m

Documents  Champs | enregistrements trouvés : 5

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 379 p.
Cote : 421 MIL

Analyse des méfaits d'une éducation violente dans le développement psychologique de l'enfant et des conséquences de ces mauvais traitements à l'âge adulte, l'ancien enfant maltraité reproduisant les schémas qui ont construit son identité. Illustrée de textes des XVIIIe et XIXe siècles et des portraits de Christiane F., droguée et prostituée, d'un infanticide allemand et d'A. Hitler.

VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; VIOLENCE FAMILIALE ; PSYCHOLOGIE ; EDUCATION

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 216 p.
Cote : 811.4 TES

Avec René Frydman, Jacques Testart est le "père" du premier bébé-éprouvette français. Il raconte au cours de son livre les aléas et les difficultés de cette première expérience décisive. Mais 4 ans après la naissance d'Amandine (1982), plus de 600 enfants ont été conçus dans les éprouvettes de 32 équipes françaises, alors que la FIVETE (Fécondation in-vitro par transfert d'embryon) est toujours une activité a-légale.

Jacques Testart fait le point sur l'évolution très rapide des techniques et des méthodes disponibles qui permettent aujourd'hui une maîtrise inconnue jusqu'alors de la procréation in-vitro. Mais surtout, il expose avec passion et dans une langue très claire et vivante, les problèmes biologiques, sociologiques et humains qui découlent d'une nouvelle condition sans précédent dans l'histoire. Qu'est-ce que cette procréation assistée ? Quel est le statut d'un ?uf humain ? Quelles seraient les conséquences d'un contrôle systématique de l'identité de l'?uf produit en éprouvette ?
Michel Serres, dans sa préface, analyse en philosophe les questions éthiques que soulève ce nouveau progrès des sciences de la vie.
Avec René Frydman, Jacques Testart est le "père" du premier bébé-éprouvette français. Il raconte au cours de son livre les aléas et les difficultés de cette première expérience décisive. Mais 4 ans après la naissance d'Amandine (1982), plus de 600 enfants ont été conçus dans les éprouvettes de 32 équipes françaises, alors que la FIVETE (Fécondation in-vitro par transfert d'embryon) est toujours une activité a-légale.

Jacques Testart fait le ...

MEDECINE ; PROCREATION MEDICALEMENT ASSISTEE ; SCIENCE ; RECHERCHE MEDICALE ; FECONDATION IN VITRO ; STATUT JURIDIQUE ; EMBRYON ; ASPECT MEDICAL ; ASPECT SOCIOLOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 411 p.
Cote : 322 MOL

Le droit, les mœurs et les pratiques sociales tendent à représenter la famille comme un domaine séparé, exclusif de toutes considérations s'exprimant en termes de justice et d'égalité - lesquelles sont conçues comme relevant du domaine " public ". Considérant que " le mariage et la famille, tels qu'ils sont pratiqués dans notre société, sont des institutions injustes ", Susan Mollet Okin refuse toutefois de se contenter de montrer en quoi ils favorisent l'inégalité entre les hommes et les femmes. Car il faut aussi et surtout, à ses yeux, défendre la nécessité d'étendre la réflexion sur la justice à la sphère familiale. Justice, genre et famille fut ainsi conçu comme un complément indispensable à la Théorie de la justice de John Rawls, parce que cette œuvre qu'elle admirait tant n'avait pas répondu à la question que, pour sa part, elle résolut de faire sienne : " Dans quelle mesure est-il possible de faire co-exister la justice et le genre ? ". Dix-huit ans après la Théorie de la justice, le majestueux effort critique entrepris par Okin consista donc avant tout à s'efforcer de réintroduire dans la pensée toute une dimension du problème de la justice que Rawls, tout en le posant si bien, avait sur ce point manqué.
Le droit, les mœurs et les pratiques sociales tendent à représenter la famille comme un domaine séparé, exclusif de toutes considérations s'exprimant en termes de justice et d'égalité - lesquelles sont conçues comme relevant du domaine " public ". Considérant que " le mariage et la famille, tels qu'ils sont pratiqués dans notre société, sont des institutions injustes ", Susan Mollet Okin refuse toutefois de se contenter de montrer en quoi ils ...

JUSTICE ; GENRE ; FAMILLE ; EGALITE FEMME HOMME ; MARIAGE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 284 p.

Cote : 210 GIL

La morale a-t-elle un sexe ? Les femmes et les hommes ont-ils un sens différent de la moralité ? Une telle question donne la mesure de l'immense débat qu'a suscité le livre de Carol Gilligan, catalyseur des réflexions féministes sur l'éthique du care (imparfaitement traduit par " sollicitude "). Si les analyses en termes de genre sont désormais connues, l'idée de care n'a pas rencontré un aussi large accueil. L'intérêt public grandissant pour les questions d'aide aux personnes vulnérables, et pour les problèmes sociaux et politiques engendrés par la situation inégalitaire des travailleuses/eurs du care et leur circulation au niveau mondial, a permis que les questions théoriques liées au care trouvent une nouvelle pertinence. Il a fallu également que se dissipe le rapport ombrageux du féminisme aux questions morales pour que le care ne soit pas rabattu sur l'idée d'un " service " contraint au profit des plus puissants. Aux Etats-Unis, Une voix différente est le texte le plus lu et le plus cité de la " seconde vague " du féminisme. Il a ouvert un débat politique crucial, entre éthique de la justice et éthique du care, entre une moralité centrée sur l'équité, l'impartialité et l'autonomie et une moralité formulée " d'une voix différente ", reconnue le plus souvent dans l'expérience des femmes, et fondée non sur des principes mais sur une question : comment faire, dans une situation donnée, pour préserver et entretenir les relations humaines qui y sont en jeu ?
La morale a-t-elle un sexe ? Les femmes et les hommes ont-ils un sens différent de la moralité ? Une telle question donne la mesure de l'immense débat qu'a suscité le livre de Carol Gilligan, catalyseur des réflexions féministes sur l'éthique du care (imparfaitement traduit par " sollicitude "). Si les analyses en termes de genre sont désormais connues, l'idée de care n'a pas rencontré un aussi large accueil. L'intérêt public grandissant pour ...

FEMINISME ; ETHIQUE ; HOMME ; FEMME ; TRAVAIL ; EGALITE FEMME HOMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; SEXISME ; POLITIQUE ; DROIT ; JUSTICE ; DROITS DES FEMMES ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; EDUCATION PARENTALE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; SOCIETE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 303 p
Cote : 800 RUF

1er volume
Depuis un demi-siècle, la biologie a donné une vision nouvelle du monde, mais on se demande encore ce que la biologie peut apporter aux sciences humaines. En replaçant l'homme, être zoologique, dans son contexte culturel, le présent ouvrage tente de répondre à cette question. La première partie est consacrée à l'origine de la vie et aux différentes théories de l'évolution.Jacques Ruffié accorde une importance particulière aux paliers d'intégration grâce auxquels on passe des macromolécules à l'organisation cellulaire, de la cellule aux métazoaires, des individus aux sociétes.La deuxième partie traite de la genèse de l'homme commencée bien avant ce qu'on appelle hominisation: c'est très loin dans le passé qu'il faut chercher la naissance de nos traits les plus originaux.
1er volume
Depuis un demi-siècle, la biologie a donné une vision nouvelle du monde, mais on se demande encore ce que la biologie peut apporter aux sciences humaines. En replaçant l'homme, être zoologique, dans son contexte culturel, le présent ouvrage tente de répondre à cette question. La première partie est consacrée à l'origine de la vie et aux différentes théories de l'évolution.Jacques Ruffié accorde une importance particulière aux paliers ...

BIOLOGIE ; FRANCE

... Lire [+]

Z