m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Ouvrage

H 1 10 raisons d'aimer (ou pas) l'éducation populaire.

CERQUEUS Damien ; GARNIER-LAVALLEY Mikaël

Atelier (éditions de l')

Paris

2010

109 p.

552 CER

20581

Dans le débat sur l'éducation qui a tort ? Qui a raison ? Les parents ? L'école ? Les médias ? Les patrons ? Et si on dépassait ce face-à-face ? Entre le toit familial, la rue, le collège ou le lycée, il existe un autre lieu : l'éducation populaire. Pas si mystérieux qu'il en a l'air, un espace où il est possible d'apprendre sans la tutelle des profs et des parents. Faire un journal, créer une association, défendre ses droits à la fac, en stage et pendant la saison, voyager pour coopérer avec des jeunes de différents pays, promouvoir les territoires ruraux, mettre en place un soutien scolaire, lutter contre le sida... Dans ce lieu, on donne confiance, on favorise l'expérimentation entre jeunes sans exclure les adultes. Cette forme originale d'éducation, treize jeunes (ou presque) la racontent dans cet ouvrage. Au moment où la compétition prime sur la coopération, où l'individualisme grignote les solidarités, où les élites se renferment sur leur caste, ils déclinent avec humour et conviction dix raisons d'aimer l'éducation populaire. C'est à la fois un sport collectif, le peer-to-peer des savoirs, un concentré de lien social, un moyen de lutter contre la précarité, une façon d'inverser l'ascenseur social et de vivre des solidarités transnationales. C'est formateur, mais c'est pas du formatage... et en plus ça secoue les idées reçues !

Français

Livre;Essai

Bibliogr.

EDUCATION POPULAIRE ; ASSOCIATION ; TRAVAILLEUR SOCIAL ; EDUCATION ; FAMILLE ; ENSEIGNEMENT ; MILITANTISME ; JEUNESSE ; FORMATION DES ADULTES ; POLITIQUE DE RELAIS ; FRANCE

Z