Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Journée de réflexion sur la bioéthique. | Centre de Documentation du Planning Familial - MFPF 10/2001

Ouvrage

y

- 62 p.
Cote : 816 JOU

DI 031 DD 01
Interventions de
- Hélène Gaumont Prat, juriste : Révisions des lois bioéthique, réflexions sur le clonage thérapeutique
- Anne Cadoret, ethnologue : Désir d'être mère, devoir d'petre mère et les formes familiales
- Joëlle Brunerie, gynécologue : la PMA
- Valérie Boblet, CCF PF : réflexions autour d'un nouveau projet de loi "pour l'accès aux origines personnelles"
- Renée Dufour, philosophe, conclusion

BIOETHIQUE ; PLANNING FAMILIAL ; MATERNITE ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; LEGISLATION ; ACCÈS AUX ORIGINES

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z
C Antoine ; CLUET Isabelle | Erès;Enfance & Psy 2006

Ouvrage

UV

- 285
Cote : 324 RUN

ADOPTION ; ENFANT CONFIÉ À L'ADOPTION ; ENFANT ABANDONNE ; ACCOUCHEMENT SOUS X ; PARENTALITE ; ACCÈS AUX ORIGINES ; TEMOIGNAGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Naître sans mère ? Accouchement sous X et filiation. EMSELLEM Cécile | Presses Universitaires de Rennes (35) 2004

Ouvrage

UV

- 308 pages
Cote : 226 ENS

Mais comment peut-on naître sans mère? Comment pourrait-il se faire que la femme qui accouche ne soit pas automatiquement la mère du nouveau-né? Questions qui peuvent étonner et laisser dans le doute...Du point de vue juridique pourtant, quand une femme accouche sous X, elle n'est pas la mère de l'enfant. Au nom du besoin fondamental de connaître ses origines, des personnes nées sous X n'ont eu de cesse de revendiquer la préservation de traits en pointillés entre la mère de naissance et l'enfant qu'elle a mis an monde, dans l'espoir qu'ils deviennent un jour un trait d'union. La création du Conseil national pour l'accès à ses origines personnelles, en 2002, se présente ainsi comme une étape décisive de leur revendication. Pour autant, l'accouchement sous X n'a pas disparu. Comment expliquer alors les motivations au maintien de cette mesure? L'analyse approfondie et systématique des débats législatifs de 1993, 1996 et 2002, et des discours scientifiques, associatifs, médiatiques sur le sujet permet d'y répondre et de donner sens aux motivations adverses. Si l'accouchement sous X bouleverse nos représentations les plus élémentaires du lien mèreenfant, sa suppression irait ainsi à l'encontre d'une certaine manière de voir l'enfant, comme être à protéger. De même, la reconnaissance de l'accès aux origines ne bouleverserait-il pas notre conception de la famille, composée d'un seul père et d'une seule mère?L'objectif du livre de Cécile Ensellem consiste à mettre en lumière non seulement les représentations de l'abandon et de l'adoption, mais également du lien de filiation contemporain ordinaire, à travers le prisme d'une situation hors norme comme l'accouchement sous X, spécificité française.
Mais comment peut-on naître sans mère? Comment pourrait-il se faire que la femme qui accouche ne soit pas automatiquement la mère du nouveau-né? Questions qui peuvent étonner et laisser dans le doute...Du point de vue juridique pourtant, quand une femme accouche sous X, elle n'est pas la mère de l'enfant. Au nom du besoin fondamental de connaître ses origines, des personnes nées sous X n'ont eu de cesse de revendiquer la préservation de traits ...

ACCOUCHEMENT SOUS X ; FILIATION ; ENFANT CONFIÉ À L'ADOPTION ; DROITS DES FEMMES ; ACCÈS AUX ORIGINES ; CNAOP ; LEGISLATION ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Loi sur l'accès aux origines, équilibre et médiation. FLAVIGNY Christian ; MARINOPOULOS Sophie ; HOUSSET Danielle
| Accueil 08/2003

Ouvrage

UV

- 56 p.
Cote : 226 FLA

Aujourd'hui l'aspect psychologique de l'accès à la connaissance des origines est largement admis, encore faut-il savoir de quelle information nous sommes en recherche, et quel accompagnement y présidera en cas de besoin. D'autant que le recueil des informations concernant les naissances d'enfants non reconnus est pour le moins disparate selon les départements. La loi créant le Conseil National d'Accès aux Origines Personnelles (CNAOP) a été pensée dans ce domaine, pour respecter les besoins et désirs de chacun en ne les opposant pas. Les uns pensent que la loi ne va pas assez loin, les autres qu'elle maintient un espace de respect et de réflexion. Tout le monde a le droit de connaître ce que l'on peut détenir de ses origines, mais personne ne peut être contraint d'y accéder sans l'avoir voulu. Il est essentiel que les parents de naissance soient entourés et informés de cette possible quête ultérieure, La loi nouvelle tente un difficile équilibre entre les besoins de silence et de savoir, entre les aspirations de certitude et de quiétude. Si nous sommes aujourd'hui 10 000 familles, notre mouvement a grandi de centaines de milliers d'enfances. Nos enfants nous demandent de raconter leur histoire. Certains partent à la recherche des renseignements qu'on ne nous a pas transmis, parfois suivent la trace et vont jusqu'aux retrouvailles, avec l'aide d'associations -qui annoncent quelques milliers de recherches en cours- ou pour beaucoup en s'appuyant sur nous, leurs parents. Ce soutien, ceux qui n'ont pas été adoptés n'en bénéficient pas, leur histoire s'est égarée dans de multiples dossiers, leur identité s'est éparpillée, comme leurs photos de classe, dans des placements successifs... C'est la prise en compte des diverses opinions qui a permis de réaliser ce dossier : nous avons ouvert nos colonnes à ceux qui auraient souhaité l'abolition absolue de tout secret, nous avons fait une large place à ceux qui espèrent que vive cette loi d'équilibre et de médiation, qu'elle apporte ses fruits, qu'elle ouvre l'accès à la prime histoire réclamée, tout en préservant, au moment de la séparation, pour toute femme la possibilité d'accoucher dignement. Aussi, magistrats, professionnels (médecins et psychiatres) et associations qui accompagnent les mères de naissance, " enfants " en quête de leurs origines, et adoptants sont présents. Que tous ceux qui, par leur étude, témoignage individuel ou travail associatif ont accepté de participer à cette revue soient chaleureusement remerciés.
Aujourd'hui l'aspect psychologique de l'accès à la connaissance des origines est largement admis, encore faut-il savoir de quelle information nous sommes en recherche, et quel accompagnement y présidera en cas de besoin. D'autant que le recueil des informations concernant les naissances d'enfants non reconnus est pour le moins disparate selon les départements. La loi créant le Conseil National d'Accès aux Origines Personnelles (CNAOP) a été ...

ACCOUCHEMENT SOUS X ; FILIATION ; LEGISLATION ; FRANCE ; ACCOMPAGNEMENT ; ACCÈS AUX ORIGINES ; CNAOP

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

L'accouchement sous X : une loi en débat. Tome 3 : Quoi de neuf en 2003 ? La loi du 22 Janvier 2002 et la création du CNAOP. | Centre de Documentation du Planning Familial - MFPF 03/2003

Ouvrage

UV

- 92 pages
Cote : 226 PLA

1. Nouveautés législatives :
- Création du CNAOP
- Composition et installation du CNAOP
2. comparaison juridiques sur les nouvelles dispositions
3. appréciations

ACCOUCHEMENT SOUS X ; LEGISLATION ; CNAOP ; COMPARAISON ; DROIT ; FRANCE ; EUROPE ; ACCÈS AUX ORIGINES ; DROITS DES FEMMES ; DROIT DE L'ENFANT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Moise, Oedipe, Superman... De l'abandon à l'adoption. MARINOPOULOS Sophie ; SELLENET Catherine ; VALLEE Françoise | Fayard 2003

Ouvrage

UV

- 352 p.
Cote : 324 MAR

Moïse, Œdipe, Superman : trois enfants abandonnés, trois enfants adoptés. Que signifie s'inscrire dans l'histoire d'une nouvelle famille avec son propre passé, construire un nouveau lien de filiation appelé à résister à l'épreuve du temps ? Illustré de cas cliniques, de témoignages, nourri d'enquêtes originales, cet ouvrage aborde de nombreux points concrets : pourquoi certains enfants ne sont-ils pas adoptables ? Comment sont sélectionnées les futures familles adoptives ? Quels sont les problème
spécifiques rencontrés par les enfants adoptés ? Comment réagir face à leurs questions ? Faut-il les aider dans leur " quête des origines " ? Les auteurs, confrontées chaque jour à ces questions en tant que professionnelles chargées du suivi de l'adoption, formulent aussi des propositions afin que l'adoption se construise, comme pour tout
histoire familiale, en récits de vie. Dans une approche plus sociologique et psychanalytique, ce livre ouvre enfin la réflexion sur les thèmes de la parentalité et des origines - avec notamment la question de l'accouchement sous X -
interrogeant la place de la filiation biologique dans notre société
Moïse, Œdipe, Superman : trois enfants abandonnés, trois enfants adoptés. Que signifie s'inscrire dans l'histoire d'une nouvelle famille avec son propre passé, construire un nouveau lien de filiation appelé à résister à l'épreuve du temps ? Illustré de cas cliniques, de témoignages, nourri d'enquêtes originales, cet ouvrage aborde de nombreux points concrets : pourquoi certains enfants ne sont-ils pas adoptables ? Comment sont sélectionnées les ...

FAMILLE ; ADOPTION ; ACCOUCHEMENT SOUS X ; VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE ; FRANCE ; FILIATION ; ACCÈS AUX ORIGINES

... Lire [+]