m

Documents  EDUCATION | enregistrements trouvés : 500

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 0176 SOC

Panneau 1 : Cartographie générale de l'organisation du MFPF et de ses associations départementales.
Panneau 2 : Le nom du père ! Et le nom de la mère ? Arbre généalogique montrant les évolution du nom de famille.
Panneau 3 : Education-Orientation : garçons et filles même chances ? Statistiques scolaires, comparaison de l'orientation scolaire des filles et des garçons.
Panneau 4 : Aujourd'hui quelle vie professionnelle pour les femmes ? Ouvrière à l'usine travaillant avec un fer à souder.
Panneau 5 : Les enfants, qui s'en occupe ? Défense du droit de la femme à ne pas rester au foyer pour garder son enfant.
Panneau 6 : Vie politique, où sont les femmes ?
Panneau 1 : Cartographie générale de l'organisation du MFPF et de ses associations départementales.
Panneau 2 : Le nom du père ! Et le nom de la mère ? Arbre généalogique montrant les évolution du nom de famille.
Panneau 3 : Education-Orientation : garçons et filles même chances ? Statistiques scolaires, comparaison de l'orientation scolaire des filles et des garçons.
Panneau 4 : Aujourd'hui quelle vie professionnelle pour les femmes ? Ouvrière ...

PLANNING FAMILIAL ; FRANCE ; CENTRE DE PLANIFICATION ; DROITS DES FEMMES ; FRANCE ; PATRONYME ; FAMILLE ; DROIT ; ORIENTATION SCOLAIRE ; FILLE ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; EDUCATION ; TRAVAIL ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE FEMME HOMME ; EGALITE SALARIALE ; MODE DE GARDE ; PETITE ENFANCE ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; POLITIQUE ; PARITE ; FEMME ; MARIE-FRANCE CASALIS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 1057 ENF

Dessin de une fille et un garçon sur les bancs (roses) de l'école qui représentent un signe "égal".

EDUCATION A LA SEXUALITE ; EDUCATION ; EGALITE FEMME HOMME ; PREVENTION ; SEXISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : A 1225 SOC

Fond bleu-vert, écritures en noir, blanc et marron, 3 dessins dans des ronds blancs.
Traduction du titre : "Pour grandir, les enfants ont besoin d'affection, de soin, et d'éducation."

FAMILLE ; EDUCATION ; CHYPRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : V PF 015 FEM

Film pédagogique réalisé par des militants et militantes du MFPF et du groupe Femmes en réaction à plusieurs affaires de viol survenues dans la région du Lot-et-Garonne en 1979 et en 1980.
Il s'agit d'une version filmées d'une série de sketchs utilisés comme support dans des débats sur le viol avec pour objectif de "parler autrement des violences faites aux femmes et de tous les processus qui engendrent la violence et aboutissent à l'acte de viol".

En détail :

00'22 - 01'20 : Une série d'images fixes annoncent les sketchs.

01'21 : carton "La publicité, l'environnement conditionnent la femme ...."
01'24 - 03'01 : Montage. A la gauche de l'écran une ombre féminine reproduit des gestes liés aux soins corporels sur la droite de l'écran des affiches de publicité sont exposées. Le tout sur fond de slogans publicitaires pour produits cosmétiques destinés aux femmes (crème de beauté, bain-douche, sous-vêtements).

03'03 : carton "... mais déjà, dès l'enfance, l'éducation prépare, définit les rôles."
03'08 -05'01 : Théâtre de marionnettes traitant des rôles attribués aux enfants et sur les métiers féminins...
05'01 - 05'44 : Scène d'enfants.
05'45 - 10'20 : Adaptation libre du "Petit Chaperon Rouge", conte de Charles Perrault.

10'22 : carton " Chanson paillard, chanson pour rire ... jaune."
10'28 - 12'01 : Montage. Un homme déplume un oiseaux avec en bande sonore la comptine "Gentille Alouette".
12'03 - 13'32 : Mise en scène d'une femme agressée par quatre garçons sur la comptine "Jeanneton prend sa faucille".

13'33 : carton " Cela va des dragues ...."
13'36 - 19'50 : sketch sur les violences, notamment la drague, subies par une femmes au cours de sa vie.

20'48 : carton "....jusqu'au viol."
20'50 - 21'26 : Scène d' harcèlement sexuel d'un patron sur son employée.
21'27 - 23'04 : Scène de tentative de viol d'un automobiliste sur une auto-stoppeuse.
23'08 : carton "Si pas cucu ... pas tauto. Toute fille entrant dans ce véhicule le sourire aux lèvres en sortira la culotte à la main."
23'18 - 2'49 : Scène de violence conjugale.
27'01 : carton "Définition du viol d'après le dictionnaire de droit Dalloz " ... Le mari, qui emploie la force, ne peut être coupable de viol...".
27'10 - 27'44 : Scène de viol à la sortie d'une boîte.
27'49 - 29'18 : Scène de mime.
30'29 : carton "Violée = Acusée".
30'34 - 34'42 : Parodie de procès des violeurs d'une jeune femmes. Scène entrecoupée de photos de manifestations féministes.


Film pédagogique réalisé par des militants et militantes du MFPF et du groupe Femmes en réaction à plusieurs affaires de viol survenues dans la région du Lot-et-Garonne en 1979 et en 1980.
Il s'agit d'une version filmées d'une série de sketchs utilisés comme support dans des débats sur le viol avec pour objectif de "parler autrement des violences faites aux femmes et de tous les processus qui engendrent la violence et aboutissent à l'acte de ...

VIOL ; VIOLENCE SEXISTE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VIOLENCE CONJUGALE ; SEXISME ; EDUCATION ; ANNÉES 80 ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : V PF 003 AVO


Reportage réalisé par le planning familial. Quatre femmes témoignent. Elles font le récit d'avortements tardifs ou d'avortements non effectués causés par des diagnostics erronés de médecins et par la désinformation.
L'accent est mis sur la difficulté des relations entre médecins et patientes et sur la durée légale d'avortement.

Une partie intitulée "Un enfant ? Faut pouvoir !" montre un groupe de parole. La discussion porte sur les difficultés inhérentes à l'éducation et au double temps de travail (l'emploi et le ménage).

En détail :

En image :

Cartons :
Afiche du MFPF représentant une manifestation et des banderoles sur lesquelles des slogans clament :
"1956 : Le M.F.P.F ose parler de contraception "
"1976 La contraception est légalisée"
" 1975 Pour cinq ans l'avortement n'est plus interdit."
"1980 Décidons nous-même en enfant quand je veux, si je veux."

00'23 : carton "Avorter ? Madame vous n'avez pas la tête d'une femme enceinte!
MFPF
Mars 1979."

00'30 : carton "La longue marche".
12'45 : carton " Après une échographie de dissuasion Maissa a gardé son enfant."
25'07 : carton "Un enfant ? Faut pouvoir!"

(fin) : carton "Mouvement Français pour le Planning Familial.
94 bd Massena-Paris 75013.
Tel 584-84-18."


Reportage réalisé par le planning familial. Quatre femmes témoignent. Elles font le récit d'avortements tardifs ou d'avortements non effectués causés par des diagnostics erronés de médecins et par la désinformation.
L'accent est mis sur la difficulté des relations entre médecins et patientes et sur la durée légale d'avortement.

Une partie intitulée "Un enfant ? Faut pouvoir !" montre un groupe de parole. La discussion porte sur les d...

AVORTEMENT ; AVORTEMENT TARDIF ; PLANNING FAMILIAL ; TEMOIGNAGE ; CONTRACEPTION ; RELATION SOIGNANT-SOIGNE ; VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE ; EDUCATION ; GROUPE DE PAROLE ; XXe SIECLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 71 - n° 1 - pp. 53-83
Cote : P 18

Malgré la hausse de l’activité des mères de famille entre les années 1970 et 2000 en Europe, la présence des femmes sur le marché du travail continue de dépendre beaucoup plus que celle des hommes du processus de constitution de la famille. La littérature sur les différences de taux d’activité des mères en fonction de leur niveau d’instruction repose en grande partie sur des comparaisons transversales. Cet article est l’un des premiers à décomposer ces écarts éducatifs en différences avant la première maternité d’une part, et effets de la fécondité sur l’emploi d’autre part. En exploitant des données longitudinales individuelles françaises, néerlandaises et hongroises (Generations and Gender Survey), cette étude analyse l’activité économique avec des modèles logits à effets combinés, en distinguant emploi à temps partiel et emploi à plein temps. On observe une nette augmentation des taux d’activité des mères de famille avec leur niveau d’instruction qui préexiste avant même la constitution de la famille. Les femmes avec un niveau d’instruction très élevé souhaitent souvent investir dans leur carrière avant de fonder une famille, et elles ont aussi accès, en général, à de meilleures opportunités d’emploi. Les interruptions d’activité après une naissance sont plus fréquentes parmi les femmes les plus instruites. Le travail à temps partiel des mères est moins fortement déterminé par leur activité avant la première naissance, et sa fréquence augmente avec le niveau d’instruction.
Malgré la hausse de l’activité des mères de famille entre les années 1970 et 2000 en Europe, la présence des femmes sur le marché du travail continue de dépendre beaucoup plus que celle des hommes du processus de constitution de la famille. La littérature sur les différences de taux d’activité des mères en fonction de leur niveau d’instruction repose en grande partie sur des comparaisons transversales. Cet article est l’un des premiers à ...

MATERNITE ; EDUCATION ; TRAVAIL ; FEMME ; FECONDITE ; EUROPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 1 - 18-21
Cote : P 421

INDONESIE ; DROITS DES FEMMES ; ISLAM ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 1517 - p. 12-17
Cote : P 428

La construction de l'indentité sexuelle durant l'enfance. Les choix d'orienntation ou le conformisme nécessaire. L'école de l'égalité.

STÉRÉOTYPE ; EDUCATION ; ORIENTATION SCOLAIRE ; IDENTITÉ SEXUELLE ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; SUISSE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° 593 - p. 17-54
Cote : P 38

Dossier : Filles-garçons : égalité et différences
De la difficile articluation entre différences et égalité des sexes. Féminisme, théorie du genre, stéréotypes, construction de l'identité.
- C'est ton genre !
"Le cerveau a t il un sexe : Catherine vidal
- Mixte ou pas
Si la mixité interroge, la non mixité n'a pas pour autant fait ses preuves. La sociologue défend l'idée de plages non mixtes
- Sanction trophée : punitions pour les garçons
A quoi servent les sanctions ? Avant tout de faire-valoir à des garçons en quête de popularité et de succès auprès des filles
- Questions osées : A Rosny 2, l'epace Tete à tête et son exposition "la fabrique à sexes" accueille les jeunes pour parler de sexualité, drogue, sida, sexisme...
- Hors genre
Pas facile d'échapper aux roles figés que tout société assigne à l'homme et à la femme en fonction de son sexe. Quelle place alors pour eux qui échappent aux catégories ?
Dossier : Filles-garçons : égalité et différences
De la difficile articluation entre différences et égalité des sexes. Féminisme, théorie du genre, stéréotypes, construction de l'identité.
- C'est ton genre !
"Le cerveau a t il un sexe : Catherine vidal
- Mixte ou pas
Si la mixité interroge, la non mixité n'a pas pour autant fait ses preuves. La sociologue défend l'idée de plages non mixtes
- Sanction trophée : punitions pour les garçons
A ...

RELATIONS FILLES-GARCONS ; EDUCATION ; PREVENTION ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; EGALITE FEMME HOMME ; SEXISME ; STÉRÉOTYPE ; DÉVELOPPEMENT DE L'ENFANT ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; FEMINISME ; HISTOIRE ; MIXITE ; SCIENCE ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE ; FEMINISME ESSENTIALISTE ; SEXE BIOLOGIQUE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; PETITE ENFANCE ; JEU ; JOUET ; EDUCATION PARENTALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 390 - p. 17-21
Cote : P 114

Sur quels fondements et référents historiques évaluer une action d'éducation pour al santé ? Chantal Vandoorne analyse la spécificité de l'éducation à la santé, impossible à évaluer à partir d'indicateurs épidémiologiques, comme la mortalité. elle souligne à quel point la modification d'une attitude, l'enrichissement d'une représentation, l'évolution d'un comportement, d'une attitude sont le fruit de multiples facteurs. Autre difficulté à prendre en compte : il faut raisonner dans la durée, l'acte éducatif peut n'avoir aucune conséquence à court terme mais être capitalisé pour produire un changement plus tard.
Sur quels fondements et référents historiques évaluer une action d'éducation pour al santé ? Chantal Vandoorne analyse la spécificité de l'éducation à la santé, impossible à évaluer à partir d'indicateurs épidémiologiques, comme la mortalité. elle souligne à quel point la modification d'une attitude, l'enrichissement d'une représentation, l'évolution d'un comportement, d'une attitude sont le fruit de multiples facteurs. Autre difficulté à ...

PREVENTION ; SANTE ; PROGRAMME DE PREVENTION ; EVALUATION ; PROFESSIONNEL DE LA PRÉVENTION ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° vol 21, n°4 - 5-8
Cote : P 390

"Prodiguer des soins en matière de santé de la reproduction est une choses complexe. Elle suppose un dialogue ouvert entre les prestataires et clientes pour discuter de questions qui, habituellemnt, ne sont pas abordées lors d'une consultation médicale."

EDUCATION ; SEXUALITE ; SANTE SEXUELLE ET REPRODUCTIVE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 29 - n° 2 - p. 46-59
Cote : P 11

Les manuels scolaires sont des vecteurs essentiels d'éducation et de sociabilisation des individus et jouent un rôle fondamental dans la construction des représentations sociales et des normes. Ils représentent l'image que se fait une société d'elle-même à un moment donné. Malgré les textes de loi contre les discriminations, il existe des contradictions entre la volonté de les mettre en oeuvre et la représentation qui est donnée de la position sociale des femmes et leur visibilité.
Les manuels scolaires sont des vecteurs essentiels d'éducation et de sociabilisation des individus et jouent un rôle fondamental dans la construction des représentations sociales et des normes. Ils représentent l'image que se fait une société d'elle-même à un moment donné. Malgré les textes de loi contre les discriminations, il existe des contradictions entre la volonté de les mettre en oeuvre et la représentation qui est donnée de la position ...

EDUCATION ; FEMINISME ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; ENSEIGNEMENT ; ENFANT ; STÉRÉOTYPE ; SEXISME ; MANUEL SCOLAIRE ; FEMME ; REPRESENTATION ; HISTOIRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 3 - pp 61-64
Cote : P 372

Perception des besoins d'éducation familiale

FAMILLE ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 4 - 10-13
Cote : P 421

THEATRE ; BRESIL ; EDUCATION ; DROITS DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 44 - n° 3 - pp 1-8
Cote : P 372

En Inde, la petite fille est victime des valeurs socio-culturelles qui discréditent les femmes.

ENFANT ; EDUCATION ; SANTE ; ALIMENTATION ; ADOLESCENT ; INDE ; SEXISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 18 - p. 163-166
Cote : P 256

FORMATION ; GENRE ; EDUCATION ; ECOLE PRIMAIRE ; COLLEGE ; MIXITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 3 - p. 36-38
Cote : P 38

Il reste encore fort à faire pour que les femmes soient moins cantonnées dans certaines filières.

SEXISME ; EDUCATION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 29 - n° 2 - p. 60-71
Cote : P 11

La mixité scolaire n'implique pas l'égalité entre les sexes. Elle pose la question du type de relation qu'une société entend promouvoir entre eux. Si en France, l'école mixte est percue comme favorisant l'émancipation des femmes, en donnant un droit égal d'accès à tous les savoirs, de nombreuses études féministes dans lesannées 70 ont montré qu'elle demeurait un instrument de reproduction sociale des rapports sociaux de sexe traditionnels. Cependant, des enseignants mettent en place une pédagogie antisexiste fondée sur un égal traitement des enfants ou des actions pour promouvoir l'égalité à l'école primaire.
La mixité scolaire n'implique pas l'égalité entre les sexes. Elle pose la question du type de relation qu'une société entend promouvoir entre eux. Si en France, l'école mixte est percue comme favorisant l'émancipation des femmes, en donnant un droit égal d'accès à tous les savoirs, de nombreuses études féministes dans lesannées 70 ont montré qu'elle demeurait un instrument de reproduction sociale des rapports sociaux de sexe traditionnels. ...

EDUCATION ; EGALITE FEMME HOMME ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; ECOLE PRIMAIRE ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; ENSEIGNEMENT ELEMENTAIRE ; ENFANT ; STÉRÉOTYPE ; SEXISME ; ENSEIGNANT ; FRANCE ; MIXITE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

Mai 2018 [2]

Mars 2018 [1]

Février 2018 [1]

Janvier 2018 [1]

Novembre 2017 [1]

Septembre 2017 [1]

Mars 2017 [1]

Février 2017 [2]

Janvier 2017 [2]

Décembre 2016 [1]

Octobre 2016 [4]

Septembre 2016 [1]

Août 2016 [4]

Juillet 2016 [2]

Juin 2016 [1]

Mai 2016 [1]

Avril 2016 [1]

Mars 2016 [1]

Janvier 2016 [2]

Décembre 2015 [2]

Octobre 2015 [1]

Septembre 2015 [1]

Juillet 2015 [1]

Juin 2015 [3]

Mai 2015 [2]

Avril 2015 [2]

Février 2015 [1]

Janvier 2015 [1]

Novembre 2014 [1]

Octobre 2014 [3]

Septembre 2014 [2]

Août 2014 [3]

Juillet 2014 [2]

Avril 2014 [2]

Mars 2014 [5]

Février 2014 [5]

Janvier 2014 [2]

Décembre 2013 [3]

Novembre 2013 [5]

Octobre 2013 [1]

Septembre 2013 [2]

Août 2013 [1]

Avril 2013 [5]

Février 2013 [2]

Janvier 2013 [6]

Décembre 2012 [3]

Septembre 2012 [1]

Août 2012 [2]

Juin 2012 [7]

Mai 2012 [23]

Avril 2012 [1]

Mars 2012 [1]

Février 2012 [4]

Janvier 2012 [10]

Décembre 2011 [1]

Novembre 2011 [2]

Octobre 2011 [2]

Septembre 2011 [5]

Août 2011 [8]

Mai 2011 [6]

Avril 2011 [9]

Mars 2011 [5]

Janvier 2011 [8]

Décembre 2010 [8]

Octobre 2010 [5]

Septembre 2010 [12]

Juillet 2010 [1]

Juin 2010 [7]

Mai 2010 [12]

Avril 2010 [3]

Mars 2010 [9]

Février 2010 [8]

Janvier 2010 [2]

Novembre 2009 [4]

Octobre 2009 [2]

Septembre 2009 [7]

Août 2009 [3]

Juillet 2009 [1]

Juin 2009 [19]

Mai 2009 [5]

Avril 2009 [4]

Mars 2009 [3]

Février 2009 [8]

Janvier 2009 [1]

Décembre 2008 [3]

Novembre 2008 [2]

Octobre 2008 [2]

Juillet 2008 [4]

Avril 2008 [1]

Mars 2008 [4]

Février 2008 [1]

Janvier 2008 [6]

Octobre 2007 [2]

Septembre 2007 [2]

Août 2007 [3]

Juillet 2007 [2]

Mai 2007 [1]

Mars 2007 [3]

Février 2007 [3]

Décembre 2006 [2]

Novembre 2006 [1]

J Plus

0

Dossiers

 
Z