m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  Lien social (Le) | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : 100.5 AUT

« Ils » ne pensent qu’à ça… Pas vous ? N’est-il pas grand temps d’en parler ? Allons, une fois n’est pas coutume, parlons CUL. D’autant que les travailleurs sociaux le font très bien ! Quand le sexe exclut, ne faut-il pas faire en sorte que le corps exulte ? Car il s’agit aussi d’affect et de douceur, non ?
Pour ce sixième numéro « forum », Lien Social a proposé à ses lecteurs de prendre la plume sur ce sujet brûlant. Le cul en institution, en prison, à la rue, en fauteuil… Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le sexe sans jamais oser le demander ? Non, pas tout. Mais un peu quand même.
« Ils » ne pensent qu’à ça… Pas vous ? N’est-il pas grand temps d’en parler ? Allons, une fois n’est pas coutume, parlons CUL. D’autant que les travailleurs sociaux le font très bien ! Quand le sexe exclut, ne faut-il pas faire en sorte que le corps exulte ? Car il s’agit aussi d’affect et de douceur, non ?
Pour ce sixième numéro « forum », Lien Social a proposé à ses lecteurs de prendre la plume sur ce sujet brûlant. Le cul en institution, en ...

SEXUALITE ; HANDICAP ; PRISON ; PRECARITE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- pp. 24-31

Le silence pèse sur les problématiques de genre et de sexualité dans la plupart des institutions du travail social. Ces questions interpellent souvent les professionnels, la plupart du temps livrés à eux-mêmes pour y répondre. Mais le tabou reste entier. Quelques structures travaillent sur ces problématiques comme sujets de réflexion et de formation.
Voir l’article sur le Planning de Marseille : « La bienveillance excuse la maladresse » À Marseille, le Planning familial forme de plus en plus de travailleurs sociaux. Même s’ils sont des professionnels de l’écoute, ils découvrent une autre manière de prêter l’oreille à l’intimité. n°1198
Le silence pèse sur les problématiques de genre et de sexualité dans la plupart des institutions du travail social. Ces questions interpellent souvent les professionnels, la plupart du temps livrés à eux-mêmes pour y répondre. Mais le tabou reste entier. Quelques structures travaillent sur ces problématiques comme sujets de réflexion et de formation.
Voir l’article sur le Planning de Marseille : « La bienveillance excuse la maladresse » À ...

GENRE ; SEXUALITE ; FORMATION PROFESSIONNELLE ; PLANNING FAMILIAL ; PROGRAMME D'ACTION ; HANDICAP ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
V

- 239 p.
Cote : 201 BAC

Séparer scrupuleusement dans son porte-monnaie son argent personnel de l'argent du couple, acheter une maison familiale avec deux hypothèques séparées ou vouloir contribuer autant que son mari au compte du ménage alors qu'on gagne moins que lui. Ces pratiques, pouvant a priori être considérées comme futiles, dérisoires, voire irrationnelles, et qui sont parfois dénigrées comme bassement calculatrices par les partenaires masculins, nous renseignent sur les préoccupations des femmes. Par la mise en oeuvre de ces usages de l'argent, elles intègrent au quotidien les notions d'égalité et d'autonomie. Leur rapport à l'argent révèle un souci de soi, une réflexivité permanente sur leurs pratiques, qui leur permet de façonner leurs dispositions et de se construire comme sujet. L'appropriation de l'idéal démocratique d'égalité et d'autonomie par les femmes relève ainsi d'un véritable travail personnel de transformation de soi.

En montrant qu'aujourd'hui les femmes travaillent leur émancipation sur un mode individuel et non collectif, et sans mobiliser la critique des rapports sociaux de sexe, cette recherche qualitative renouvelle la question de l'héritage du féminisme des années 1970.

L'argent parle. Dans cet ouvrage éclairant, profond et remarquablement écrit, Laurence Bachmann explore ce que l'argent dévoile sur les relations entre hommes et femmes. Jusqu'à présent, l'argent des hommes, hautement patriarcal, a toujours dit : «Tu as besoin de moi ; fais ce que je dis.» L'argent des femmes actives professionnellement rétorque soit «Je garde le silence, je t'obéirai encore», soit «Je n'ai pas besoin de toi» et «Tu ne devrais pas avoir besoin de moi.» Mais cette recherche met en évidence la nécessité de questionner la base culturelle de l'individualismé de marché, de fonder l'égalité des sexes sur une vision de communauté morale partagée, de sorte que l'argent puisse plus souvent dire, en toute honnêteté : «Voici mon présent pour nous tous.»
Séparer scrupuleusement dans son porte-monnaie son argent personnel de l'argent du couple, acheter une maison familiale avec deux hypothèques séparées ou vouloir contribuer autant que son mari au compte du ménage alors qu'on gagne moins que lui. Ces pratiques, pouvant a priori être considérées comme futiles, dérisoires, voire irrationnelles, et qui sont parfois dénigrées comme bassement calculatrices par les partenaires masculins, nous ...

ARGENT ; FEMME ; SALARIAT ; FAMILLE ; COUPLE ; EGALITE FEMME HOMME ; FEMINISME ; SOCIETE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; RAPPORTS HOMME-FEMME ; ECONOMIE ; CONSOMMATION ; FRANCE ; LIBERATION DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 278 p.
Cote : 403.2 VAN

Quitter ses parents, entrer dans la vie active, construire son autonomie : comment devient-on vraiment un adulte ? Cet ouvrage est le fruit d'une vaste enquête comparative sur les expériences contemporaines du passage à l'âge adulte, conduite au Danemark, au Royaume-Uni, en France et en Espagne. Il s'attache à analyser, sous l'apparente multiplicité des itinéraires familiaux, professionnels et identitaires, les logiques sociales fondamentales qui sous-tendent les différentes formes de ce passage en Europe occidentale. L'empreinte des sociétés sur les parcours de vie est aujourd'hui profonde, clivant les trajectoires individuelles de jeunesse, jusqu'aux définitions mêmes de l'adulte. Ce livre soumet à une lecture comparative la question du traitement de la jeunesse dans différentes sociétés européennes, choisies pour leurs contrastes, et met en perspective la façon dont elle est posée dans le débat public français. Les configurations générationnelles actuelles font de la jeunesse un âge soumis plus que d'autres à un sentiment de déclassement et de précarité. Ce sentiment, très aigu en France, est différemment modulé en Europe. Sans éluder la question générationnelle, l'originalité de la démarche tient en son analyse transversale et comparée de jeunes Européens suivis dans leurs cheminements vers l'âge adulte. Parce qu'il s'interroge sur les significations contemporaines de ce long processus, cet ouvrage devrait intéresser tout lecteur désireux de comprendre les métamorphoses qui touchent aujourd'hui le passage à l'âge adulte
Quitter ses parents, entrer dans la vie active, construire son autonomie : comment devient-on vraiment un adulte ? Cet ouvrage est le fruit d'une vaste enquête comparative sur les expériences contemporaines du passage à l'âge adulte, conduite au Danemark, au Royaume-Uni, en France et en Espagne. Il s'attache à analyser, sous l'apparente multiplicité des itinéraires familiaux, professionnels et identitaires, les logiques sociales fondamentales ...

ADOLESCENCE ; JEUNE ADULTE ; JEUNE FEMME ; JEUNE HOMME ; ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ; ORIENTATION SCOLAIRE ; MÉTIER ; TRAVAIL ; LOGEMENT ; COUPLE ; FAMILLE ; INSERTION PROFESSIONNELLE ; INTEGRATION SOCIALE ; ADULTE ; EUROPE ; DANEMARK ; ROYAUME UNI ; FRANCE ; ESPAGNE

... Lire [+]

Z