m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Revue

H 0 Le droit à l'épreuve du genre : les lois du genre (I).

BERENI Laure ; DEBAUCHE Alice ; LATOUR Emmanuelle ; LEMPEN Karine ; REVILLARD Anne

Nouvelles Questions féministes - Questions féministes

28

2

144 p.

05/2009

P 11

18245

Coordination du numéro:Laure Bereni, Alice Debauche, Emmanuelle Latour, Karine Lempen, Anne Revillard Présentation : Comment le droit contribue-t-il à reproduire, ou à l’inverse à subvertir les rapports de genre ? Dans quelle mesure des textes de loi apparemment neutres s’avèrent-ils avoir des effets discriminatoires dans les domaines de l’emploi, de la famille, du droit d’asile ou des violences envers les femmes ? Que sait-on de l’impact des dispositifs juridiques visant l’égalité ? Peuvent-ils avoir des effets pervers ? Comment définir juridiquement le concept d’égalité pour faire du droit un véritable outil de changement social ? Telles sont les principales questions abordées par les contributrices à ce numéro, qui explorent les « lois du genre » non seulement « dans les textes », mais aussi « en action » (jurisprudence, application du droit par des instances administratives) à partir d’études minutieuses des dispositifs juridiques. Différents aspects du droit – et de la vie sociale – sont traités, à partir d’une diversité de cas nationaux : violences faites aux femmes en Espagne et en France, divorce et séparation des couples au Canada, partage de la garde des enfants en cas de séparation parentale et droit à la retraite des fonctionnaires en France, application du droit d’asile aux requérantes lesbiennes en Belgique et au Royaume-Uni, droit à l’assurance chômage en Suisse. Si certaines contributions insistent sur la dimension patriarcale du droit et sur la manière dont le principe d’égalité entre les sexes peut, paradoxalement, être invoqué pour remettre en question certains droits acquis de haute lutte par les femmes, dans le cadre d’un divorce par exemple, d’autres dressent un constat plus nuancé. Bien que souvent utilisé pour renforcer la domination masculine, le droit peut aussi être mobilisé dans un sens émancipateur, comme le propose un article dans le cas des demandes d’asile de réfugiées lesbiennes. A la fois instrument d’oppression et outil de résistance, le droit reflète finalement la complexité des rapports de genre eux-mêmes, faits de domination mais aussi de contre-pouvoirs.

Français

GENRE ; DROIT ; FEMINISME ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; MARIAGE ; VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; RELATION SEXUELLE ; DIVORCE ; MOUVEMENT MASCULINISTE ; DROIT D'ASILE ; HOMOSEXUALITE FEMININE ; TRAVAIL

Z