Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Rêves d'amour perdus : les femmes dans le roman du 19e siècle. GOLDMANN Annie | Denoël 1984

Ouvrage

UV

- 194 p.
Cote : 252 GOL

Critique littéraire et analyse des personnages féminins dans la littérature romanseque française du XIXe siècle. (Eugénie Grandet et Le lys dans la vallée de Balzac, Bel-Ami, Une vie de Maupassant, L'assommoir de zola, Mademoiselle de Maupin, Lamiel, Le rouge et le noir, La chartreuse de Parme de Stendhal, L'éducation sentimentale, Madame Bovary de Flaubert... Eugénie Grandet, Coralie, Mathilde de la Môle, Madame de rénal, ... curieusement qu'elles soient mère, amante, ou courtisane, ou femme de tête, elles nous apparaissent curisuement limitées à l'un ou l'autre de ses rôles, les héroïnes, des grands romans du XIXe siècle. Fantasmes de créateurs ou reflet de l'époque, ces personnages ont nourri l'imaginaire des hommes et des femmes. Pourquoi ces personnages de femmes sont-ils maputés d'une partie deleur personnalité, pourtant plus développée au sicèle précédent. Comment de tels schémas ont-ils pu s'installer , générant tant de rêves d'amour perdus ? Et en sommes nous libérés aujourd'hui ? Une analyse d'annie Goldmann d'une 12e de personnages de romans célèbres tâche de répondre à ces questions.
Critique littéraire et analyse des personnages féminins dans la littérature romanseque française du XIXe siècle. (Eugénie Grandet et Le lys dans la vallée de Balzac, Bel-Ami, Une vie de Maupassant, L'assommoir de zola, Mademoiselle de Maupin, Lamiel, Le rouge et le noir, La chartreuse de Parme de Stendhal, L'éducation sentimentale, Madame Bovary de Flaubert... Eugénie Grandet, Coralie, Mathilde de la Môle, Madame de rénal, ... curieusement ...

SENTIMENT AMOUREUX ; IMAGE DE LA FEMME DANS L'ART ; LITTERATURE ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z
div class="summary"> UV

- 219 p.
Cote : 211 ADL

Marie Capelle, en 1839, a passé vingt ans. Elle est belle, intelligente, raffinée. Elle rêve d'amours sublimes. Ses proches, par l'intermédiaire d'une agence, lui trouvent en deux jours un mari, auquel elle est quasiment vendue : Charles Lafarge, petit industriel du Limousin, veuf, gras, épais, inculte. Dès l'abord, il la dégoûte. Sitôt mariés, ils s'installent dans le lugubre manoir du Glandier.
En janvier 1840, au terme d'une atroce agonie, Lafarge meurt. Dans sa chambre, partout, de l'arsenic. Tout désigne Marie comme la coupable.
Marie Capelle, en 1839, a passé vingt ans. Elle est belle, intelligente, raffinée. Elle rêve d'amours sublimes. Ses proches, par l'intermédiaire d'une agence, lui trouvent en deux jours un mari, auquel elle est quasiment vendue : Charles Lafarge, petit industriel du Limousin, veuf, gras, épais, inculte. Dès l'abord, il la dégoûte. Sitôt mariés, ils s'installent dans le lugubre manoir du Glandier.
En janvier 1840, au terme d'une atroce agonie, ...

FEMME ; CONDITION FEMININE ; HISTOIRE ; XIXe SIECLE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

La crise d'Adolescence : débats des psychanalystes, avec des anthropologues, des écrivains, des historiens, des psuchiatres, des pédagogues... (Colette Aubry, Stella Baruk, Daniel lacombe, Jean Hébrard...) MANNONI Maud | Denoël 1984

Ouvrage

UV

- 214 p.
Cote : 403.2 CRI

ADOLESCENCE ; PSYCHOLOGIE ; PEDAGOGIE ; PSYCHIATRIE

... Lire [+]

href='javascript:Newwindow("MailRecordError.htm?record=19129874124919470569","","width=615,height=700,toolbar=no,scrollbars=yes")'>Signaler une erreur

1