m

Documents  | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

P Q

UV

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : A 1160 SOC

Illustration représentant une carte simple d'Europe avec les pays européens colorés en jaune.

PERSONNE ISSUE DE L'IMMIGRATION ; DROIT DU TRAVAIL ; EUROPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : V 269 FEM



1. La vitrine hollandaise (52 mn). Fermement opposé à la légalisation de la prostitution, Hubert Dubois propose une enquête engagée sur le cas de la Hollande, où, depuis 2000, les "travailleuses du sexe" exercent ce que l'Etat considère désormais comme une banale activité commerciale ; l'équivalent national de l'ANPE relaie d'ailleurs les annonces de recrutement des bordels... Exibhées en vitrines à Amsterdam, habituées de l'espace aménégé à Rotterdam, ou employées dans des clubs privés, les prostituées hollandaises ne sont pas forcément plus libres ou plus épanouies que leurs homologues françaises. C'est en tout cas la thèse défendue par le réalisateur, qui récuse d'emblée la pertinence du clivage des prostituées traditionnelles, lesquelles travailleraient en toute indépendance, et les étrangères, martyrisées par des trafiquants de chair fraîche et soumise. Interrogés, les propriétaires de maisons closes et les partisans de la légalisation proclament qu'il nest pas question de vendre un corps mais une prestation, et que leurs clients ont recours aux services d'une prostituée comme ils iraient chez le dentiste ; pour Hubert Dubois qui s'appuie sur les témoignages d'anciennes prostituées, il s'agit d'une logique esclavagiste, inhérente à l'exploitation tarifée du corps d'autrui. Voilà qui devrait nourrir les arguments des abolitionnistes." Sophie Bourdais, Télérama.
2. Suivi d'un débat, animé par Hervé Claude
3. Maisons closes, maisons d'illusions (64 mn). En 1939, sept ans avant la fermeture définitive des maisons de tolérance, il existait près de deux cents bordels à Paris... Ce documentaire privilégie d'abord l'esthétique et le côté musée, avec la vistie d'établissements restés légendaires, une profusion d'illustrations et les commentaires de collectionneurs et d'écrivains d'aujourd'hui, dont Jean-claude Carrière, qui expliquent assez joliment la fonction "illusionniste" que tenaient les maisons closes auprès des clients mâles. La réalité prend le pas sur le fantasme quand le réalisateur effleure le sort des prostituées d'alors, exploitées par les tenancières et emprisonnées dans des systèmes de dettes en cascade qui les liaient quasiment à vie. L'histoire tristement banale de nombre d'entre elles, jeunes provienciales fraîchement montées à Paris et piégées par des fiancés sans scrupules, trouve d'ailleurs un écho glaçant dans le destin de nombreuses jeunes femmes, originaires d'Afrique ou le l'ex-bloc soviétique, qui se retrouvent aujourd'hui sur les trottoirs d'Europe de l'ouest, prises au piège d'inextricables réseaux mafieux," S. Bo, Télérama.


1. La vitrine hollandaise (52 mn). Fermement opposé à la légalisation de la prostitution, Hubert Dubois propose une enquête engagée sur le cas de la Hollande, où, depuis 2000, les "travailleuses du sexe" exercent ce que l'Etat considère désormais comme une banale activité commerciale ; l'équivalent national de l'ANPE relaie d'ailleurs les annonces de recrutement des bordels... Exibhées en vitrines à Amsterdam, habituées de l'espace aménégé à ...

PROSTITUTION ; PAYS-BAS ; LEGISLATION ; EUROPE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
UV


Cote : V 204 SEX

Débat animé par Bernard Tapie sur le thème de la prostitution.
Invités :
- Philippe Sollers (écrivain)
- Claire Carthonet (travailleuse du sexe)
- Maitre Juramy (avocat)
- Ulla (ancienne porte-parole des prostituées)
- Daniel Borillo (maître de conférence Paris X, chercheur au CNRS)
- Corine Tapiero (présidente de la PEEP, association de parents d'élèves)

PROSTITUTION ; FRANCE

... Lire [+]

Filtrer

Type
Date de parution
Date d'indexation

0

Dossiers

 
Z