Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Les objets médiateurs dans la clinique avec les familles. | Dialogue - Familles et couples 09/2016 H

Revue

UH

- n° 213 - 137 p.
Cote : P 26

Résumé de la revue : Les objets médiateurs, embrayeurs de l’associativité groupale, sont intégrés aux psychothérapies familiales et dans le travail clinique avec les familles. Ils peuvent prendre de nombreuses formes : ils peuvent venir de l’expérience de la clinique avec les enfants (dessin, jeux psychodramatiques…), être développés spécifiquement dans le contexte des thérapies familiales (génogramme, spaciogramme…) ou des médiations groupales (photolangage). Ils doivent cependant étayer le processus de travail clinique que nous voulons soutenir, d’où la nécessité de penser leur utilisation dans une forme de co-construction avec les groupes que nous accueillons.
Voir les articles :
- Au cœur du don, la dette ? Étude exploratoire autour de la motivation des mères porteuses
- Les représentations de la sexualité chez les adolescents d’un ime
Résumé de la revue : Les objets médiateurs, embrayeurs de l’associativité groupale, sont intégrés aux psychothérapies familiales et dans le travail clinique avec les familles. Ils peuvent prendre de nombreuses formes : ils peuvent venir de l’expérience de la clinique avec les enfants (dessin, jeux psychodramatiques…), être développés spécifiquement dans le contexte des thérapies familiales (génogramme, spaciogramme…) ou des médiations groupales ...

MERE PORTEUSE ; SEXUALITE ; ADOLESCENCE ; HANDICAP ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z
au cours de la grossesse, les parents se retrouvent paradoxalement seuls pour gérer émotionnellement l’afflux d’images échographiques et intégrer ces dernières ...

PARENTALITE ; ECHOGRAPHIE ; SUIVI DE LA GROSSESSE ; INTERNET

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Accès à la parentalité et isolement familial : la nouvelle solitude des parents. BELOT Rose-Angélique | Dialogue - Familles et couples 03/2013 H

Article

UH

vol. 0 - n° 199 - p. 7-18
Cote : P 26

Alors que l’anthropologie montre que la naissance est d’abord un événement communautaire, actuellement des parents se retrouvent de plus en plus profondément seuls et démunis devant leur bébé. Ce phénomène est l’objet d’une recherche en cours qui essaie d’évaluer après la naissance les effets de l’isolement familial des parents sur la vie psychique du bébé lors de sa première année. Dans le cas clinique qui illustre ici cette " nouvelle solitude " des parents, les forums d’internet tentent de relayer la faiblesse du soutien familial alors que les anxiétés, bien légitimes autour de la naissance, perdurent quand le bébé grandit. Au-delà des problèmes de la dépression maternelle du postpartum, l’accent est mis sur la place réelle que prend l’entourage comme soutien des processus plus intrapsychiques propres à la construction de la parentalité.
Alors que l’anthropologie montre que la naissance est d’abord un événement communautaire, actuellement des parents se retrouvent de plus en plus profondément seuls et démunis devant leur bébé. Ce phénomène est l’objet d’une recherche en cours qui essaie d’évaluer après la naissance les effets de l’isolement familial des parents sur la vie psychique du bébé lors de sa première année. Dans le cas clinique qui illustre ici cette " nouvelle solitude ...

PARENTALITE ; NAISSANCE ; ISOLEMENT ; POST PARTUM ; GRANDS-PARENTS

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Limites ou échecs thérapeutiques ? | Dialogue - Familles et couples 12/2017

Revue

y

- n° 218 - 151 p.
Cote : P 26

Nos échecs thérapeutiques nous apprennent-ils quelque chose ? En quoi nos limites seraient-elles opérantes pour l’autre ? Winnicott, dans " La crainte de l’effondrement ", dit avoir compris a posteriori - après le suicide de sa patiente - que celle-ci demandait quelque chose qu’il n’avait pas compris. Ce numéro, à partir de réflexions cliniques et théoriques, travaille l’idée selon laquelle, dans la relation d'objet, les échecs pourraient être aussi importants que les réussites : une mère qui n'échouerait jamais dans son " adaptation " à son petit ne serait-elle pas un leurre pour lui ? Cela ne le porterait-il pas à croire que le monde est tel qu'il l'hallucine et le désire ? Quant à nous, à l'instar de Winnicott, si nous n'échouions pas, cela ne confronterait-il pas nos patients - et nous-mêmes en retour - à un sentiment de toute-puissance inattaquable où le manque n'aurait pas sa place ? Ce numéro interroge les tenants et les aboutissants des limites ou/et des échecs thérapeutiques, que ce soit avec le couple, la famille ou l’institution. Ce faisant, il aborde nécessairement les questions d’idéalité, de contrat thérapeutique, de formation et de travail entre thérapeutes sur les écueils rencontrés par chacun dont les effets positifs ou négatifs permettent une analyse heuristique dans l’après-coup.
Nos échecs thérapeutiques nous apprennent-ils quelque chose ? En quoi nos limites seraient-elles opérantes pour l’autre ? Winnicott, dans " La crainte de l’effondrement ", dit avoir compris a posteriori - après le suicide de sa patiente - que celle-ci demandait quelque chose qu’il n’avait pas compris. Ce numéro, à partir de réflexions cliniques et théoriques, travaille l’idée selon laquelle, dans la relation d'objet, les échecs pourraient être ...

ECHEC ; THERAPIE ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Couple, famille et numérique. | Dialogue - Familles et couples 09/2017 H

Revue

y

- n° 217 - 157 p.
Cote : P 26

Les tablettes, ordinateurs et autres objets connectés occupent désormais une place centrale dans la vie des couples et des familles. La presse s’en fait souvent l’écho dans des registres bien différents : un SMS découvert par un conjoint, trace d’une liaison extraconjugale ; l’utilisation par des adolescents, et des enfants de plus en plus jeunes, de leur portable durant le repas, parfois même en présence de leurs parents ; la possibilité donnée à des personnes âgées, grâce à leur tablette, de rester en contact avec leurs soignants, mais aussi leurs enfants et petits-enfants... Dans les consultations familiales, il n’est pas rare que le ou les thérapeutes aient affaire avec l’irruption d'une sonnerie. Dans ce numéro, des chercheurs et des praticiens de différentes disciplines font le point sur les connaissances en ce domaine, cernent les changements produits au niveau de la vie conjugale et familiale, évoquent les réponses qu’ils ont apportées, apportent ou imagineraient apporter quant à la place à donner au numérique dans la vie quotidienne.
Les tablettes, ordinateurs et autres objets connectés occupent désormais une place centrale dans la vie des couples et des familles. La presse s’en fait souvent l’écho dans des registres bien différents : un SMS découvert par un conjoint, trace d’une liaison extraconjugale ; l’utilisation par des adolescents, et des enfants de plus en plus jeunes, de leur portable durant le repas, parfois même en présence de leurs parents ; la possibilité donnée ...

FAMILLE ; COUPLE ; INTERNET ; RELATIONS PARENT-ENFANT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Liens aidants/aidés en famille pour le meilleur et pour le pire. SCELLES Régine ; DAVTIAN Hélène | Dialogue - Familles et couples;Erès 06/2017 H

Revue

y

- n° 216 - 141 p.
Cote : P 26

8,5 millions d’aidants accompagnent quotidiennement un proche malade. Sous le vocable " aidant familial " s’entendent des réalités très diverses : utilisée par les économistes de la santé, les sociologues, les politiques qui définissent la distribution de l’aide, cette notion interroge aussi les professionnels qui soutiennent les dimensions intimes et interrelationnelles dans les familles dont l’un des membres est vulnérable. Le terme " aidant familial ", ou parfois " aidant naturel ", porte en lui la tension entre la sphère sociale et la sphère intime : " aidant " évoque un rôle, une fonction plus ou moins attendue, plus ou moins définie suivant les sociétés dans lesquelles on vit, " familial " évoque une relation impliquant la différence des sexes et des générations. Qu’il s’agisse d’un parent, d’un conjoint, d’un frère, la fonction d’aidant, reconnue, nommée, valorisée, institutionnalisée a des conséquences sur les liens familiaux. Ce numéro ouvre une réflexion sur la place grandissante des aidants familiaux dans les systèmes de santé occidentaux. Il interroge le positionnement de ce soutien individuel versus une conception plus sociétale, plus collective, de l’aide à apporter aux personnes vulnérables et fragiles. Si ce mouvement est souvent pensé en termes d’augmentation des compétences, voire de professionnalisation des aidants, il est important de questionner les limites de cette aide pour préserver les relations, d’étudier ses effets sur les rapports entre l’aidant et l’aidé et sur la vie de famille.
8,5 millions d’aidants accompagnent quotidiennement un proche malade. Sous le vocable " aidant familial " s’entendent des réalités très diverses : utilisée par les économistes de la santé, les sociologues, les politiques qui définissent la distribution de l’aide, cette notion interroge aussi les professionnels qui soutiennent les dimensions intimes et interrelationnelles dans les familles dont l’un des membres est vulnérable. Le terme " aidant ...

FAMILLE ; VIE FAMILIALE ET RELATIONNELLE ; RELATION FRERE-SOEUR ; RELATIONS PARENT-ENFANT

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

Faire famille en contexte homoparental. | Dialogue - Familles et couples 03/2017 H

Revue

y

- n° 215 - 156 p.
Cote : P 26

L’invention du " faire famille " du côté de l’enfant en situation de co-homoparentalité / Emmanuel Gratton
Clinique des liens familiaux dans une famille lesboparentale / Alain Ducousso-Lacaze et Marie-José Grihom
Gestation pour autrui, roman des origines et triple scène / Claudine Veuillet-Combier
Procréation sans rapport sexuel et fantasmes de scène primitive. Réflexions issues d’une approche clinique de l’homoparentalité / Despina Naziri
Représentations de la parenté et termes d’adresse
dans les familles lesboparentales / Martine Gross
Sociabilité et rapport au voisinage dans les familles
homo et hétéroparentales / Bertrand Geay et Pierig Humeau
L’invention du " faire famille " du côté de l’enfant en situation de co-homoparentalité / Emmanuel Gratton
Clinique des liens familiaux dans une famille lesboparentale / Alain Ducousso-Lacaze et Marie-José Grihom
Gestation pour autrui, roman des origines et triple scène / Claudine Veuillet-Combier
Procréation sans rapport sexuel et fantasmes de scène primitive. Réflexions issues d’une approche clinique de l’homoparentalité / Despina Naz...

HOMOPARENTALITÉ ; FAMILLE ; MERE PORTEUSE ; FRANCE

... Lire [+]