m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 Relations conjugales et configurations parentales à la Martinique.

H

LEFAUCHEUR Nadine ; BROWN Elizabeth

Politiques sociales et familiales - CAF

0

P 218

P. 9-23

12/2011

P 218

21904

Les données recueillies lors de l’enquête « Genre et violences interpersonnelles à la Martinique » permettent de comparer les relations de couple déclarées par les répondants selon qu’elles concernent des couples corésidents, souvent mariés, ou des couples sans résidence commune, couples naissants ou couples de type visiting partners. Le pluripartenariat masculin, fréquent, souvent simultané et stable, apparaît fortement lié aux conflits et aux violences dans le couple, mais la probabilité d’être victime de ces violences trouve une partie de ses racines dans les difficultés de l’enfance et les violences subies dans le cadre familial. Celui-ci est marqué par une proximité résidentielle importante, par la complexité des configurations parentales et le caractère composite des fratries qui en résulte. Les ménages monoparentaux féminins présentent des caractéristiques particulières selon que la mère a des relations de type visiting partners, est séparée du ou des pères de ses enfants ou n’a jamais eu de relations amoureuses et sexuelles suivies.

Français

http://www.caf.fr/web/WebCnaf.nsf/090ba6646193ccc8c125684f005898f3/cc3...

FAMILLE ; PARENTALITE ; COUPLE ; MARTINIQUE ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; VIOLENCE AU SEIN DU COUPLE ; POLYGAMIE ; SEXUALITE ; FAMILLE MONOPARENTALE ; FAMILLE RECOMPOSEE ; RELATION FRERE-SOEUR

Z