m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 1 Où en est l'intimité dans les relations sexuelles des adolescents ? La particularité des relations orales-génitales.

CAMPANELLI Nadia

Ca s'exprime;Ministère de la Santé et des Services sociaux - Québec

0

06

p. 1-12

01/2006

P 282 w

15523

Le sexe oral semble devenu une pratique sexuelle plus fréquente ou du moins intégrée plus tôt dans les comportements sexuels des adolescents et des adolescentes. Sans doute est ce dû au fait qu'elle est plus banalisée dans les magazines adolescents, où il n'est désormais plus question des signes montrant qu'un garçon s'intéresse à elles mais plutot d'atteindr ele septième ciel pour elles. En même temps, certaines filles avouent n'avoir jamais embrassé un garçon alors qu'elles pratiquent souvent la fellation, alors que cette pratique est a priori plus intime qu'un baiser. En fait, pour les adolescents, le sexe oral ne constitue pas forcément une pratique sexuelle en soi, c'est pourquoi ils ne tiennent pas compte des risques qui peuvent y être associés. En abordant ce thème, le magazine veut montrer l'importance de sensibiliser les adolescents à la nécesité de reconsidérer les motifs qui les poussent à pratiquer le sens oral, à la nécessité d'une progression dans les contacts intimes et sexuels et surtout au caractère particulièrement intime de la pratique du sexe oral.

Français

http://publications.msss.gouv.qc.ca/msss/fichiers/2005/05-314-03.pdf

ADOLESCENCE ; SEXUALITE ; PRATIQUE SEXUELLE ; FELLATION ; COMPORTEMENT SEXUEL ; RISQUE SEXUEL ; CUNNILINGUS

Z