m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Ouvrage

H 0 L'homosexualité féminine dans l'Antiquité grecque et romaine.

BOEHRINGER Sandra

Belles Lettres (Les)

Paris

2007

405 p.

108 BOE

21090

En Grèce ancienne et dans la Rome antique, on ne parle pas d’« homosexuels » ni d’« hétérosexuels » car ces catégories n’ont pas cours à ces époques. Les pratiques sexuelles ne sont pas passées sous silence pour autant, mais elles sont perçues et évaluées selon des critères qui engagent la citoyenneté, la maîtrise de soi, ou encore l’âge ou les modalités du rapport érotique. Certaines de ces pratiques, cependant, échappent à ces critères et ont été peu étudiées jusqu’à présent : il s’agit des relations sexuelles entre femmes. Loin de ce que l’on imagine aujourd’hui de l’« Amazone » ou de la femme débauchée et adonnée à la luxure, loin également des images d’Épinal des amours saphiques et éthérées, la littérature et les documents figurés se font l’écho d’attitudes et de représentations que Sandra Boehringer entreprend ici de recenser, de déchiffrer et d’analyser.

Français

Livre;Essai

Bibliogr.

ANTIQUITE ; HISTOIRE ; FEMME ; SEXUALITE ; PRATIQUE SEXUELLE ; LITTERATURE ; SOCIETE

Z