m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  CANOPE | enregistrements trouvés : 4

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y

- 9

Pour dépasser les stéréotypes, il faut d’abord apprendre à les identifier dans le quotidien de l’école et de la classe. En tant qu’adulte, nous produisons, reproduisons des différences entre filles et gar-çons, sans en avoir nécessairement conscience. Or, la différenciation peut être source d’inégalités, par exemple si l’on donne la parole aux filles dans telle matière et aux garçons dans telle autre, ou bien si l’on associe certaines couleurs ou symboles au masculin et d’autres au féminin. D’une manière générale, la différenciation est discriminante si elle associe une valeur négative ou inférieure à l’une ou l’autre catégorie. C’est à force d’être répétée que la différenciation produit des associations qui finissent par apparaître « naturelles » alors qu’elles sont construites. Elles peuvent conduire les élèves à s’auto-évaluer néga-tivement, en attribuant à une absence supposée de « don » ce qui résulte en vérité d’apprentissages sociaux. Plus gravement, la différenciation peut laisser à penser qu’il serait légitime d’adopter des comportements dominants, discriminants ou violents en raison de son sexe, mais aussi qu’il serait « normal » de les subir.Dans ce qui suit, une liste de situations est proposée dans lesquelles il peut y avoir différenciation. Pour chacune d’entre elles, on pourra s’interroger sur l’existence de différences dans sa propre pratique et sur leurs possibles effets de renforcement des stéréotypes et des préjugés, donc sur les discriminations qui pourraient en découler. Cette liste et les commentaires qui l’accompagnent sont loin d’être exhaustifs. L’intention est de sus-citer une interrogation qu’il conviendra de prolonger par une interrogation régulière de ses propres conduites, par des observations croisées avec des collègues, et par des lectures.
Pour dépasser les stéréotypes, il faut d’abord apprendre à les identifier dans le quotidien de l’école et de la classe. En tant qu’adulte, nous produisons, reproduisons des différences entre filles et gar-çons, sans en avoir nécessairement conscience. Or, la différenciation peut être source d’inégalités, par exemple si l’on donne la parole aux filles dans telle matière et aux garçons dans telle autre, ou bien si l’on associe certaines couleurs ...

STÉRÉOTYPE ; EGALITE ; SYSTEME SCOLAIRE ; GENRE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
y


Cote : V 704 ENF

Série de trois dessins animés pour aborder la question de l'égalité filles-garçons.
1) Sous la loupe, pour aborder la question du sport. Slogan de fin "Sois comme tu es peu importe si ça leur plait
2) Astrolou, pour aborder la question de l'égalité professionnelle. "Fais ton choix, tous les métiers sont pour toi"
3) A toi de jouer, pour aborder la question de l'estime de soi. "Si tu sais faire, y a pas de raison de te taire"

EGALITE FEMME HOMME ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; JEU ; SPORT ; GENRE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; ESTIME DE SOI

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.


Cote : 232 COM

Le principe d'égalité entre les femmes et les hommes constitue l'une des valeurs fondamentales de la République française et l'un des socles de la construction de l'Union européenne. Si l'égalité entre les femmes et les hommes est en France acquise en droit, il reste des domaines où cette égalité de droit n'est toujours pas concrétisée dans les faits. Le sexisme et les violences sexuelles qui se manifestent aussi à l'école appellent une réponse très ferme. Le système éducatif favorise la réflexion des jeunes au cours de leur scolarité sur la place des femmes et des hommes dans la société, sur le respect mutuel, et plus largement sur la lutte contre les discriminations. Détermination et vigilance sont essentielles pour parvenir à transmettre une culture du respect et de l'égalité à celles et ceux qui construiront la société de demain. Mis à jour dans le cadre de la convention interministérielle 2013- 2018 pour l'égalité entre les filles et les garçons, les femmes et les hommes dans le système éducatif, ce guide propose des éléments de définition, des rappels d'ordre juridique, et des pistes pour aider à mieux prévenir, repérer et agir dans les établissements scolaires.
Le principe d'égalité entre les femmes et les hommes constitue l'une des valeurs fondamentales de la République française et l'un des socles de la construction de l'Union européenne. Si l'égalité entre les femmes et les hommes est en France acquise en droit, il reste des domaines où cette égalité de droit n'est toujours pas concrétisée dans les faits. Le sexisme et les violences sexuelles qui se manifestent aussi à l'école appellent une réponse ...

EGALITE FEMME HOMME ; EDUCATION ; PREVENTION ; VIOLENCE SEXISTE ; VIOLENCE SEXUELLE ; GUIDE ; COLLEGE ; LYCEE ; MINISTÈRE DES DROITS DES FEMMES

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 197 p.
Cote : M 0111 FEM

Le constat reste depuis 30 ans le même : les filles réussissent mieux à l’école, mais ne profitent pas pleinement de cette réussite et les garçons « payent un lourd tribut à l’échec et au décrochage scolaire ». Tous ces éléments incitent à mettre en place, dès l’école primaire, une politique volontariste qui permette à chaque fille, à chaque garçon d’essayer de dépasser les stéréotypes sexistes et d’élargir ses choix, en somme d’exercer sa liberté de citoyen(ne) au sein de l’école. Cet ouvrage s’adresse aux enseignants(es) de la petite section de maternelle à la 6è et en SEGPA, désireux de faire vivre ces valeurs au sein de la classe et de permettre la réussite de toutes et tous. Les fiches-activités proposées, testées en classe, abordent différents thèmes : la place des femmes dans l’Histoire, et notamment dans les sciences, le respect des différences, le fait que tous les métiers, tous les sports, toutes les couleurs, les activités…se conjuguent au féminin et au masculin, etc. Des fiches-ressources permettent, pour leur part, de faire le point sur les recherches, et d’objectiver les affirmations par des données chiffrées. L’égalité filles-garçons n’est pas une discipline supplémentaire à mettre en œuvre, c’est une dimension à intégrer au quotidien, dans tous les apprentissages.
Le constat reste depuis 30 ans le même : les filles réussissent mieux à l’école, mais ne profitent pas pleinement de cette réussite et les garçons « payent un lourd tribut à l’échec et au décrochage scolaire ». Tous ces éléments incitent à mettre en place, dès l’école primaire, une politique volontariste qui permette à chaque fille, à chaque garçon d’essayer de dépasser les stéréotypes sexistes et d’élargir ses choix, en somme d’exercer sa ...

EGALITE FEMME HOMME ; FORMATION ; ORIENTATION SCOLAIRE ; TRAVAIL ; FEMME ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; EGALITE SALARIALE ; EDUCATION ; ECOLE PRIMAIRE ; PREVENTION ; PROGRAMME DE PREVENTION ; RELATIONS FILLES-GARCONS ; ECOLE MATERNELLE ; OUTIL PEDAGOGIQUE ; SEXISME ; ENSEIGNANT ; MIDI-PYRENEES ; FRANCE

... Lire [+]

Z