m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  DEMOCRATIE | enregistrements trouvés : 45

O

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 85 p.
Cote : 550 JUA

N°53 des Cahiers de l'action.
A travers une enquête auprès d’une quinzaine d’associations et des contributions de cinq d’entre elles, ce Cahier de l’action s’intéresse à la notion d’«innovation démocratique » à partir de ses représentations et appropriations par les associations. Leurs expériences, leurs pratiques, les exemples d’organisation interne ou de gouvernance qu’elles mettent en place sont ainsi au cœur de ce numéro.
Voir l'article du Planning : "Impliquer les jeunes dans le Planning Familial par la coconstruction d'un projet."
N°53 des Cahiers de l'action.
A travers une enquête auprès d’une quinzaine d’associations et des contributions de cinq d’entre elles, ce Cahier de l’action s’intéresse à la notion d’«innovation démocratique » à partir de ses représentations et appropriations par les associations. Leurs expériences, leurs pratiques, les exemples d’organisation interne ou de gouvernance qu’elles mettent en place sont ainsi au cœur de ce numéro.
Voir l'article du ...

ASSOCIATION ; DEMOCRATIE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 124 - 13-21
Cote : P 53

Quelles sont les implications normatives des transformations de la famille dans les sociétés occidentales ? Cet article défend l’hypothèse d’une extension de l’exigence démocratique à la vie privée dont l’effet principal est la pluralisation des modèles de parenté. La définition de ce qui fait parenté n’est plus réglée par le renvoi à une norme naturelle, fondée sur une vérité indisponible, mais devient une question politique mettant aux prises différentes conceptions du lien familial. L’État est confronté à un dilemme : doit-il adopter une posture neutraliste en créant un espace de droits qui garantisse à chacun la liberté de choisir ou défendre des principes d’ordre public qui soient l’expression d’une certaine idée du bien commun en matière familiale ? La régulation publique de la parenté pose la délicate question du juste et du bien à laquelle toute société démocratique pluraliste est tenue de répondre.
Quelles sont les implications normatives des transformations de la famille dans les sociétés occidentales ? Cet article défend l’hypothèse d’une extension de l’exigence démocratique à la vie privée dont l’effet principal est la pluralisation des modèles de parenté. La définition de ce qui fait parenté n’est plus réglée par le renvoi à une norme naturelle, fondée sur une vérité indisponible, mais devient une question politique mettant aux prises ...

POLITIQUE FAMILIALE ; ACTION SOCIALE ; DEMOCRATIE ; FAMILLE ; EVOLUTION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 355 p.
Cote : 542 JOU w

Alertée par des comportements qui menacent les droits et libertés des femmes dans notre pays et convaincue que les femmes sont les premières victimes des extrémismes religieux, la délégation aux droits des femmes du Sénat a souhaité inscrire à son programme de travail une réflexion sur la laïcité afin d'évaluer ses dimensions protectrices, voire émancipatrices pour les femmes. Son analyse confirme le constat d'atteintes préoccupantes à la mixité et à l'égalité entre femmes et hommes, en lien avec le fait religieux, plus particulièrement dans l'enseignement, sur Internet, dans le domaine médical, dans l'entreprise et dans l'espace public. Convaincue que l'égalité entre femmes et hommes est une dimension essentielle de la laïcité, mais que celle-ci n'est pas en soi porteuse d'émancipation pour les femmes, la délégation plaide pour une réaffirmation exigeante du principe d'égalité entre femmes et hommes dans tout le corpus juridique français. Face aux menaces qui pèsent sur les valeurs de notre République et sur la mixité, élément déterminant de notre « vivre ensemble », la délégation aux droits des femmes formule des propositions à l'attention du législateur et des recommandations à l'attention du Gouvernement ; elle suggère aussi des pistes de réflexion qui s'adressent, entre autres acteurs, aux partis politiques, aux collectivités territoriales et aux organismes représentant les cultes en France.
Alertée par des comportements qui menacent les droits et libertés des femmes dans notre pays et convaincue que les femmes sont les premières victimes des extrémismes religieux, la délégation aux droits des femmes du Sénat a souhaité inscrire à son programme de travail une réflexion sur la laïcité afin d'évaluer ses dimensions protectrices, voire émancipatrices pour les femmes. Son analyse confirme le constat d'atteintes préoccupantes à la mixité ...

POUVOIR ; DEBAT ; DEMOCRATIE ; DROIT ; INTEGRISME ; DROITS DES FEMMES ; EGALITE FEMME HOMME ; ESPACE PUBLIC

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 0 - n° 21 - 166 p.
Cote : P 241



FRANCE ; EXTREME-DROITE ; DEMOCRATIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 224 p.
Cote : 530 FIL

La manifestation est sans doute la forme la plus commune d'expression politique, tant dans les pays démocratiques, où sa légitimité le dispute avec plus ou moins de bonheur aux formes plus conventionnelles de participation comme le vote, que dans les pays non démocratiques, où elle accompagne les tentatives de révolte et de renversement. Dans cet ouvrage de synthèse, les auteurs proposent une analyse sociologique et historique de ce mode d'action politique, avec ses normes et ses règles, ses légendes et ses mythes, ses épisodes glorieux et ses heures sombres. Mais surtout, au-delà de l'interrogation classique sur la place de la manifestation dans le répertoire d'action contemporain et dans les luttes politiques, c'est aussi à une analyse au plus près des manifestants eux-mêmes et de " ce qui les fait courir " que cet ouvrage nous invite.
La manifestation est sans doute la forme la plus commune d'expression politique, tant dans les pays démocratiques, où sa légitimité le dispute avec plus ou moins de bonheur aux formes plus conventionnelles de participation comme le vote, que dans les pays non démocratiques, où elle accompagne les tentatives de révolte et de renversement. Dans cet ouvrage de synthèse, les auteurs proposent une analyse sociologique et historique de ce mode ...

MANIFESTATION ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; HISTOIRE ; POLITIQUE ; LUTTE FEMINISTE ; DEMOCRATIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : V 594 SOC

Tunisie, août 2010, sous le régime de Ben Ali et en pleine période de Ramadan. Nadia El Fani brave la censure et filme un plaidoyer pour un Etat Laïc, un appel à la modification de l'article 1 de la Constitution tunisienne qui déclare que l'Islam est la religion d'Etat. Décembre 2010, la Révolution tunisienne éclate. Nadia est toujours sur le terrain.

LAÏCITE ; TUNISIE ; LUTTE FEMINISTE ; DEMOCRATIE ; ISLAM

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 219 p.
Cote : 205 SCO

Qu'est-ce que le genre ? Comment les identités sexuelles et les rapports entre hommes et femmes sont-ils construits, et comment se transforment-ils ? Quel rôle jouent, dans ces processus, la politique et les mobilisations collectives, l'économique et le social, mais aussi le langage et l'inconscient ? Historienne mondialement reconnue, Joan W. Scott a imposé l'idée selon laquelle le genre ne constitue pas seulement un domaine d'investigation : c'est un instrument critique destiné à transformer la réflexion dans tous les secteurs. Pour elle, il se situe au c∏ur de toute relation de pouvoir et traverse l'ensemble des dynamiques à l'∏uvre dans la société. Ce volume réunit les grands essais de Joan W. Scott sur le genre publiés entre 1986 et 2011. Des textes qui renouvellent l'analyse de questions aussi diverses que la laïcité, la démocratie, la représentation de l'État et de l'identité nationale, ou encore celle du marxisme et des classes sociales. À l'heure où les études sur le genre se multiplient, Joan W. Scott s'interroge sur l'avenir du féminisme. Elle s'inquiète de la manière dont cette catégorie est si souvent vidée de ses implications radicales. Et montre comment elle peut continuer à nous inciter à penser autrement.
Qu'est-ce que le genre ? Comment les identités sexuelles et les rapports entre hommes et femmes sont-ils construits, et comment se transforment-ils ? Quel rôle jouent, dans ces processus, la politique et les mobilisations collectives, l'économique et le social, mais aussi le langage et l'inconscient ? Historienne mondialement reconnue, Joan W. Scott a imposé l'idée selon laquelle le genre ne constitue pas seulement un domaine d'investigation : ...

GENRE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; LAÏCITE ; DEMOCRATIE ; MARXISME ; FEMINISME ; ANGLETERRE ; SEDUCTION ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : M 0069 FEM

Série d'enregistrements sonores de conférences
Kit actu de Bridge : genre dans la gouvernance
entretiens à écouter par pays
entretiens à écouter par thématique
Outils

FEMME ; EGALITE FEMME HOMME ; POLITIQUE ; POUVOIR ; RESPONSABILITE ; MAURICE (ILE) ; DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE ; PARITE ; DISCRIMINATION ; MONDE ; CAMEROUN ; REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO ; SENEGAL ; MAURITANIE ; INDE ; NIGER ; MAROC ; BURKINA FASO ; DEMOCRATIE ; OUTIL PEDAGOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 316 p.
Cote : 218 SIN

L'inclusion des femmes dans la République s'inscrit dans un long processus, encore inachevé. Après les promesses de 1945, l'avènement de la Ve République en 1958 a signé leur mise hors jeu politique : divers traits institutionnels de ce régime hybride ont assuré aux hommes un quasimonopole de la politique. Écartées du Parlement et des assemblées élues, les femmes n'ont longtemps dû leur existence en politique qu’à la volonté présidentielle. Paradoxalement, il leur a été plus facile de gouverner que de représenter.
L'inclusion des femmes dans la République s'inscrit dans un long processus, encore inachevé. Après les promesses de 1945, l'avènement de la Ve République en 1958 a signé leur mise hors jeu politique : divers traits institutionnels de ce régime hybride ont assuré aux hommes un quasimonopole de la politique. Écartées du Parlement et des assemblées élues, les femmes n'ont longtemps dû leur existence en politique qu’à la volonté présidentielle. ...

FEMME ; POUVOIR ; POLITIQUE ; DEMOCRATIE ; CITOYENNETÉ ; DROIT DE VOTE ; HISTOIRE ; DROITS DES FEMMES ; RESPONSABILITE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; PATRIARCAT ; XXe SIECLE ; ANNEES 50 ; ANNÉES 60 ; ANNÉES 70 ; ANNÉES 80 ; ANNÉES 90 ; XXIe SIECLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 82 p.
Cote : 542 LAN

D'hier à aujourd'hui, en France et dans le monde, ses sources et ses lieux

LAÏCITE ; ETABLISSEMENT PUBLIC ; DEMOCRATIE ; RELIGION ; INTEGRISME ; XVIIe SIECLE ; HISTOIRE ; XIXe SIECLE ; XXe SIECLE ; ENSEIGNEMENT ; ASPECT PHILOSOPHIQUE ; ECOLE PRIMAIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 220 p.
Cote : 553 CHA

Quand les acteurs sont des usagers ou des professionnels des services sociaux, quand ils mettent en scène des questions touchant aux inégalités sociales, au traitement du chômage, à la pauvreté et à l'aide sociale, ils soulèvent des enjeux fondamentaux, notamment en matière de démocratie participative.
Quand ces acteurs tentent, à l'aide du théâtre-forum, d'humaniser les pratiques sociales dont ils dépendent ou qu'ils exercent, ils bousculent inévitablement les fonctionnements institutionnels.
Pour autant, leur « donner la parole » suffit-il à les rendre « acteurs » du changement social ? Cette question est à la mesure du défi lancé par le théâtre de l'opprimé créé par Augusto Boal et dont l'auteur s'empare ici à travers cette chronique d'expériences menées en France, au Brésil ou en Inde.
Quand les acteurs sont des usagers ou des professionnels des services sociaux, quand ils mettent en scène des questions touchant aux inégalités sociales, au traitement du chômage, à la pauvreté et à l'aide sociale, ils soulèvent des enjeux fondamentaux, notamment en matière de démocratie participative.
Quand ces acteurs tentent, à l'aide du théâtre-forum, d'humaniser les pratiques sociales dont ils dépendent ou qu'ils exercent, ils bousculent ...

THÉATRE FORUM ; TRAVAILLEUR SOCIAL ; CHOMAGE ; PRECARITE ; AIDE SOCIALE ; DEMOCRATIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 287 p.
Cote : 211 RIO

Depuis une quinzaine d’années, on assiste au renouvellement des études historiques concernant le pouvoir, grâce à l’utilisation d’un nouveau concept appelé le genre. « Le genre est une grille de lecture, une manière de penser le monde et le politique à travers le prisme de la différence des sexes ». Ainsi en sept chapitres, qui vont de l’Antiquité romaine à nos jours en passant par la démocratie athénienne, l’empire de Byzance, le Moyen Âge occidental et l’Ancien Régime, ce livre collectif revisite l’histoire en essayant de montrer comment la différence des sexes a structuré les sociétés à travers les âges.
Depuis une quinzaine d’années, on assiste au renouvellement des études historiques concernant le pouvoir, grâce à l’utilisation d’un nouveau concept appelé le genre. « Le genre est une grille de lecture, une manière de penser le monde et le politique à travers le prisme de la différence des sexes ». Ainsi en sept chapitres, qui vont de l’Antiquité romaine à nos jours en passant par la démocratie athénienne, l’empire de Byzance, le Moyen Âge ...

HISTOIRE ; FEMME ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; EGALITE FEMME HOMME ; GENRE ; CONDITION FEMININE ; DROITS DES FEMMES ; POUVOIR ; POLITIQUE ; ECONOMIE ; ANTIQUITE ; MOYEN-ÂGE ; SEXUALITE ; XVIIIe SIECLE ; FAMILLE ; XIXe SIECLE ; MARIAGE ; DEMOCRATIE ; DROIT DE VOTE ; CITOYENNETÉ ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 159 p.
Cote : 216.3 ROG

"On ne naît pas femme, on le devient". Des leçons de broderie aux cours d'éducation sexuelle, le XXe siècle est porteur d'une évolution, à la fois spectaculaire et paradoxale, de l'éducation des filles, naviguant entre l'enseignement d'un éternel féminin et une émancipation durement conquise. Cet ouvrage richement illustré met en scène ce cheminement à travers 200 documents souvent inédits : journaux intimes, cahiers d'élèves, courrier du coeur... Les lectures destinées à apprendre aux petites filles leur place en société au début du siècle sont aussi édifiantes que l'enseignement du dévouement familial dans les années 1960. Fort heureusement l'engagement d'institutrices pionnières, les revendications de la jeunesse et la révolte de féministes enrayeront le dispositif éducatif, à l'école comme à la maison, pour fabriquer des épouses et des mères modèles.
"On ne naît pas femme, on le devient". Des leçons de broderie aux cours d'éducation sexuelle, le XXe siècle est porteur d'une évolution, à la fois spectaculaire et paradoxale, de l'éducation des filles, naviguant entre l'enseignement d'un éternel féminin et une émancipation durement conquise. Cet ouvrage richement illustré met en scène ce cheminement à travers 200 documents souvent inédits : journaux intimes, cahiers d'élèves, courrier du ...

FILLE ; EDUCATION ; SEXISME ; HISTOIRE ; CONDITION FEMININE ; ENSEIGNEMENT ; ENSEIGNEMENT ELEMENTAIRE ; ENSEIGNEMENT SECONDAIRE ; ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ; LITTERATURE ; PRESSE ; SOCIETE ; XIXe SIECLE ; XXe SIECLE ; DEMOCRATIE ; LIBERATION DES FEMMES ; ECOLE PRIMAIRE ; MIXITE ; ETABLISSEMENT SCOLAIRE ; ENSEIGNANT ; FEMINISME ; MÉTIER ; STÉRÉOTYPE ; SCOLARITÉ ; ORIENTATION SCOLAIRE ; FORMATION ; MILITANTISME ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; MILIEU RURAL ; MILIEU URBAIN ; JEUNESSE ; ADOLESCENTE ; JEUNE FEMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 354 p.
Cote : 550 LAV

Depuis longtemps, les débats politiques se sont centrés sur les places respectives du marché et de l’Etat. C’est encore le cas aujourd’hui. Pourtant ce débat s’avère incomplet. L’ampleur des défis sociaux et écologiques appelle désormais la prise en compte de la société civile au-delà des clichés qui l’ont réduite à une affirmation privée ou à un désengagement public. Tel est l’objectif de cet ouvrage qui propose une économie politique de l’association. Pour ce faire, il présente la première synthèse d’ensemble des expériences américaine et européenne de l’ associationnisme, leur histoire et leur actualité. A partir de cette mise en perspective internationale qui met en évidence l’imbrication entre histoire des idées et pratiques sociales, il devient possible de mieux comprendre le débat contemporain entre différentes approches : économie solidaire, économie sociale, tiers secteur. Ce livre apporte une réflexion originale sur la démocratie et l’économie. Pour cette raison, il est amené à devenir une référence indispensable pour les responsables associatifs et politiques. Il l’est aussi plus largement pour celles et ceux qui s’estiment concernés par les évolutions de l’action publique et citoyenne.
Depuis longtemps, les débats politiques se sont centrés sur les places respectives du marché et de l’Etat. C’est encore le cas aujourd’hui. Pourtant ce débat s’avère incomplet. L’ampleur des défis sociaux et écologiques appelle désormais la prise en compte de la société civile au-delà des clichés qui l’ont réduite à une affirmation privée ou à un désengagement public. Tel est l’objectif de cet ouvrage qui propose une économie politique de ...

ASSOCIATION ; ORGANISATIONS ; HISTOIRE ; POLITIQUE ; ACTION SOCIALE ; DEMOCRATIE ; SOLIDARITE ; ECONOMIE ; CITOYENNETÉ ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 616 p.
Cote : 211 FRA

Les femmes et leur histoire, car écrire l'histoire des femmes ne peut se limiter au seul usage des règles et méthodes de la discipline historique. L'histoire des femmes dépasse l'opposition commune entre le réel et sa représentation, et la quête de la place du sujet dans cette opposition : elle renvoie, en effet, fondamentalement à la différence des sexes, à la manière dont les philosophes ont pensé cette différence, aux modalités grâce auxquelles législateurs et acteurs de l'histoire ont bâti avec cette différence l'ordre politique. Ecrire l'histoire des femmes oblige donc à lier ensemble, dans la construction de l'objet historique, les systèmes de la philosophie - de Rousseau à Derrida - et les données empiriques de l'histoire - des initiatives révolutionnaires à l'inscription de la parité dans la Constitution. Des figures singulières du combat féministe - telles Madame de Staël, George Sand, Louise Michel, Clémence Royer ou Madeleine Vernet - côtoient donc dans cet ouvrage l'analyse serrée de grands discours ou textes fondateurs de l'exclusion comme de l'inclusion des femmes. Parce que, nous montre Geneviève Fraisse, la question des femmes fût de se réintroduire dans l'histoire, c'est-à-dire de prendre part à l'énigme du devenir plutôt que de continuer à être représentées comme des énigmes de la nature.
Les femmes et leur histoire, car écrire l'histoire des femmes ne peut se limiter au seul usage des règles et méthodes de la discipline historique. L'histoire des femmes dépasse l'opposition commune entre le réel et sa représentation, et la quête de la place du sujet dans cette opposition : elle renvoie, en effet, fondamentalement à la différence des sexes, à la manière dont les philosophes ont pensé cette différence, aux modalités grâce ...

FEMME ; HISTOIRE ; EGALITE FEMME HOMME ; XVIIe SIECLE ; XVIIIe SIECLE ; REVOLUTION FRANCAISE ; FEMINISME ; CONDITION FEMININE ; LUTTE FEMINISTE ; GUERRE ; PACIFISME ; POLITIQUE ; CITOYENNETÉ ; EDUCATION ; FILLE ; ORIENTATION SCOLAIRE ; SCOLARITÉ ; DEMOCRATIE ; FRANCE ; SOCIETE ; XIXe SIECLE ; XXe SIECLE ; SCIENCE HUMAINE ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 116 p.
Cote : 701 CHA

Joël Charbit, l’auteur de ce mémoire de recherche en sciences politiques, a essayé de décortiquer comment les médias et les politiciens se sont positionnés par rapport à ces nouvelles qui ont fait le tour du monde, après avoir mis en émoi l’opinion publique sud-africaine : un nombre d’agressions sexuelles très élevé accompagné d’un nombre ridiculeusement bas d’inculpations et d’une prolifération du VIH/SIDA, des viols d’enfants et de bébés ayant atteints des « proportions épidémiques » (« Un enfant violé tous les 3 minutes en Afrique du Sud » a titré un article du Mail and Guardian en juin cette année), etc., le tout menant à une « panique moral » en Afrique du Sud face à cette « la crise des masculinités ».
Des auteurs cités dans ce mémoire mettent en avant qu’en Afrique du Sud la masculinité est liée, par des normes sociales et une industrie médiatique puissante, à la prouesse sexuelle et au succès économique. Malgré l’existence d’initiatives visant à répondre à « la crise de la masculinité » (forum de discussions et d’échange, ateliers de formation, d’éducation à la santé et d’éducation sexuelle), il reste très difficile d’encourager la formation d’identités amenant les hommes à rejeter la violence et l’agression.
Joël Charbit, l’auteur de ce mémoire de recherche en sciences politiques, a essayé de décortiquer comment les médias et les politiciens se sont positionnés par rapport à ces nouvelles qui ont fait le tour du monde, après avoir mis en émoi l’opinion publique sud-africaine : un nombre d’agressions sexuelles très élevé accompagné d’un nombre ridiculeusement bas d’inculpations et d’une prolifération du VIH/SIDA, des viols d’enfants et de bébés ayant ...

HOMME ; CONDITION MASCULINE ; AFRIQUE DU SUD ; IDENTITÉ SEXUELLE ; DEMOCRATIE ; CIRCONCISION ; SEXUALITE MASCULINE ; POUVOIR ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; POLITIQUE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VIOLENCE SEXUELLE ; MOUVEMENT DE FEMMES ; VIH/ SIDA ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 265 p.
Cote : 210.4 HOE

Elles sont célèbres ou inconnues. Elles sont actrices, banquières, avocates, chef d'entreprises, vendeuses de rue, chiffonnières, et leurs destins croisés donnent un éclairage sur l'Inde d'aujourd' hui, un monde dur, habitué aux drames à répétition. Les paysannes aux pieds nus qui s'inventent une révolution technologique et les rouleuses de bidis qui adhèrent à un syndicat partagent un même souci : devenir visibles ! Cette reconnaissance sociale est plus aisée avec l'aide de personnalités : quand une actrice de Bollywood reloge des habitants des bidonvilles. Quand des avocates élèvent la voix contre les disparitions de petites filles, les viols et les tortures. Quand des artistes utilisent leurs spectacles ou leurs écrits pour lutter contre les extrémismes. D'autres femmes sont sous les projecteurs dans ce livre. Par l'intelligence de leurs actions, des Indiennes contribuent à tisser un par un les fils de cette démocratie où persistent les inégalités.




Elles sont célèbres ou inconnues. Elles sont actrices, banquières, avocates, chef d'entreprises, vendeuses de rue, chiffonnières, et leurs destins croisés donnent un éclairage sur l'Inde d'aujourd' hui, un monde dur, habitué aux drames à répétition. Les paysannes aux pieds nus qui s'inventent une révolution technologique et les rouleuses de bidis qui adhèrent à un syndicat partagent un même souci : devenir visibles ! Cette reconnaissance sociale ...

LIBERATION DES FEMMES ; INDE ; CONDITION FEMININE ; DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE ; DEMOCRATIE ; FEMME ; MÉTIER ; JEUNE FEMME ; XXIe SIECLE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Auteurs
Descripteurs

DEMOCRATIE [45]

POLITIQUE [22]

FRANCE [19]

FEMME [16]

HISTOIRE [14]

CITOYENNETÉ [12]

EGALITE FEMME HOMME [11]

SOCIETE [11]

POUVOIR [10]

CONDITION FEMININE [9]

DROITS DES FEMMES [8]

XIXe SIECLE [8]

XXe SIECLE [8]

INTEGRISME [7]

ISLAM [7]

LAÏCITE [7]

PARITE [7]

RELIGION [7]

ASSOCIATION [6]

FEMINISME [6]

LEGISLATION [6]

DROIT DE VOTE [5]

ECONOMIE [5]

DISCRIMINATION [4]

EDUCATION [4]

LUTTE FEMINISTE [4]

RACISME [4]

RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE [4]

SEXISME [4]

VIOLENCES FAITES AUX FEMMES [4]

DROIT [3]

DROITS HUMAINS [3]

ENSEIGNEMENT [3]

EUROPE [3]

FAMILLE [3]

FILLE [3]

GENRE [3]

JEUNESSE [3]

MONDE [3]

ROLE FEMININ-MASCULIN [3]

SCOLARITÉ [3]

XVIIIe SIECLE [3]

ACTION SOCIALE [2]

AFRIQUE DU SUD [2]

ANNEES 50 [2]

ANNÉES 60 [2]

ANNÉES 80 [2]

ANTIQUITE [2]

APPLICATION DE LA LOI [2]

ASPECT PHILOSOPHIQUE [2]

ASPECT SOCIOLOGIQUE [2]

CANADA [2]

DELINQUANCE [2]

DEVELOPPEMENT SOCIO-ECONOMIQUE [2]

ECOLE PRIMAIRE [2]

EGLISE CATHOLIQUE [2]

ETABLISSEMENT PUBLIC [2]

HOMME [2]

INDE [2]

JEUNE FEMME [2]

JUDAISME [2]

LIBERATION DES FEMMES [2]

MAROC [2]

MÉTIER [2]

MILITANTISME [2]

MIXITE [2]

MOYEN-ÂGE [2]

NATIONS-UNIES [2]

ORGANISATIONS [2]

ORIENTATION SCOLAIRE [2]

RAPPORTS HOMME-FEMME [2]

RESPONSABILITE [2]

REVOLUTION FRANCAISE [2]

SCIENCE HUMAINE [2]

STÉRÉOTYPE [2]

VIOL DE GUERRE [2]

VIOLENCE [2]

VIOLENCE SEXUELLE [2]

VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS [2]

XVIIe SIECLE [2]

XXIe SIECLE [2]

ADDICTION [1]

ADOLESCENTE [1]

AIDE SOCIALE [1]

ALGERIE [1]

ALLEMAGNE [1]

ALTERMONDIALISME [1]

ANGLETERRE [1]

ANNÉES 40 [1]

ANNÉES 70 [1]

ANNÉES 90 [1]

ASIE [1]

ASPECT POLITIQUE [1]

ASPECT SOCIO-CULTUREL [1]

ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE [1]

AUTOBIOGRAPHIE [1]

BELGIQUE [1]

BÉNÉVOLAT [1]

BRESIL [1]

BURKINA FASO [1]

CAMEROUN [1]

J Plus

Z