m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 Genre et migration: L’entrée dans la sexualité des migrants d’Afrique subsaharienne en France.

Population / INED

2

66

P. 313-342

2011

P 18

21611

Cet article analyse la recomposition des rapports de genre en contexte migratoire à travers un prisme particulier : l’entrée dans la sexualité de personnes arrivant d’Afrique subsaharienne en France, à partir d’une enquête menée en 2005 auprès de 1 874 migrants d’Afrique subsaharienne en Île-de-France. Il s’agit de mettre à jour l’impact des trajectoires migratoires des femmes et des hommes sur leurs premières expériences sexuelles ainsi que les éventuelles transformations des relations de domination dans la sexualité après la migration. La construction de profils migratoires permet d’opérer une distinction entre contexte de socialisation pendant l’enfance et l’adolescence et contexte dans lequel s’est déroulé le premier rapport sexuel. Si les capitaux socioculturels jouent toujours un rôle déterminant s’agissant des calendriers d’entrée dans la sexualité, l’influence des socialisations scolaire et religieuse diffère selon le contexte d’entrée dans la sexualité, de manière différente pour les femmes et les hommes. En outre, pour les personnes qui ont débuté leur vie sexuelle avant de migrer, les écarts d’âge entre partenaires ainsi que la fréquence des premiers rapports forcés, notamment pour les femmes, témoignent de contextes relationnels particulièrement inégalitaires. À l’inverse, le fait d’avoir migré pendant l’enfance dessine des conditions d’entrée dans la sexualité sensiblement moins inégalitaires, proches de celles des personnes nées en France.

Français

PREMIERE RELATION SEXUELLE ; SEXUALITE ; PERSONNE ISSUE DE L'IMMIGRATION ; FEMME ISSUE DE l'IMMIGRATION ; MIGRATION ; FEMME MIGRANTE ; HOMME MIGRANT ; MORTALITE ; STATISTIQUE ; FRANCE

Z