF ; MADAGASCAR ; FEMME MIGRANTE ; THAILANDE ; BENIN ; BURKINA FASO ; EFFICACITE ; NEPAL ; BANGLADESH ; PHARMACIEN ; KYRGYZSTAN ; SAGE-FEMME ; INFIRMIERE ; AFRIQUE DU SUD ; ROYAUME UNI ; INTERNET ; ASPECT MEDICAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 62 p.
Cote : 133 ROU

Ce mémoire porte sur les méthodes de contraception naturelles. Ce sujet intéresse une partie du public abordé par le Planning Familial. Pourtant, étant donné l'éfficacité des méthodes de contraception médicales actuellement disponibles, la contraception naturelle n'est pas une priorité dans les interventions du Planning Familial.
Ce mémoire présente quelques méthodes de contraception naturelles, leurs principes, les raisons qui amènent des personnes à les utiliser et leurs limites, en particulier en terme d'éfficacité contraceptive.
Ensuite, à partir d'une enquête et d'entretiens réalisés dans le carde de ce travail, il est présenté les motivations des personnes à utiliser des méthodes de contraception naturelles. Si une partie d'entre elles intègrent cette démarche dans un choix idéologique, une autre partie, plus silencieuse, fait le choix d'une méthode de contraception naturelle, par défaut d'accès ou de connaissance sur les méthodes de contraception médicales.
Dans tous les cas, ce mémoire amorce une réflexion sur la place de ces méthodes naturelles dans la vie des couples et en particulier pour les femmes qui les utilisent. Le Planning Familial doit tenir compte de ce public pour pouvoir l'informer sur lkes risques encourus (risques de grosses et risques d'IST), amélmiorer l'accès aux méthodes de contraception médicales pour ceux qui le souhaitent et accompagner au mieux les utilisateurs de contraception naturelle dans leurs choix dans un objectif de réduction des risques sexuels.
Ce mémoire porte sur les méthodes de contraception naturelles. Ce sujet intéresse une partie du public abordé par le Planning Familial. Pourtant, étant donné l'éfficacité des méthodes de contraception médicales actuellement disponibles, la contraception naturelle n'est pas une priorité dans les interventions du Planning Familial.
Ce mémoire présente quelques méthodes de contraception naturelles, leurs principes, les raisons qui amènent des ...

CONTRACEPTION ; METHODE DE CONTRACEPTION ; METHODE D'ABSTINENCE PERIODIQUE ; SOCIETE ; OPINION ; EFFICACITE ; CHOIX ; PLANNING FAMILIAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 60 p.
Cote : 133 TAD

Partie 1 : Etat des lieux de la contraception en France
Partie 2 : La réappropriation féministe des méthodes naturelles

CONTRACEPTION ; CONTRACEPTION FEMININE ; CONTRACEPTION MASCULINE ; METHODE D'ABSTINENCE PERIODIQUE ; FEMINISME ; EFFICACITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 54 p.
Cote : 133 MET w

Par courrier en date du 19 décembre 2012, la ministre des affaires sociales et de la santé a demandé à la Haute Autorité de Santé (HAS) « l’élaboration d’un référentiel de bonnes pratiques à l’intention des professionnels de santé afin que la contraception proposée, avec un volet spécifique pour les jeunes mineur(e)s, soit la plus adaptée possible à la situation de chacun », mentionnant la difficulté « d’accepter les échecs de contraception encore trop fréquents dans notre pays, échecs à l’origine d’un nombre important d’interruptions volontaires de grossesse ». Elle a souhaité que ce référentiel explore « tous les moyens de contraception disponibles sur le marché (y compris les techniques de stérilisation définitive) […] selon l’âge de la personne, sa situation médicale et sociale… ». Pour y répondre, la HAS a décidé d’aborder l’information aux professionnels de santé selon 3 axes : un document de synthèse décrivant les méthodes contraceptives (définitives ou non) en se focalisant sur les plus efficaces, objet du présent document ; des fiches mémo décrivant la stratégie contraceptive dans différentes situations cliniques ; un état des lieux des pratiques contraceptives et une analyse des freins à l’accès à une contraception adaptée.
Par courrier en date du 19 décembre 2012, la ministre des affaires sociales et de la santé a demandé à la Haute Autorité de Santé (HAS) « l’élaboration d’un référentiel de bonnes pratiques à l’intention des professionnels de santé afin que la contraception proposée, avec un volet spécifique pour les jeunes mineur(e)s, soit la plus adaptée possible à la situation de chacun », mentionnant la difficulté « d’accepter les échecs de contraception ...

METHODE DE CONTRACEPTION ; EFFICACITE ; INFORMATION ; PROFESSIONNEL DE LA PRÉVENTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 39 - n° 2 - p. 79-87
Cote : P 301

La combinaison Mifepristone-Misoprostol peut être proposée sans risques au sein des services de régulation menstruelle existants des milieux urbains et périurbains du Bangladesh. Elle bénéficie d'un haut degré d'acceptabilité parmi les femmes. Les inquiètudes des prestataires diminuent à mesure qu'ils acquièrent l'expérience de la méthode.

BANGLADESH ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; STATISTIQUE ; OPINION ; EFFICACITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
2y

- 34 p.
Cote : 120 RIC

Les résultats de cette étude montrent le potentiel du rapport coût-efficacité et des économies de coûts dans les programmes similaires. Programmes élargis, intégrés et obligatoires peuvent être livrés à un coût raisonnable dans les deux contextes de pays à revenu faible et élevé. En outre, la combinaison de programmes d'éducation de bonne qualité et des services conviviaux pour les jeunes a eu un effet démontré sur la réduction de problème de santé (y compris l'infection à VIH) et apporté d'importantes économies en Estonie, où la première analyse exhaustive de ce type a été mis en œuvre.
Les résultats de cette étude montrent le potentiel du rapport coût-efficacité et des économies de coûts dans les programmes similaires. Programmes élargis, intégrés et obligatoires peuvent être livrés à un coût raisonnable dans les deux contextes de pays à revenu faible et élevé. En outre, la combinaison de programmes d'éducation de bonne qualité et des services conviviaux pour les jeunes a eu un effet démontré sur la réduction de problème de ...

EDUCATION A LA SEXUALITE ; COUT ; EFFICACITE ; NIGERIA ; KENYA ; INDONESIE ; INDE ; ESTONIE ; PAYS-BAS ; PROGRAMME D'ACTION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Le RU 486. | Roussel-Uclaf 1995

Ouvrage

- 38 p.
Cote : 140 ROU

Définition, composition, essais, caractéristiques, effets sexcondaires, effets indésirables, contre indications, utilisation répétée, régulière, autres utilisations de la mifépristone.

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; METHODE D'AVORTEMENT ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; MIFEPRISTONE ; EFFET BENEFIQUE ; EFFET SECONDAIRE ; EFFICACITE ; SAIGNEMENT ; CONTRACEPTION POST ABORTUM ; ALLAITEMENT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 334 - p. 635
Cote : P 174

La contraception hormonale la plus commune repose sur une association d'hormones habituellement dénommée la "pilule".

CONTRACEPTION ESTROPROGESTATIVE ; PILULE ; EFFICACITE ; OBSERVANCE ; ECHEC ; CONTRACEPTION D'URGENCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 43 - n° 4 - p. 1-3
Cote : P 101

Counselling, techniques chirurgicales, efficacité, complications de la stérilisation volontaire masculine ou féminine.

STERILISATION VOLONTAIRE FEMININE ; STERILISATION VOLONTAIRE MASCULINE ; EFFICACITE ; COMPLICATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° n° spécial - p. 45-51
Cote : P 301

PLANIFICATION FAMILIALE ; DEBAT ; OPPOSITION ; EFFICACITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 99 p.
Cote : 130 AUB

En complément du rapport de synthèse (consulter le rapport de synthèse : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/104000047/index.shtml) qui traite de la problématique générale de prévention des grossesses non désirées, le présent rapport analyse le fonctionnement du modèle français de contraception, et évalue l'effet des mesures prises, à la suite de la loi du 4 juillet 2001, en matière de contraception et de contraception d'urgence. Il examine les forces et faiblesses du dispositif actuel et formule des recommandations en améliorer l'accès et l'efficacité.
En complément du rapport de synthèse (consulter le rapport de synthèse : http://www.ladocumentationfrancaise.fr/rapports-publics/104000047/index.shtml) qui traite de la problématique générale de prévention des grossesses non désirées, le présent rapport analyse le fonctionnement du modèle français de contraception, et évalue l'effet des mesures prises, à la suite de la loi du 4 juillet 2001, en matière de contraception et de contraception ...

GROSSESSE NON DÉSIRÉE ; PREVENTION ; CONTRACEPTION ; CONTRACEPTION D'URGENCE ; AVORTEMENT ; ADOLESCENTE ; FEMME ; ETUDE ; INFORMATION ; METHODE DE CONTRACEPTION ; COUT ; REMBOURSEMENT ; ACCES ; DROITS DES FEMMES ; EFFICACITE ; RISQUE SEXUEL ; POLITIQUE DE L'EDUCATION ; POLITIQUE DE LA SANTE ; FRANCE ; STÉRÉOTYPE ; MEDECIN ; PHARMACIEN ; AUTORISATION PARENTALE ; INFIRMIERE SCOLAIRE ; CONSULTATION MEDICALE ; OBSERVANCE ; ADOLESCENCE ; GROSSESSE ; CENTRE DE DEPISTAGE ANONYME ET GRATUIT ; PRESCRIPTION MEDICALE ; PLANNING FAMILIAL

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 40 - n° 4 - p. 307-318
Cote : P 303

SENEGAL ; MUTILATION SEXUELLE ; MILIEU RURAL ; PROGRAMME D'ACTION ; EFFICACITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 37 - n° 11-12 - p. 850-856
Cote : P 2

Le Centre de gynécologie sociale de l'hôpital de la Conception à Marseille a comparé l'efficacité et l'acceptabilité des IVG médicamenteuses à domicile et à l'hôpital pour 399 patientes : 173 à domicile et 226 à l'hôpital. L'efficacité a été évaluée sur 305 patientes, car les autres ont été perdues de vue et elle était de 86% à domicile et 95% à l'hôpital. Il y a eu une grossesse évolutive et 25 aspirations chirurgicales. (IVG chirurgicale après un échec de la méthode médicamenteuse) Les infirmières du centre ont reçu 5 appels de 5 patientes après la prise de mifépristone à domicile (soit 2,9%) et de 7 patientes après la prise de mifépristone à l'hôpital. Seule une patiente à domicile a consulté en urgence (0,6%) et neuf patientes à l'hôpital. (4%) L'acceptabilité était connue pour 70*% des patientes 98% pensaient que la procédure à domicile était acceptable et 92,9% à l'hôpital. Conclusion : le taux d'échec de la méthode est bien supérieur à domicile et était lié au taux d'aspiration pour rétention trophoblastique la procédure à la maison semble être mieux acceptée à la maison qu'à l'hôpital. Il serait intéressant de pouvoir comparer l'efficacité et l'acceptabilité des IVG médicamenteuses à domicile et à l'hôpital dans le cadre d'une étude prospective.
Le Centre de gynécologie sociale de l'hôpital de la Conception à Marseille a comparé l'efficacité et l'acceptabilité des IVG médicamenteuses à domicile et à l'hôpital pour 399 patientes : 173 à domicile et 226 à l'hôpital. L'efficacité a été évaluée sur 305 patientes, car les autres ont été perdues de vue et elle était de 86% à domicile et 95% à l'hôpital. Il y a eu une grossesse évolutive et 25 aspirations chirurgicales. (IVG chirurgicale ...

AVORTEMENT ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX ; AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION ; AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL ; FEMME ; EFFICACITE ; ASPECT MEDICAL ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE ; ETUDE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 314 - p. 890-892
Cote : P 174

Selon une étude comparative, l'efficacité contraceptive n'est pas supérieure.

CONTRACEPTION ESTROPROGESTATIVE ; PILULE ; ETUDE ; PILULE ESTROPROGESTATIVE MICRODOSÉE ; AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE ; EFFET BENEFIQUE ; EFFET NEFASTE ; PRESCRIPTION MEDICALE ; EFFICACITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 314 - p. 886-888
Cote : P 174

Pour réaliser une contraception post coïtale, (dans les 3 jours après un rapport sexuel non protégé ) la référence est la prise de 1,5 mg de lévonorgestrel, un progestatif. Quand il est pris à 4 ou 5 jours après le rapport, son efficacité ne semble guère différente. L'ulipristal est un agoniste -antagoniste du recepteur de la progesterone objet d'une AMM européenne pour la contraception post coïtale dans les 5 jours, alors que l'AMM du lévonorgestrel limite le délai à 3 jours.
L'évaluation clinique de l'ulipristal dans cette situation repose sur deux essais versus levonorgestrel et un essai comparatif. Pour Prescrire, il n'est pas démontré que l'ulipristal apporte quelquechose de vraiment nouveau, et le profil des effets indésirables n'est pas apparu comme plus favorable, mieux vaut rester au levonorgestrel quitte à l'utiliser jusqu'à 5 jours.
Pour réaliser une contraception post coïtale, (dans les 3 jours après un rapport sexuel non protégé ) la référence est la prise de 1,5 mg de lévonorgestrel, un progestatif. Quand il est pris à 4 ou 5 jours après le rapport, son efficacité ne semble guère différente. L'ulipristal est un agoniste -antagoniste du recepteur de la progesterone objet d'une AMM européenne pour la contraception post coïtale dans les 5 jours, alors que l'AMM du ...

CONTRACEPTION D'URGENCE ; EFFICACITE ; ETUDE ; CONTRACEPTION PROGESTATIVE ; AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 304 - p. 113-120
Cote : P 174

- Evaluation des DIU en terme d'efficacité et d'effets indésirables. Pose d'un DIU au cuivre et hormonal.
- Efficacité comparable à une contraception orale bien prise et meilleure par rapport à une pilule moins bien prise.
- Douleurs au moment de la pose très rares sauf pour les femmes n'ayant jamais accouché
- Perforations utérines très rares
Risque d'infection pelvienne (chlamydia, et C. trachomatis)
- Saignements mensuels plus importants avec un DIU au cuivre
- DIU hormonal = 35 % d'aménorrhée dans les deux ans
- Evaluation des DIU en terme d'efficacité et d'effets indésirables. Pose d'un DIU au cuivre et hormonal.
- Efficacité comparable à une contraception orale bien prise et meilleure par rapport à une pilule moins bien prise.
- Douleurs au moment de la pose très rares sauf pour les femmes n'ayant jamais accouché
- Perforations utérines très rares
Risque d'infection pelvienne (chlamydia, et C. trachomatis)
- Saignements mensuels plus importants ...

DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; EFFICACITE ; EFFET BENEFIQUE ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN HORMONAL ; GROSSESSE EXTRA-UTERINE ; RISQUE ; INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE ; DISPOSITIF INTRA-UTERIN D'URGENCE ; CONTRE-INDICATION ; AMENORRHEE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

EFFICACITE [64]

FRANCE [16]

CONTRACEPTION D'URGENCE [8]

METHODE DE CONTRACEPTION [8]

EFFET SECONDAIRE [7]

CONTRACEPTION [6]

PILULE [6]

PLANIFICATION FAMILIALE [6]

PRESERVATIF FEMININ [6]

PROGRAMME D'ACTION [6]

STATISTIQUE [6]

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX [5]

CONTRACEPTION FEMININE [5]

PILULE DU LENDEMAIN [5]

EDUCATION A LA SEXUALITE [4]

EFFET BENEFIQUE [4]

ETATS-UNIS [4]

ETUDE [4]

FEMME [4]

METHODE D'ABSTINENCE PERIODIQUE [4]

PRESCRIPTION MEDICALE [4]

RISQUE [4]

ASPECT MEDICAL [3]

ASPECT PSYCHOLOGIQUE [3]

AVORTEMENT [3]

BANGLADESH [3]

CONTRACEPTIF INJECTABLE [3]

CONTRACEPTION ESTROPROGESTATIVE [3]

COUT [3]

DISPOSITIF INTRA-UTERIN [3]

EFFET NEFASTE [3]

ENQUETE [3]

GEL SPERMICIDE [3]

GROSSESSE [3]

MOLECULE ABORTIVE [3]

OBSERVANCE [3]

POLITIQUE DE LA SANTE [3]

PRESERVATIF MASCULIN [3]

PREVENTION [3]

STERILISATION VOLONTAIRE FEMININE [3]

ACCES [2]

ADOLESCENTE [2]

ANNEAU VAGINAL [2]

AUTORISATION DE MISE SUR LE MARCHE [2]

AVORTEMENT MEDICAMENTEUX AVEC HOSPITALISATION [2]

CANCER DU COL DE L'UTERUS [2]

CONTRACEPTION HORMONALE [2]

CONTRACEPTION LONGUE DUREE [2]

CONTRACEPTION MASCULINE [2]

DIAPHRAGME [2]

EVALUATION [2]

HORMONE [2]

INDE [2]

INFECTION SEXUELLEMENT TRANSMISSIBLE [2]

INFORMATION [2]

INTERACTION MEDICAMENTEUSE [2]

METHODE BARRIERE CONTRACEPTIVE [2]

METHODE D'AVORTEMENT [2]

OPINION [2]

PAYS-BAS [2]

PHARMACIEN [2]

PILULE ESTROPROGESTATIVE MICRODOSÉE [2]

PILULE PROGESTATIVE [2]

PLANNING FAMILIAL [2]

ROYAUME UNI [2]

STERILISATION [2]

STERILISATION VOLONTAIRE MASCULINE [2]

VACCIN [2]

VIH/ SIDA [2]

ABSTINENCE PERIODIQUE [1]

ADOLESCENCE [1]

ADOLESCENT [1]

AFRIQUE DU SUD [1]

ALLAITEMENT [1]

AMENORRHEE [1]

ARGENTINE [1]

ASPECT SOCIO-CULTUREL [1]

ASPECT SOCIOLOGIQUE [1]

ASSOCIATION [1]

AUTORISATION PARENTALE [1]

AVORTEMENT CLANDESTIN [1]

AVORTEMENT MÉDICAMENTEUX HORS HOPITAL [1]

AVORTEMENT TARDIF [1]

BENIN [1]

BURKINA FASO [1]

CANADA [1]

CAPE CERVICALE [1]

CENTRE DE DEPISTAGE ANONYME ET GRATUIT [1]

CENTRE DE PLANIFICATION [1]

CHILI [1]

CHOIX [1]

COMPLICATION [1]

CONSULTATION MEDICALE [1]

CONTRACEPTION POST ABORTUM [1]

CONTRACEPTION PROGESTATIVE [1]

CONTRE-INDICATION [1]

COTE D'IVOIRE [1]

CYCLE MENSTRUEL [1]

DEBAT [1]

DEPISTAGE [1]

DEPOPROVERA [1]

J Plus

Z