m

Documents  Fabrique (La) | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 184 p.
Cote : 203 FED

Combien coûteraient de salarier toutes les activités procréatives, affectives, éducatives, de soin et d’hygiène aujourd’hui réalisées gratuitement par les femmes ? Que resterait-il des profits des entreprises si elles devaient contribuer au renouvellement quotidien de leur masse salariale ? L'auteure propose une réappropriation collective des moyens de la reproduction sociale.

CAPITALISME ; MARXISME ; PATRIARCAT ; FEMINISME

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 142 p.
Cote : 201 VER

Traquée par les féministes et la gauche, la pensée décoloniale est considérée comme funeste pour le vivre ensemble. L'auteure se situe ici du point de vue des femmes racisées, celles qui, travailleuses domestiques, nettoient le monde. Elle montre que le féminisme décolonial révèle les impensés de la bonne conscience blanche et dénonce un capitalisme à la fois racial et patriarcal.

FEMINISME ; RACISME ; POPULISME ; DECOLONISATION ; TRAVAIL DOMESTIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 239 p.
Cote : 236 SCH

Pénaliser, abolir, verbaliser, réprimer?: tel est le bruit de fond commun aux discours sur «les putes», qu’ils émanent de députés, de féministes ou de maniaques de l’ordre moral et urbain. Se fondant sur son savoir historique et sur son expérience personnelle, Schaffauser dénonce les violences, décrypte les sollicitudes hypocrites et raconte l’histoire des luttes, en particulier la création du STRASS (Syndicat du travail sexuel), et ses rapports souvent conflictuels avec une «extrême gauche» confite dans la vertu.
Pénaliser, abolir, verbaliser, réprimer?: tel est le bruit de fond commun aux discours sur «les putes», qu’ils émanent de députés, de féministes ou de maniaques de l’ordre moral et urbain. Se fondant sur son savoir historique et sur son expérience personnelle, Schaffauser dénonce les violences, décrypte les sollicitudes hypocrites et raconte l’histoire des luttes, en particulier la création du STRASS (Syndicat du travail sexuel), et ses rapports ...

PROSTITUTION ; MILITANTISME ; TRAVAIL ; REGLEMENTARISME ; HISTOIRE ; ASSOCIATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 536 BOG

Depuis la loi dite « sur le voile à l’école » de réelles fractures sont apparues entre les différentes composantes du mouvement féministe pour aboutir à des clivages profonds en termes de mots d’ordre, d’actions et de mobilisations. Dans le même temps, l’offensive raciste s’est affermie, greffant à sa rhétorique la question des « droits des femmes ». Il est de plus en plus courant d’analyser ce virage en terme d’« instrumentalisation du féminisme à des fins racistes ». Ce livre entend précisément interroger et discuter cet énoncé.
Depuis la loi dite « sur le voile à l’école » de réelles fractures sont apparues entre les différentes composantes du mouvement féministe pour aboutir à des clivages profonds en termes de mots d’ordre, d’actions et de mobilisations. Dans le même temps, l’offensive raciste s’est affermie, greffant à sa rhétorique la question des « droits des femmes ». Il est de plus en plus courant d’analyser ce virage en terme d’« instrumentalisation du ...

FEMINISME ; LUTTE FEMINISTE ; RACISME ; INTERSECTIONNALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 229 p.
Cote : 213.1 ALI

FEMME ; ISLAM ; VOILE ISLAMIQUE ; EGYPTE ; IRAN ; MAROC ; SYRIE ; FRANCE ; ETATS-UNIS ; MALAISIE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 227 p.
Cote : 201 DEL

L'idéologie dominante nous enjoint de tolérer l'Autre. Il est question dans ce livre de divers Autres, de groupes opprimés et stigmatisés, les femmes, les homos, les Arabes, les Noirs... Leurs modes d'oppression ont un point commun: leur statut inférieur s'explique par leur altérité. S'ils sont là où ils sont - en bas - c'est parce qu'ils sont différents. L'injonction humaniste à les tolérer émane des Uns, ceux qui ont le pouvoir de nommer, de classer, d'envoyer des groupes entiers dans une catégorie idéologique et matérielle, celle qui englobe tous les Autres. La révolte des Autres est tenue pour une menace contre l'universel que les Uns - les hommes blancs hétérosexuels - prétendent incarner, en fondant par là leur pouvoir: l'opprimé n'est tolérable que s'il sait se montrer discret. Parité, combats des féministes et des homosexuels, Afghanistan, Guantanamo, loi sur le voile, Indigènes dans la société postcoloniale: autant de marqueurs de la domination, que ce livre décrypte à rebrousse-poil des interprétations convenues.
L'idéologie dominante nous enjoint de tolérer l'Autre. Il est question dans ce livre de divers Autres, de groupes opprimés et stigmatisés, les femmes, les homos, les Arabes, les Noirs... Leurs modes d'oppression ont un point commun: leur statut inférieur s'explique par leur altérité. S'ils sont là où ils sont - en bas - c'est parce qu'ils sont différents. L'injonction humaniste à les tolérer émane des Uns, ceux qui ont le pouvoir de nommer, de ...

FEMINISME ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; SEXISME ; RACISME ; DISCRIMINATION ; HOMOPHOBIE ; PATRIARCAT ; VOILE ISLAMIQUE ; CONDITION FEMININE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 346 p.
Cote : 213.11 CHO

Mona : «L'argument du voile "symbole d'oppression des femmes", je pose la question : oppression pour qui ? Pas pour moi. Je suis libre de mes choix, et si j'ai choisi de porter le foulard, c'est une expression de ma liberté.» Nadjer : «À peine arrivée, quand ils m'ont vue avec mon voile, ils m'ont dit que la place était prise.» Malika : «Elle s'est exclamée "Vous comptez donc trouver un emploi avec ce que vous avez sur la tête ?" Je me suis levée, je lui ai rappelé les lois de la république.» Khadidja : «Notre exclusion était à l'ordre du jour, et je voyais des militants des Verts ou des JCR, ou même des féministes, qui me psychanalysaient ou qui faisaient de l'exégèse du Coran !» Ismahane : «Nous étions plusieurs Féministes pour l'égalité à défiler, dont Malika et moi qui portions le voile, et un bonhomme furibard nous a apostrophées, parce que "Ni Dieu ni maître". J'ai répliqué :"OK, mais alors toi, tu n'es pas mon maître !" (rires).» Ce livre ne traite pas de «la question du voile». Les trois personnages qui l'ont conduit - dont deux sont des femmes voilées - n'ont pas cherché à mener une enquête sociologique. On pourrait même dire, au contraire : celles qui parlent ici ne sont pas des objets d'étude, mais des sujets -il n'y pas de féminin à ce mot. Elles peuvent être drôles et insolentes, elles peuvent être en colère ou découragées, mais de témoignage en témoignage, au-delà de la diversité des tempéraments, des origines sociales, des contextes familiaux, des itinéraires spirituels et des parcours scolaires et professionnels, ce qui relie toutes ces filles et ces femmes, c'est l'expérience intime et violente de la stigmatisation.
Mona : «L'argument du voile "symbole d'oppression des femmes", je pose la question : oppression pour qui ? Pas pour moi. Je suis libre de mes choix, et si j'ai choisi de porter le foulard, c'est une expression de ma liberté.» Nadjer : «À peine arrivée, quand ils m'ont vue avec mon voile, ils m'ont dit que la place était prise.» Malika : «Elle s'est exclamée "Vous comptez donc trouver un emploi avec ce que vous avez sur la tête ?" Je me suis ...

FEMME ; ISLAM ; VOILE ISLAMIQUE ; PATRIARCAT ; TEMOIGNAGE

... Lire [+]

Z