m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  ASEXUALITE | enregistrements trouvés : 2

O
     

-A +A

Q

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 1 - 129 p.
Cote : P 263

Les éditions "Des ailes sur un tracteur" publient le premier numéro de la nouvelle revue Miroir/miroirs, une nouvelle publication semestrielle d'analyse et de réflexion autour des genres, des sexualités, des familles, des sociétés... C'est la "revue des corps contemporains". Son approche pluridisciplinaire compile les points de vue d’intellectuels, d’artistes et de professionnels sur un même sujet par numéro.
Son format "livre" en fait une revue avec le contenu comme seule richesse, un mook (livre revue) qui décortique, anticipe, contextualise les débats de sociétés à travers les corps.
Le premier numéro est consacré à Grindr, le petit outil qui a changé la sexualité des gays avec la géolocalisation. Depuis son lancement en 2009, Grindr a vite envahi la vie des gays ! Quatre millions de personnes l'utilisent presque partout sur la planète, dont plus de 300 000 abonnés en France…Cette petite application sur smartphone désenclave, libère, mais chez certains, a aussi développé une vraie addiction au sexe, ou fait échapper à un circuit traditionnel de prévention. A la manière des « Mythologies » de Barthes, « Miroir/miroirs » étudie ce qu’un outil dit sur un groupe, ses pratiques, ce qu’il modifie et accentue ou empêche… C’est l’occasion de réfléchir, grâce à l’approche pluridisciplinaire (un sociologue / un psy / une sémiologue / ses utilisateurs), à l’actualisation de nos comportements, de nos communautés, de nos discours, et notamment en termes de prévention.
Avec Didier Lestrade sur la solitude des gays/LGBT, Patrick Thévenin qui interviewe le patron de Grindr Joel Simkhai, Marielle Toulze, sémiologue, Arnaud Alessandrin, sociologue, Vincent Bourseul, psychanalyste, Jérémy Patinier, journaliste, Laurent Chambon, docteur en sciences politiques, les archives de Gaipied…
Les éditions "Des ailes sur un tracteur" publient le premier numéro de la nouvelle revue Miroir/miroirs, une nouvelle publication semestrielle d'analyse et de réflexion autour des genres, des sexualités, des familles, des sociétés... C'est la "revue des corps contemporains". Son approche pluridisciplinaire compile les points de vue d’intellectuels, d’artistes et de professionnels sur un même sujet par numéro.
Son format "livre" en fait une revue ...

INTERNET ; RENCONTRE ; HOMOSEXUALITE MASCULINE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; COMMUNAUTE HOMOSEXUELLE ; ASEXUALITE ; HISTOIRE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 184 p.
Cote : 100.5 FON

Au départ, un constat en forme de paradoxe : dans une société qui se veut sexuellement libérée, si ce n'est ouvertement libertine, il existe une foule d'individus qui ne font pas l'amour. Timidité paralysante, traumatisme passé, absolutisme de l'amour idéal, exil dans un monde virtuel... Les raisons de l'abstinence sont diverses. "On ne baise pas plus qu'autrefois, et peut-être même plutôt moins", jugent crûment l'un des interviewés. Alors, peut-on parler de désert sexuel dans une prétendue société d'abondance ? Quel est le regard social porté sur la non-activité sexuelle ? Est-ce uniquement un tabou, une honte ? Ou un sujet d'inquiétude plus profond qui trahirait un malaise nouveau dans la civilisation ? Est-ce dû à un à excès de travail ? Aux ravages du chômage ? Comment les intéressés vivent-ils leur statut ? Ont-ils des dérivatifs ? Tentent-ils des recettes nouvelles pour sortir de leur situation de "panne" ? Témoignages et portraits nourrissent cette enquête sensible, enrichie d'éclairages de différents professionnels : sexologue, sociologue, psychanalyste, mais aussi écrivain, cinéaste porno, prostituée...
Au départ, un constat en forme de paradoxe : dans une société qui se veut sexuellement libérée, si ce n'est ouvertement libertine, il existe une foule d'individus qui ne font pas l'amour. Timidité paralysante, traumatisme passé, absolutisme de l'amour idéal, exil dans un monde virtuel... Les raisons de l'abstinence sont diverses. "On ne baise pas plus qu'autrefois, et peut-être même plutôt moins", jugent crûment l'un des interviewés. Alors, ...

ASEXUALITE ; SEXUALITE ; VIRGINITE ; ASPECT SOCIOLOGIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Z