m
     
Ouvrage

H 0 Des mots et des faits. Bilan des actions gouvernementales quinze après la Conférence de Pékin.

Egalité Maintenant

Royaume-Uni

2010

27 p.

216 COL

20159

En adoptant il y a plus de soixante ans la Déclaration universelle des droits de l'homme, les pays ont proclamés que "tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits". Depuis lors, ce droit a été réaffirmé à maintes reprises. En 1995 dans le programme d'action adopté à Pékin, 189 états ont reconnu que les lois discriminatoires envers les femmes étaient contraires au principe d'égalité et ils se sont engagés à "abroger toutes les lois encore en vigueur qui introduisent une discrimination fondée sur le sexe". Malgré cette promesse, les inégalités persistent, même sous les formes les plus manifestes. Echantillon des lois encore en vigueur...

Français

Rapport

Don

CONFÉRENCE DE PÉKIN ; EGALITE FEMME HOMME ; ASPECT INTERNATIONAL ; LEGISLATION ; DROITS DES FEMMES ; VIOLENCES FAITES AUX ENFANTS ; AFGHANISTAN ; ALGERIE ; DOMINICAINE (REPUBLIQUE) ; ISRAEL ; JAPON ; MALI ; SOUDAN ; EGYPTE ; YEMEN ; BAHRAIN ; KENYA ; MONACO ; ETATS-UNIS ; PAKISTAN ; IRAK ; ARABIE SAOUDITE ; PHILIPPINES ; CHILI ; SWAZILAND ; TUNISIE ; EMIRATS ARABES UNIS ; AUSTRALIE ; BOLIVIE ; CAMEROUN ; CHINE ; LETTONIE ; MADAGASCAR ; ROYAUME UNI ; ARGENTINE ; BAHAMAS (ILES) ; LIBAN ; SINGAPOUR ; NIGERIA ; SYRIE ; IRAN

Z