m

Documents  ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE | enregistrements trouvés : 154

O

-A +A

P Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- n° 540 - 4 p.
Cote : P 25

Près d’un quart des femmes nées en Europe dans la première décennie du XXe siècle n’ont pas eu d’enfant. Le taux d’infécondité diminue dans les générations suivantes, seule une femme sur dix en moyenne restant sans enfant parmi celles nées au début des années 1940. Le taux d’infécondité réaugmente ensuite, atteignant dans les générations nées à la fin des années 1960 en moyenne 15 % en Europe du Nord et 18 % en Europe de l’Ouest. C’est en Europe du Sud qu’il a le plus augmenté récemment - jusqu’à une femme sur quatre nées dans les années 1970 pourrait y rester sans enfant - en raison de la faiblesse des politiques familiales et des inégalités de genre encore très marquées qui rendent difficile la conciliation entre travail et famille.
Près d’un quart des femmes nées en Europe dans la première décennie du XXe siècle n’ont pas eu d’enfant. Le taux d’infécondité diminue dans les générations suivantes, seule une femme sur dix en moyenne restant sans enfant parmi celles nées au début des années 1940. Le taux d’infécondité réaugmente ensuite, atteignant dans les générations nées à la fin des années 1960 en moyenne 15 % en Europe du Nord et 18 % en Europe de l’Ouest. C’est en Europe ...

ENFANT ; EUROPE ; POPULATION ; NON DESIR D'ENFANT ; GENRE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 194 - p. 14-19
Cote : P 270

Depuis des années, on parle beaucoup de "l'allocation universelle". Le débat a refait surface en Belgique suite à la décision du gouvernement finlandais d'expérimenter cet hiver un revenu de base en remplacement des allocations sociales (assurance maladie exclue). Mesure de solidarité pour les un.es, nouveau "label de précarité" pour les autres...Alors que les récentes réformes socioéconomiques sont déjà dévastatrices, Axelle s'empare du sujet, pour que les femmes ne trouvent pas sous le sapin un nouveau cadeau empoisonné.
Depuis des années, on parle beaucoup de "l'allocation universelle". Le débat a refait surface en Belgique suite à la décision du gouvernement finlandais d'expérimenter cet hiver un revenu de base en remplacement des allocations sociales (assurance maladie exclue). Mesure de solidarité pour les un.es, nouveau "label de précarité" pour les autres...Alors que les récentes réformes socioéconomiques sont déjà dévastatrices, Axelle s'empare du sujet, ...

POLITIQUE SOCIALE ; EGALITE FEMME HOMME ; EVALUATION ; COUT ; FINLANDE ; PAYS-BAS ; ASPECT SOCIO-ECONOMIQUE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; RISQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 183 - p. 52-63
Cote : P 87

La France se distingue en Europe par un taux élevé de fécondité. Le doit-elle à sa politique familiale ? Bien qu’il soit difficile de le démontrer, la réponse est oui, mais pour une part très modeste. Au fil des décennies, la priorité est devenue le soutien de la conciliation travail-famille et les dispositifs se sont multipliés. Parmi eux, l’offre de services d’accueil des jeunes enfants est une condition particulièrement incitative dans la décision d’avoir un enfant.
La France se distingue en Europe par un taux élevé de fécondité. Le doit-elle à sa politique familiale ? Bien qu’il soit difficile de le démontrer, la réponse est oui, mais pour une part très modeste. Au fil des décennies, la priorité est devenue le soutien de la conciliation travail-famille et les dispositifs se sont multipliés. Parmi eux, l’offre de services d’accueil des jeunes enfants est une condition particulièrement incitative dans la ...

POLITIQUE FAMILIALE ; FECONDITE ; MATERNITE ; MODE DE GARDE ; PETITE ENFANCE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 68 - n° 4 - p. 647-642
Cote : P 18

Selon l’analyse longitudinale des données du Panel suisse des ménages, le sentiment de satisfaction relative à la répartition des tâches ménagères diminue lorsque les enfants sont mineurs, augmente ensuite pour redescendre au moment du passage à la retraite. Cette évolution en forme de W doit toutefois être nuancée selon les personnes, car le sentiment de satisfaction est une construction genrée et générationnelle, individuelle et interactionnelle. Bien que dans de faibles proportions, la satisfaction des hommes est plus influencée par le nombre d’heures consacrées au travail ménager que celle des femmes. Ainsi, malgré de fortes inégalités, ces dernières se déclarent souvent satisfaites de l’organisation ménagère. La satisfaction féminine dépend de plus de facteurs, notamment des attentes en matière d’égalité qui augmentent avec les générations. Elle est surtout corrélée à l’implication pratique et émotionnelle du partenaire. De manière générale, la satisfaction des hommes et des femmes relative à la répartition des tâches ménagères dépend essentiellement de leur perception de plusieurs aspects de la vie commune qui vont au-delà de la sphère domestique, comme par exemple ce que ressent le conjoint. En ce sens, une pleine appréhension du sentiment de satisfaction nécessite d’intégrer le type de tâches ménagères évaluées, comme c’est souvent le cas, mais aussi le cadre dans lequel elles sont réparties et les personnes concernées.
Selon l’analyse longitudinale des données du Panel suisse des ménages, le sentiment de satisfaction relative à la répartition des tâches ménagères diminue lorsque les enfants sont mineurs, augmente ensuite pour redescendre au moment du passage à la retraite. Cette évolution en forme de W doit toutefois être nuancée selon les personnes, car le sentiment de satisfaction est une construction genrée et générationnelle, individuelle et inter...

COUPLE ; SUISSE ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; EGALITE FEMME HOMME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 175 - p. 90-98
Cote : P 87

De manière récente l'Union européenne a promu des initiatives en matière de politique familiale alors que ce n'est pas de son champ de compétences traditionnelles. Les enjeux liés d'égalité entre les femmes et les hommes, de défi démographique et de bien-être des enfants ont, en effet, conduit à vouloir augmenter le taux d'emploi des femmes. La question de l'articulation entre vie professionnelle et vie familiale, notamment par l'augmentation des structures d'accueil du jeune enfant, s'est ainsi invitée sur l'agenda. La France a pu apparaître, à bien des égards, en avance sur les autres pays européens. Toutefois, l'égalité des sexes n'a pas été au centre des réformes de politique familiale de la dernière décennie.
De manière récente l'Union européenne a promu des initiatives en matière de politique familiale alors que ce n'est pas de son champ de compétences traditionnelles. Les enjeux liés d'égalité entre les femmes et les hommes, de défi démographique et de bien-être des enfants ont, en effet, conduit à vouloir augmenter le taux d'emploi des femmes. La question de l'articulation entre vie professionnelle et vie familiale, notamment par l'augmentation ...

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; FRANCE ; EUROPE ; POLITIQUE FAMILIALE ; EGALITE FEMME HOMME ; GENRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Pour moi, prendre le temps, c'est... | Axelle 07-08/2012

Article

UV

- n° HS - p. 4-43
Cote : P 207

"Dans une société égalitaire, solidaire et juste, les femmes ont, comme les hommes, le droit de prendre du temps pour faire ce dont elles ont envie sans devoir se justifier. Cela fait intégralement partie de leur qualité de vie" article 6 voté lors du congrès de Vie Féminine. Renforcer la capacité à dire non, sortir des rôles imposés et de la culpabilité. Témoignages.

EGALITE FEMME HOMME ; TEMPS LIBRE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; FEMME ; TRAVAIL ; TEMOIGNAGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 108
Cote : P 218

Cet article analyse la manière dont l’expérience du congé parental impacte les perspectives de retour à l’emploi de ses bénéficiaires (quasi exclusivement des femmes). Il s’attache à montrer que cette période au foyer incite les femmes à se repositionner par rapport aux modèles normatifs en vigueur (relatifs à la réalisation de soi, aux responsabilités parentales, à l’engagement professionnel...), générant ainsi souvent pour elles de fortes tensions. Il identifie précisément quatre modes de gestion de cette expérience, correspondant à quatre types de parcours bien distincts dans le congé, qui se traduisent par des positionnements divers au regard du retour à l’emploi à l’issue du dispositif. Enfin, il s’intéresse à la temporalité du congé parental, et montre comment le positionnement des femmes vis-à-vis des normes évolue au fil des trois ans, sans qu’il soit réellement
possible d’identifier des moments clés qui détermineraient l’arbitrage opéré entre retour à l’emploi ou maintien à domicile pour l’après congé.
Cet article analyse la manière dont l’expérience du congé parental impacte les perspectives de retour à l’emploi de ses bénéficiaires (quasi exclusivement des femmes). Il s’attache à montrer que cette période au foyer incite les femmes à se repositionner par rapport aux modèles normatifs en vigueur (relatifs à la réalisation de soi, aux responsabilités parentales, à l’engagement professionnel...), générant ainsi souvent pour elles de fortes ...

CONGE PARENTAL ; INSERTION PROFESSIONNELLE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; TRAVAIL ; FEMME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 105 - p. 31-46
Cote : P 218

Cet article analyse l’organisation temporelle des aidants familiaux à partir des calendriers de l’aide apportée au cours d’une semaine par les enfants aidant un de leurs parents dépendants. Les résultats montrent que les modes d’organisation quotidiens des aidants de la génération " pivot " - c’est-à-dire les parents qui sont sollicités par leurs parents âgés et qui ont encore des enfants à charge - dépendent de leur situation professionnelle, de la proximité géographique avec le parent aidé et de l’état de santé de ce dernier. En outre, l’étude fait apparaître qu’en matière de dépendance, la question de la conciliation se pose de manière élargie, les aidants familiaux devant articuler à la fois temps familial consacré aux ascendants, temps familial consacré aux descendants et vie professionnelle.
Cet article analyse l’organisation temporelle des aidants familiaux à partir des calendriers de l’aide apportée au cours d’une semaine par les enfants aidant un de leurs parents dépendants. Les résultats montrent que les modes d’organisation quotidiens des aidants de la génération " pivot " - c’est-à-dire les parents qui sont sollicités par leurs parents âgés et qui ont encore des enfants à charge - dépendent de leur situation professionnelle, ...

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; SOLIDARITE ; FAMILLE ; FEMME ; FRANCE ; PERSONNE ÂGEE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

vol. 0 - n° 103
- P. 33-45
Cote : P 218

Afin de répondre à l’urgente nécessité d’augmenter l’offre d’accueil des enfants, les entreprises sont conviées à participer à cet objectif et à s’engager dans un soutien plus actif à l’égard de leurs salariés ayant des enfants. Cet article examine comment les entreprises sont mobilisées autour de la question de l’accueil des enfants dans quatre pays de l’Union européenne, l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni. Au préalable, cet appel aux entreprises est situé dans le contexte plus large des réformes des politiques d’accueil, soulignant les convergences entre les objectifs assignés à ces réformes en lien avec les injonctions de l’Union européenne, et les diverses formes de mise en oeuvre. Sont ainsi mises en évidence différentes logiques d’implication des entreprises, articulées à divers modèles d’intervention de l’État et de partenariats public-privé.
Afin de répondre à l’urgente nécessité d’augmenter l’offre d’accueil des enfants, les entreprises sont conviées à participer à cet objectif et à s’engager dans un soutien plus actif à l’égard de leurs salariés ayant des enfants. Cet article examine comment les entreprises sont mobilisées autour de la question de l’accueil des enfants dans quatre pays de l’Union européenne, l’Allemagne, la France, l’Italie et le Royaume-Uni. Au préalable, cet ...

MODE DE GARDE ; EDUCATION PARENTALE ; FAMILLE ; TRAVAIL ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; SOCIETE ; ENTREPRISE ; EUROPE ; ALLEMAGNE ; FRANCE ; ITALIE ; ROYAUME UNI

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 27 - n° 138 - p. 23-27
Cote : P 270

La mobilité constitue un élément important pour l'autonomie et la participation citoyenne des femmes. Mais les politiques de la mobilité sont-ils adaptés à ces enjeux? De nombreuses recherches montrent que non. La mobilité représente pour les femmes la possibiblité de s'affranchir de la sphère domestique, mais aussi d'assurer la fameuse conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. En Belgique et en France, des femmes se mobilisent et dénoncent un aménagement de l'espace public qui les met à l'écart.
La mobilité constitue un élément important pour l'autonomie et la participation citoyenne des femmes. Mais les politiques de la mobilité sont-ils adaptés à ces enjeux? De nombreuses recherches montrent que non. La mobilité représente pour les femmes la possibiblité de s'affranchir de la sphère domestique, mais aussi d'assurer la fameuse conciliation entre vie professionnelle et vie familiale. En Belgique et en France, des femmes se mobilisent et ...

FEMME ; AUTONOMIE ; DISCRIMINATION ; CONDITION FEMININE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; MOUVEMENT DE FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

vol. 0 - n° 163 - p. 41-92
Cote : P 87

- Les intentions de fécondité et l'infécondité en Allemagne
- Les réformes du congé parental: vers un nouveau paradigme?
- La bavière et le congé parental des pères
- Etre père en France et en Allemagne: entre représentations et pratiques
- Les entreprises: un partenaire de la nouvelle politique familiale allemande
- L'accueil des enfants en Allemagne : un enjeu des réformes de la politique sociale
- Les alliances locales pour la famille: des groupes de travail au service des citoyens
- Les intentions de fécondité et l'infécondité en Allemagne
- Les réformes du congé parental: vers un nouveau paradigme?
- La bavière et le congé parental des pères
- Etre père en France et en Allemagne: entre représentations et pratiques
- Les entreprises: un partenaire de la nouvelle politique familiale allemande
- L'accueil des enfants en Allemagne : un enjeu des réformes de la politique sociale
- Les alliances locales pour la famille: des ...

ALLEMAGNE ; POLITIQUE FAMILIALE ; FECONDITE ; CONGE PARENTAL ; PÈRE ; PARENTALITE ; MODE DE GARDE ; DESIR D'ENFANT ; NON DESIR D'ENFANT ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; FRANCE ; COMPARAISON ; HISTOIRE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 10 - p. 22-27
Cote : P 200

Après "travailler plus pour ganger plus", voici venu le temps du vivre plus, donc travailler plus". Car le gouvernement actuel sait parfaitement jouer de ces ritournelles qui laissent entendre que la solution à tous nos problèmes se résume à une simple assertion. La dernière en date : puisque nous voulons vivre plus veux, il est indispensable de relaever l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans. Le goiuvernement en profiterait également pour passer l'âge légal de 65 à 67 ans, une mesure particulièrement défavorable aux femmes.
Après "travailler plus pour ganger plus", voici venu le temps du vivre plus, donc travailler plus". Car le gouvernement actuel sait parfaitement jouer de ces ritournelles qui laissent entendre que la solution à tous nos problèmes se résume à une simple assertion. La dernière en date : puisque nous voulons vivre plus veux, il est indispensable de relaever l'âge légal de départ à la retraite de 60 à 62 ans. Le goiuvernement en profiterait ...

FEMME ; TRAVAIL ; RETRAITE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; DISCRIMINATION ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; EGALITE SALARIALE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 131 - p. 23-32
Cote : P 270

Exploration de divers thèmes économiques: garantie des droits, travail décent, sécurité sociale...dans le contexte de crise et de tentatives de régressions sociales: alternatives progressistes proposées par vie féminine (Belgique).
En Europe ,quels sont les droits des femmes enceintes et des mères qui travaillent? Et surtout comment les améliorer? La révision de la directive européenne devait répondre à ces questions, mais son adoption est un parcours semé d'embûches.
Exploration de divers thèmes économiques: garantie des droits, travail décent, sécurité sociale...dans le contexte de crise et de tentatives de régressions sociales: alternatives progressistes proposées par vie féminine (Belgique).
En Europe ,quels sont les droits des femmes enceintes et des mères qui travaillent? Et surtout comment les améliorer? La révision de la directive européenne devait répondre à ces questions, mais son adoption est un ...

BELGIQUE ; EUROPE ; DROITS DES FEMMES ; CONDITION FEMININE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; PRECARITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 101
- p. 5-17
Cote : P 218

En n’offrant pas de congés rémunérés et protégés pour raisons parentales (congé de maternité, de paternité, d’adoption, parental…) accessibles à l’ensemble des salarié-e-s et employé-e-s du pays, les États-Unis font figure d’exception dans le monde occidental. Partant de ce constat et prenant appui sur une revue de la littérature universitaire ciblée et d’actes institutionnels posés au cours des dernières décennies, l’auteur expose les grands traits de la transaction sociale autour de la " non-institutionnalisation " de tels congés dans la société américaine. Remontant aux travaux pionniers du milieu des années 1970, il retrace à la fois l’intense travail de problématisation de la question parentale dans une société en transformation, et la grande inertie en matière de réponse politique. Cet article livre ainsi un panorama synthétique du débat sociohistoriquement situé de la problématique de l’articulation travail-famille aux États-Unis.
En n’offrant pas de congés rémunérés et protégés pour raisons parentales (congé de maternité, de paternité, d’adoption, parental…) accessibles à l’ensemble des salarié-e-s et employé-e-s du pays, les États-Unis font figure d’exception dans le monde occidental. Partant de ce constat et prenant appui sur une revue de la littérature universitaire ciblée et d’actes institutionnels posés au cours des dernières décennies, l’auteur expose les grands ...

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; CONGE PARENTAL ; ETATS-UNIS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 586 - p. 12-15
Cote : P 38

Emploi du temps : arbitrages et compromis.
concilier vie de famille et travail génère pour les couples des stratégies socialement diversifiées et de plus en plus complexes, favorisées par tout un arsenal de dispositifs. Cependant, le plus souvent, le primat de la carrière du mari reste la règle.

ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; FEMME ; TRAVAIL ; FAMILLE ; TEMPS PARENTAL ; TRAVAIL A TEMPS PARTIEL ; MODE DE GARDE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 121 - p. 6-7
Cote : P 20

La réforme des retraites que le gouvernement veut mettre en place ne tient pas compte de la situation inégalitaire dans laquelle se trouvent les femmes, ni de leur volonté de travailler. Pourtant, ce serait une solution plus juste à la problématique posée.

FEMME ; TRAVAIL ; RETRAITE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE SALARIALE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; POLITIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 121 - p. 6-7
Cote : P 20

La réforme des retraites que le gouvernement veut mettre en place ne tient pas compte de la situation inégalitaire dans laquelle se trouvent les femmes, ni de leur volonté de travailler. Pourtant, ce serait une solution plus juste à la problématique posée.

FEMME ; TRAVAIL ; RETRAITE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE SALARIALE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; POLITIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UH

- n° 160 - p. 6-9
Cote : P 87

lors que les politiques familiales stricto sensu ne relèvent pas explicitement du champ de compétences de l'Union européenne, les questions relatives à la garde des enfants, et plus largement à leur bien-être, prennent une place de plus en plus grande dans les préoccupations communautaires. Sur ces points, les textes plaident tous en faveur d'une modernisation des politiques de soutien aux parents. Ce tournant s'exprime par un redéploiement des mesures, moins centrées sur le coût direct des enfants et davantage sur les coûts indirects, c'est-à-dire ceux associés à la garde des enfants, que celle-ci soit effectuée par des professionnels à l'extérieur du ménage ou par l'un des parents qui limite ou renonce plus ou moins temporairement à son emploi pour se consacrer à ses jeunes enfants dans le cadre d'un congé parental.
lors que les politiques familiales stricto sensu ne relèvent pas explicitement du champ de compétences de l'Union européenne, les questions relatives à la garde des enfants, et plus largement à leur bien-être, prennent une place de plus en plus grande dans les préoccupations communautaires. Sur ces points, les textes plaident tous en faveur d'une modernisation des politiques de soutien aux parents. Ce tournant s'exprime par un redéploiement des ...

MATERNITE ; ENFANT ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; POLITIQUE FAMILIALE ; MODE DE GARDE ; FRANCE ; GENRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 100 - p.79-94
Cote : P 218

La plupart des pays européens ont désormais un régime de fécondité basse résultant de changements dans les comportements relatifs à la parentalité et au rôle social de la famille. La France et l’Allemagne présentent des situations contrastées quant à leur niveau de fécondité, le plus élevé d’Europe dans le premier cas, et l’un des plus bas dans le second. À partir d’enquêtes qualitatives réalisées dans les deux pays sur un échantillon limité d’individus en âge d’avoir des enfants, en couple ou non, les auteures cherchent à comprendre comment se forment les intentions d’avoir des enfants et à quels arbitrages procèdent les individus pour réaliser leurs intentions. Au-delà des différences de politiques de soutien à la famille qui existent entre les deux pays et qui sont souvent mises en avant pour expliquer les différences de taux de fécondité, les arbitrages opérés par les individus sont tributaires de représentations et de normes relatives au fait d’être parent, d’avoir un emploi et un logement décent, et au partage des rôles entre les hommes et les femmes.
La plupart des pays européens ont désormais un régime de fécondité basse résultant de changements dans les comportements relatifs à la parentalité et au rôle social de la famille. La France et l’Allemagne présentent des situations contrastées quant à leur niveau de fécondité, le plus élevé d’Europe dans le premier cas, et l’un des plus bas dans le second. À partir d’enquêtes qualitatives réalisées dans les deux pays sur un échantillon limité ...

FECONDITE ; DESIR D'ENFANT ; PARENTALITE ; CONTRACEPTION ; PREMIER ENFANT ; ENFANT ; FAMILLE ; COUPLE ; CULPABILISATION ; GENRE ; FEMME ; FRANCE ; DEMOGRAPHIE ; ALLEMAGNE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; MODE DE GARDE ; EUROPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV

- n° 726 - p. 1-8
Cote : P 221

Le complément de libre choix d’activité (CLCA) a remplacé l’allocation parentale d’éducation (APE) en 2004. Pouvant désormais bénéficier de l’allocation pendant 6 mois dès le premier enfant, les mères en couple ont réduit leur activité après une première naissance. Cependant, le retrait du marché du travail dépasse rarement la fin des droits : entre le 9e et le 11e mois après la première naissance, 80 % des mères d’un enfant travaillent ou recherchent un emploi, taux comparable à celui observé antérieurement à la mesure. Il semble en revanche que la mise en œuvre du CLCA au premier enfant ait eu pour effet une progression du travail à temps partiel, au-delà même de la durée de perception de l’allocation. Les mères qui se sont retirées du marché du travail à la suite d’une deuxième ou d’une troisième naissance reprennent en général un emploi dès la fin des droits mais elles ont des conditions d’emploi plus précaires que les autres mères. Vraisemblablement incitées par le relèvement des montants versés en cas de travail à temps partiel, les mères de deux enfants ou plus, dont l’un au moins a moins de 3 ans, réduisent désormais plus fréquemment leur activité, et restent souvent à temps partiel après la période des droits.
Le complément de libre choix d’activité (CLCA) a remplacé l’allocation parentale d’éducation (APE) en 2004. Pouvant désormais bénéficier de l’allocation pendant 6 mois dès le premier enfant, les mères en couple ont réduit leur activité après une première naissance. Cependant, le retrait du marché du travail dépasse rarement la fin des droits : entre le 9e et le 11e mois après la première naissance, 80 % des mères d’un enfant travaillent ou ...

FEMME ; MATERNITE ; TRAVAIL ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; PETITE ENFANCE ; MODE DE GARDE ; STATISTIQUE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z