m
     
Ouvrage

H 1 La diabolisation de la femme : on brûle une sorcière.

PIOT Alain (Auteur-e principal-e) ; KNIBIEHLER Yvonne (Préface de)

Harmattan (L')

Paris

2009

199 p.

216.5 PIO

18883

Au commencement était la peur de la femme. Au terme (provisoire !) est toujours la peur de la femme. Entre les deux, il y a eu la fumée des bûchers. La femme qui donne la vie dans l'obscurité de son ventre, et qui côtoie la mort, se mua, à son corps défendant, en sorcière. Le christianisme a été le véhicule, souvent complaisant, de la peur et de la haine de la femme, sans en être l'initiateur. Il a par contre inventé sa diabolisation. Dès la fin du Moyen Age, les Inquisiteurs ont traqué l'hérésie par excellence, le crime de lèse-divinité, ils ont jugé, condamné, et exécuté la sorcière. Ou le Démon. Ou la Femme... Du 14e au 20e siècles, Alain Piot nous invite à un parcours-inventaire de ce qu'il appelle l'héritage, avec un séjour prolongé, de la Renaissance aux Lumières.

Français

Livre

Achat

SORCIÈRE ; IMAGE DES FEMMES ; HISTOIRE ; CONDITION FEMININE ; CHRISTIANISME ; REPRESSION ; MOYEN-ÂGE ; XVIe SIECLE ; XVIIe SIECLE ; XVIIIe SIECLE ; XIXe SIECLE ; XXe SIECLE

Z