m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Ouvrage

H 1 L'abolition des châtiments corporels : un impératif pour les droits de l'enfant en Europe. bi

Conseil de l'Europe

Paris

04/2006

237 p.

421 CON

15991

Battre des êtres humains porte atteinte à leurs droits fondamentaux à la dignité de la personne et à l'intégrité physique. Pour le Conseil de l'Europe, les enfants ne sont pas des personnes en miniature, dont les droits, les sentiments et la dignité humaine seraient réduits en proportion. Ce sont des êtres vulnérables avec des droits à part entière, qui doivent être protégés dans le souci constant de leur intérêt. Dans cet ouvrage, le Conseil de l'Europe s'engage résolument en faveur de l'abolition de tout châtiment corporel - y compris au sein de la famille - dans tous les États membres du Conseil de l'Europe. Cet engagement repose sur les normes relatives aux droits de la personne humaine consacrées par divers instruments juridiques, dont la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant (qui a été ratifiée par tous les États membres) ou encore la Charte sociale européenne et la Charte sociale révisée.

Français

Rapport

Don

DROIT DE L'ENFANT ; EUROPE ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; RELATIONS PARENT-ENFANT ; EDUCATION PARENTALE ; UNION EUROPEENNE

Z