m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 Effet du tabagisme sur la reproduction : de l'ovocyte à l'embryon.

Gynécologie-Obstétrique-Fertilité

39

10

10/2011

P 2

21425

Le tabagisme est associé à une diminution de la fertilité, un allongement du délai de conception et à des risques d’échec en Fécondation In Vitro (FIV). Depuis quelques années, la prévalence du tabagisme chez les femmes en âge de procréer n’a cessé d’augmenter. L’objectif de ce travail était de mener une revue de la littérature des effets du tabagisme sur la reproduction, la fertilité et sur les différentes étapes de la reproduction depuis l’ovocyte jusqu’à l’embryon. À l’aide d’études cliniques, les conséquences du tabagisme ont été analysées durant chaque étape des fonctions reproductives : de la folliculogenèse, la stéroïdogenèse, le transport de l’ovocyte et de l’embryon au sein de la trompe de Fallope jusqu’au développement embryonnaire précoce. Au travers des études expérimentales, nous avons tenté de formuler des hypothèses sur les mécanismes impliqués dans la toxicité du tabac. L’analyse des études publiées confirme que le tabagisme diminue la réserve ovarienne, interfère avec la synthèse d’hormones stéroïdiennes, favorise l’implantation ectopique et altère le développement embryonnaire précoce, ce qui se traduit par une augmentation du risque d’infertilité. Les métabolites du tabac sont présents au sein des différents organes de l’appareil génital et engendrent une toxicité locale, responsable des anomalies visualisées.

Français

TABAC ; GROSSESSE ; RISQUE ; FRANCE

Z