m

Documents  EDUCATION | enregistrements trouvés : 500

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 1057 ENF

Dessin de une fille et un garçon sur les bancs (roses) de l'école qui représentent un signe "égal".

EDUCATION A LA SEXUALITE ; EDUCATION ; EGALITE FEMME HOMME ; PREVENTION ; SEXISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A 1225 SOC

Fond bleu-vert, écritures en noir, blanc et marron, 3 dessins dans des ronds blancs.
Traduction du titre : "Pour grandir, les enfants ont besoin d'affection, de soin, et d'éducation."

FAMILLE ; EDUCATION ; CHYPRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0176 SOC

Panneau 1 : Cartographie générale de l'organisation du MFPF et de ses associations départementales.
Panneau 2 : Le nom du père ! Et le nom de la mère ? Arbre généalogique montrant les évolution du nom de famille.
Panneau 3 : Education-Orientation : garçons et filles même chances ? Statistiques scolaires, comparaison de l'orientation scolaire des filles et des garçons.
Panneau 4 : Aujourd'hui quelle vie professionnelle pour les femmes ? Ouvrière à l'usine travaillant avec un fer à souder.
Panneau 5 : Les enfants, qui s'en occupe ? Défense du droit de la femme à ne pas rester au foyer pour garder son enfant.
Panneau 6 : Vie politique, où sont les femmes ?
Panneau 1 : Cartographie générale de l'organisation du MFPF et de ses associations départementales.
Panneau 2 : Le nom du père ! Et le nom de la mère ? Arbre généalogique montrant les évolution du nom de famille.
Panneau 3 : Education-Orientation : garçons et filles même chances ? Statistiques scolaires, comparaison de l'orientation scolaire des filles et des garçons.
Panneau 4 : Aujourd'hui quelle vie professionnelle pour les femmes ? Ouvrière ...

PLANNING FAMILIAL ; FRANCE ; CENTRE DE PLANIFICATION ; DROITS DES FEMMES ; FRANCE ; PATRONYME ; FAMILLE ; DROIT ; ORIENTATION SCOLAIRE ; FILLE ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; EDUCATION ; TRAVAIL ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE FEMME HOMME ; EGALITE SALARIALE ; MODE DE GARDE ; PETITE ENFANCE ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; POLITIQUE ; PARITE ; FEMME ; MARIE-FRANCE CASALIS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : V PF 015 FEM

Film pédagogique réalisé par des militants et militantes du MFPF et du groupe Femmes en réaction à plusieurs affaires de viol survenues dans la région du Lot-et-Garonne en 1979 et en 1980.
Il s'agit d'une version filmées d'une série de sketchs utilisés comme support dans des débats sur le viol avec pour objectif de "parler autrement des violences faites aux femmes et de tous les processus qui engendrent la violence et aboutissent à l'acte de viol".

En détail :

00'22 - 01'20 : Une série d'images fixes annoncent les sketchs.

01'21 : carton "La publicité, l'environnement conditionnent la femme ...."
01'24 - 03'01 : Montage. A la gauche de l'écran une ombre féminine reproduit des gestes liés aux soins corporels sur la droite de l'écran des affiches de publicité sont exposées. Le tout sur fond de slogans publicitaires pour produits cosmétiques destinés aux femmes (crème de beauté, bain-douche, sous-vêtements).

03'03 : carton "... mais déjà, dès l'enfance, l'éducation prépare, définit les rôles."
03'08 -05'01 : Théâtre de marionnettes traitant des rôles attribués aux enfants et sur les métiers féminins...
05'01 - 05'44 : Scène d'enfants.
05'45 - 10'20 : Adaptation libre du "Petit Chaperon Rouge", conte de Charles Perrault.

10'22 : carton " Chanson paillard, chanson pour rire ... jaune."
10'28 - 12'01 : Montage. Un homme déplume un oiseaux avec en bande sonore la comptine "Gentille Alouette".
12'03 - 13'32 : Mise en scène d'une femme agressée par quatre garçons sur la comptine "Jeanneton prend sa faucille".

13'33 : carton " Cela va des dragues ...."
13'36 - 19'50 : sketch sur les violences, notamment la drague, subies par une femmes au cours de sa vie.

20'48 : carton "....jusqu'au viol."
20'50 - 21'26 : Scène d' harcèlement sexuel d'un patron sur son employée.
21'27 - 23'04 : Scène de tentative de viol d'un automobiliste sur une auto-stoppeuse.
23'08 : carton "Si pas cucu ... pas tauto. Toute fille entrant dans ce véhicule le sourire aux lèvres en sortira la culotte à la main."
23'18 - 2'49 : Scène de violence conjugale.
27'01 : carton "Définition du viol d'après le dictionnaire de droit Dalloz " ... Le mari, qui emploie la force, ne peut être coupable de viol...".
27'10 - 27'44 : Scène de viol à la sortie d'une boîte.
27'49 - 29'18 : Scène de mime.
30'29 : carton "Violée = Acusée".
30'34 - 34'42 : Parodie de procès des violeurs d'une jeune femmes. Scène entrecoupée de photos de manifestations féministes.


Film pédagogique réalisé par des militants et militantes du MFPF et du groupe Femmes en réaction à plusieurs affaires de viol survenues dans la région du Lot-et-Garonne en 1979 et en 1980.
Il s'agit d'une version filmées d'une série de sketchs utilisés comme support dans des débats sur le viol avec pour objectif de "parler autrement des violences faites aux femmes et de tous les processus qui engendrent la violence et aboutissent à l'acte de ...

VIOL ; VIOLENCE SEXISTE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VIOLENCE CONJUGALE ; SEXISME ; EDUCATION ; ANNÉES 80 ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : V PF 003 AVO


Reportage réalisé par le planning familial. Quatre femmes témoignent. Elles font le récit d'avortements tardifs ou d'avortements non effectués causés par des diagnostics erronés de médecins et par la désinformation.
L'accent est mis sur la difficulté des relations entre médecins et patientes et sur la durée légale d'avortement.

Une partie intitulée "Un enfant ? Faut pouvoir !" montre un groupe de parole. La discussion porte sur les difficultés inhérentes à l'éducation et au double temps de travail (l'emploi et le ménage).

En détail :

En image :

Cartons :
Afiche du MFPF représentant une manifestation et des banderoles sur lesquelles des slogans clament :
"1956 : Le M.F.P.F ose parler de contraception "
"1976 La contraception est légalisée"
" 1975 Pour cinq ans l'avortement n'est plus interdit."
"1980 Décidons nous-même en enfant quand je veux, si je veux."

00'23 : carton "Avorter ? Madame vous n'avez pas la tête d'une femme enceinte!
MFPF
Mars 1979."

00'30 : carton "La longue marche".
12'45 : carton " Après une échographie de dissuasion Maissa a gardé son enfant."
25'07 : carton "Un enfant ? Faut pouvoir!"

(fin) : carton "Mouvement Français pour le Planning Familial.
94 bd Massena-Paris 75013.
Tel 584-84-18."


Reportage réalisé par le planning familial. Quatre femmes témoignent. Elles font le récit d'avortements tardifs ou d'avortements non effectués causés par des diagnostics erronés de médecins et par la désinformation.
L'accent est mis sur la difficulté des relations entre médecins et patientes et sur la durée légale d'avortement.

Une partie intitulée "Un enfant ? Faut pouvoir !" montre un groupe de parole. La discussion porte sur les d...

AVORTEMENT ; AVORTEMENT TARDIF ; PLANNING FAMILIAL ; TEMOIGNAGE ; CONTRACEPTION ; RELATION SOIGNANT-SOIGNE ; VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE ; EDUCATION ; GROUPE DE PAROLE ; XXe SIECLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 71 - n° 1 - pp. 53-83
Cote : P 18

Malgré la hausse de l’activité des mères de famille entre les années 1970 et 2000 en Europe, la présence des femmes sur le marché du travail continue de dépendre beaucoup plus que celle des hommes du processus de constitution de la famille. La littérature sur les différences de taux d’activité des mères en fonction de leur niveau d’instruction repose en grande partie sur des comparaisons transversales. Cet article est l’un des premiers à décomposer ces écarts éducatifs en différences avant la première maternité d’une part, et effets de la fécondité sur l’emploi d’autre part. En exploitant des données longitudinales individuelles françaises, néerlandaises et hongroises (Generations and Gender Survey), cette étude analyse l’activité économique avec des modèles logits à effets combinés, en distinguant emploi à temps partiel et emploi à plein temps. On observe une nette augmentation des taux d’activité des mères de famille avec leur niveau d’instruction qui préexiste avant même la constitution de la famille. Les femmes avec un niveau d’instruction très élevé souhaitent souvent investir dans leur carrière avant de fonder une famille, et elles ont aussi accès, en général, à de meilleures opportunités d’emploi. Les interruptions d’activité après une naissance sont plus fréquentes parmi les femmes les plus instruites. Le travail à temps partiel des mères est moins fortement déterminé par leur activité avant la première naissance, et sa fréquence augmente avec le niveau d’instruction.
Malgré la hausse de l’activité des mères de famille entre les années 1970 et 2000 en Europe, la présence des femmes sur le marché du travail continue de dépendre beaucoup plus que celle des hommes du processus de constitution de la famille. La littérature sur les différences de taux d’activité des mères en fonction de leur niveau d’instruction repose en grande partie sur des comparaisons transversales. Cet article est l’un des premiers à ...

MATERNITE ; EDUCATION ; TRAVAIL ; FEMME ; FECONDITE ; EUROPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 70 - n° 4 - p. 705-730
Cote : P 18

L’hypergamie féminine, définie comme la propension des individus à former des couples au sein desquels la femme se trouve en infériorité par rapport à l’homme, est un phénomène largement observé. Cet article analyse la formation des premières unions à l’aide de l’enquête Étude de l’histoire familiale 1999. Les couples dans lesquels la femme est plus diplômée que son conjoint sont plus fréquents que le cas inverse en France depuis les cohortes nées à la fin des années 1950. Ce mouvement est principalement dû à l’allongement de la scolarité des femmes qui sont désormais plus diplômées que les hommes, mais va au-delà de ce qu’imposait l’évolution de la structure de la population (hypergamie relative), traduisant une modification des préférences des individus. Enfin, nous observons que le célibat définitif des femmes n’augmente plus avec leur diplôme, alors que les plus diplômées nées avant-guerre étaient fortement désavantagées sur le marché conjugal. À l’inverse, le célibat définitif des hommes non diplômés s’est accentué, signe de l’effet négatif persistant des difficultés d’insertion professionnelle sur la conjugalité masculine. Ces résultats indiquent un net recul de la norme d’hypergamie féminine en termes de diplôme - dont la portée demeure cependant incertaine.
L’hypergamie féminine, définie comme la propension des individus à former des couples au sein desquels la femme se trouve en infériorité par rapport à l’homme, est un phénomène largement observé. Cet article analyse la formation des premières unions à l’aide de l’enquête Étude de l’histoire familiale 1999. Les couples dans lesquels la femme est plus diplômée que son conjoint sont plus fréquents que le cas inverse en France depuis les cohortes ...

ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ; FEMME ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; EDUCATION ; CELIBAT ; COUPLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° 517 - entier
Cote : P 25

En matière d'égalité entre les femmes et les hommes, des avancées se sont produites au cours des dernières décennies. En est-on arrivé à l'égalité complète ? Les études menées par l'unité de recherche Démographie, genre et société de l'Ined confirment l'importance des évolutions en la matière et font auss apparaître l'ampleur du chemin qui reste à parcourir.

EGALITE FEMME HOMME ; GENRE ; EDUCATION ; STÉRÉOTYPE ; MANUEL SCOLAIRE ; SEXUALITE ; HOMOPHOBIE ; SANTE DES FEMMES ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; DEMOGRAPHIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 607 - p. 20-36
Cote : P 38

Inconnu du grand public il y a peu encore, le concept de genre est, depuis quelques mois, au coeur d'une polémique féroce. Celle-ci véhicule son lot de fantames, diexactitudes et de manipulations. Pas facile de comprendre ce qui se joue dans un contexte aussi passionné !
Sommaire du dossier :
Le genre, cet inconnu - Isabelle Collet
ABCD de l'égalité. Le rose ce n'est pas que pour les filles
Le genre en débat - Serge Héfez et Moussa Nabati
Etre une fille dans une filière masculine - Julie Thomas
Littérature de jeunesse, la fin des clichés - Sylvie Cromer, Carole Brugeilles, Isabelle Cromer
Approches transcultruelles, la confusion des genres
Inconnu du grand public il y a peu encore, le concept de genre est, depuis quelques mois, au coeur d'une polémique féroce. Celle-ci véhicule son lot de fantames, diexactitudes et de manipulations. Pas facile de comprendre ce qui se joue dans un contexte aussi passionné !
Sommaire du dossier :
Le genre, cet inconnu - Isabelle Collet
ABCD de l'égalité. Le rose ce n'est pas que pour les filles
Le genre en débat - Serge Héfez et Moussa Nabati
Etre ...

GENRE ; EDUCATION ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; EGALITE FEMME HOMME ; ECOLE PRIMAIRE ; COLLEGE ; ECOLE MATERNELLE ; ORIENTATION SCOLAIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 33 - n° 1 - p. 64-79
Cote : P 11

Pourquoi les jeunes femmes continuent d'affluer vers des professions aux perspectives peu prometteuses alors qu'elles disposent d'atouts non négligeables, puisqu'elles obtiennent en moyenne des certifications de formation d'un niveau supérieur à celles des jeunes hommes du même âge et qu'elles se distinguent dans les diverse filières de formation par leurs meilleurs résultats scolaires ?

FORMATION ; GENRE ; ORIENTATION SCOLAIRE ; FRANCE ; ALLEMAGNE ; EGALITE FEMME HOMME ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 33 - n° 1 - p. 16-34
Cote : P 11

Depuis le XIXe siècle, l'apprentissage français connaît une histoire particulièrement mouvementée ponctuée par des crises récurrentes qui ont favorisé le développement de la formation professionelle en école. Alors qu'il état fortement disqualifié, il devient, à la suite des réformes de 1987 et de 1992, l'objet de toutes les attentions politiques comme patronales...

FORMATION PROFESSIONNELLE ; TRAVAIL ; GENRE ; EDUCATION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 28 - p. 4-5
Cote : P 257

Pourquoi existe-t-il des jouets " pour filles ", et d’autres " pour garçons " ? La division des jouets révèle les stéréotypes de genre et contribue à les
reproduire chez les enfants.

JOUET ; GENRE ; ENFANT ; ASSIGNATION ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; EDUCATION ; EDUCATION PARENTALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° 162 - p. 29-31
Cote : P 270

Les inégalités entre les femes et les hommes commencent dès la crèche: si ce constat peut déprimer, il nous invite aussi à déconstruire nos habitudes stéréotypées! discussion avec une responsable de halte accueil qui place l'éducation non sexiste au coeur des ses pratiques pédagogiques.

STÉRÉOTYPE ; LITTERATURE POUR ENFANT ; CRECHE ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° 161 - p. 23 - 27
Cote : P 270

Présentation du livre de Sylvie Ayral " La fabrique des garçons. Sanctions et genre au collège" publié en 2011, et commentaires.
Quand la punition renforce les stéréotypes...

STÉRÉOTYPE ; EDUCATION ; GENRE ; GARCON ; ETABLISSEMENT SCOLAIRE ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; SEXISME ; EGALITE FEMME HOMME ; VIOLENCE ENTRE JEUNES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 28 - p. 80-88
Cote : P 5

Faire jouer les garçons à la poupée, encourager les filles à taper sur un marteau... Le projet pilote de la crèche Bourdarias à Saint-Ouen tord le cou aux stéréotypes de genre. Une expérince sur la construction d'une identité sexuée qui remue enfants et adultes.

PETITE ENFANCE ; FRANCE ; GENRE ; CRECHE ; STÉRÉOTYPE ; EGALITE FEMME HOMME ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° 386
Cote : P 122

A l'aube du XXIe siècle, les différences d'éducation entre filles et garçons ont la dent dure. Les stéréotypes de sexe perdurent, intégrés et véhiculés tant par les parents et l'école que la société et toujours sources d'inégalités.

GENRE ; EDUCATION ; PETITE ENFANCE ; ENFANT ; JEU ; STÉRÉOTYPE ; SEXISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 495
Cote : P 25

Partout dans le monde les femmes commencent à avoir leurs enfants de plus en plus tard. Dans les pays développés où la première maternité est déjà plus tardive qu'ailleurs, l'âge au premier enfant continue d'augmenter. S'appuyant sur une comparaison entre la France et la Grande-Bretagne, Máire Ní Bhrolcháin et Éva Beaujouan examinent l'influence de l'allongement des études et ses mécanismes.

MATERNITE ; ÂGE ; EDUCATION ; FRANCE ; ANGLETERRE ; PREMIER ENFANT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 28 - p. 133-149
Cote : P 256

Ce texte présente de manière synthétique les débats qui ont pris place aux Etats-Unis et en France à propos de deux grands volets de l’éducation des filles : l’éducation formelle telle qu’elle est organisée dans des classes mixtes ou non mixtes d’une part, d’autre part, l’éducation plus informelle qui se réalise via les medias, l’habillement, les jeux ... Concernant la mixité scolaire, la perspective américaine s’appuie sur des considérations biologisantes ou empiriques, alors qu’en France les considérations de principe dominent. Quant à la tendance à une sexualisation de plus en plus marquée et de plus en plus précoce des petites filles, elle est largement démontrée et débattue aux Etats-Unis, alors que la France reste jusqu’alors plus en retrait. Derrière ces débats, de vrais clivages existent, entre ceux et celles qui prônent la ressemblance et l’indifférenciation entre hommes et femmes et ceux et celles qui défendent au contraire l’affichage de différences à respecter voire à promouvoir via l’éducation.
Ce texte présente de manière synthétique les débats qui ont pris place aux Etats-Unis et en France à propos de deux grands volets de l’éducation des filles : l’éducation formelle telle qu’elle est organisée dans des classes mixtes ou non mixtes d’une part, d’autre part, l’éducation plus informelle qui se réalise via les medias, l’habillement, les jeux ... Concernant la mixité scolaire, la perspective américaine s’appuie sur des considérations ...

FRANCE ; ETATS-UNIS ; EDUCATION ; GENRE ; MIXITE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Mai 2018 [2]

Mars 2018 [1]

Février 2018 [1]

Janvier 2018 [1]

Novembre 2017 [1]

Septembre 2017 [1]

Mars 2017 [1]

Février 2017 [2]

Janvier 2017 [2]

Décembre 2016 [1]

Octobre 2016 [4]

Septembre 2016 [1]

Août 2016 [4]

Juillet 2016 [2]

Juin 2016 [1]

Mai 2016 [1]

Avril 2016 [1]

Mars 2016 [1]

Janvier 2016 [2]

Décembre 2015 [2]

Octobre 2015 [1]

Septembre 2015 [1]

Juillet 2015 [1]

Juin 2015 [3]

Mai 2015 [2]

Avril 2015 [2]

Février 2015 [1]

Janvier 2015 [1]

Novembre 2014 [1]

Octobre 2014 [3]

Septembre 2014 [2]

Août 2014 [3]

Juillet 2014 [2]

Avril 2014 [2]

Mars 2014 [5]

Février 2014 [5]

Janvier 2014 [2]

Décembre 2013 [3]

Novembre 2013 [5]

Octobre 2013 [1]

Septembre 2013 [2]

Août 2013 [1]

Avril 2013 [5]

Février 2013 [2]

Janvier 2013 [6]

Décembre 2012 [3]

Septembre 2012 [1]

Août 2012 [2]

Juin 2012 [7]

Mai 2012 [23]

Avril 2012 [1]

Mars 2012 [1]

Février 2012 [4]

Janvier 2012 [10]

Décembre 2011 [1]

Novembre 2011 [2]

Octobre 2011 [2]

Septembre 2011 [5]

Août 2011 [8]

Mai 2011 [6]

Avril 2011 [9]

Mars 2011 [5]

Janvier 2011 [8]

Décembre 2010 [8]

Octobre 2010 [5]

Septembre 2010 [12]

Juillet 2010 [1]

Juin 2010 [7]

Mai 2010 [12]

Avril 2010 [3]

Mars 2010 [9]

Février 2010 [8]

Janvier 2010 [2]

Novembre 2009 [4]

Octobre 2009 [2]

Septembre 2009 [7]

Août 2009 [3]

Juillet 2009 [1]

Juin 2009 [19]

Mai 2009 [5]

Avril 2009 [4]

Mars 2009 [3]

Février 2009 [8]

Janvier 2009 [1]

Décembre 2008 [3]

Novembre 2008 [2]

Octobre 2008 [2]

Juillet 2008 [4]

Avril 2008 [1]

Mars 2008 [4]

Février 2008 [1]

Janvier 2008 [6]

Octobre 2007 [2]

Septembre 2007 [2]

Août 2007 [3]

Juillet 2007 [2]

Mai 2007 [1]

Mars 2007 [3]

Février 2007 [3]

Décembre 2006 [2]

Novembre 2006 [1]

J Plus

0

Dossiers

 
Z