m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Ouvrage

H 0 La dimension relationnelle des métiers de service : cache-sexe ou révélateur du genre ?

FRAISSE Genevieve

Marché du travail et genre

Paris

2010

205 MEU

20594

L’importance prise par les activités professionnelles comportant une dimension relationnelle marque le point de départ d’un phénomène de tertiarisation de l’emploi qui se poursuit encore aujourd’hui et qui s’accompagne d’une féminisation croissante de la population active. L’ampleur des conséquences du passage d’une société industrielle à une société des services constitue un enjeu majeur pour la sociologie du travail, dont l’histoire est fortement marquée par le travail ouvrier et la production de biens de consommation de masse. En Europe, c’est seulement à partir des années 1980 que les activités professionnelles communément amalgamées sous l’appellation « métiers de service », vont progressivement attirer l’attention des chercheur·e·s et devenir un objet légitime de la sociologie du travail. Les études menées depuis ont fait avancer la compréhension des activités professionnelles qui mettent les salarié·e·s en relation avec un public. Or, si l’on peut saluer l’inscription de plus en plus visible de ces activités sur l’agenda scientifique, l’émergence de ce nouveau champ de recherche soulève un certain nombre de questions, en particulier au regard des enjeux sexués qui s’y jouent.

Français

Livre

Achat

TRAVAIL ; TRAVAIL A TEMPS PARTIEL ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE ; SEXISME ; FRANCE

Z