m
     
Article

H 0 Le viol comme arme de guerre. Dossier.

LEFEBVRE Gwendoline

Clara Magazine

137

p. 11-18

05/2013

P 20

23316

Les guerres sont des calamités qui ont pu paraître à maintes reprises nécessaires et justifiées par un dessein politique supérieur ou l'intérêt d'une nation. Mais quelles sont leurs conséquences sur les populations et sur les femmes en particulier ? Dans les pages de ce dossiser, le corps des femmes est décrit comme un champ de bataille, un butin de guerre que l'on s'appropirie, que l'on punit, que l'on détruit. Le viol est la violence le plus souvent évoquée comme arme de guerre. Mais la barbarie à l'égard des femmes est une réalité beaucoup plus vaste : esclavage sexuel, prostitution, mariage forcé... Les violences sexuelles subies par les femmes lors de conflits armés ne sont pas des dommages collatéraux, elles font partie des techniques appliquées pour anéantir un peuple tout entier. Les cas ne sont pas isolés, ni dans le temps, ni dans l'espace. En Bosnie-Herzégovine, en Colombie, au Rwanda, en Centrafrique, en Birmanie, à Djibouti, sur tous les continents, des femmes vivent le même calvaire dans un silence sourd, un déni qui n'a d'autre effet que l'impunité de ces crimes.

Français

VIOL DE GUERRE ; VIOL ; MONDE ARABE ; COLOMBIE ; REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE ; BIRMANIE ; BOSNIE HERZEGOVINE ; RWANDA ; DJIBOUTI ; VIOLENCE SEXUELLE

Z