m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 Chronique juridique des inégalités de salaires entre les femmes et les hommes.

H

LANQUETIN Marie-Thérèse

Travail, genre et sociétés - la revue du MAGE

0

15

p. 69-82

04/2006

P 256

23509

La revendication « à travail égal, salaire égal » est ancienne et a pu être ambiguë. Elle s’est d’abord exprimée dans un contexte de concurrence économique avant d’être reconnue comme un principe de justice puis comme un droit fondamental. La notion de salaire « féminin » a perduré jusqu’à l’affirmation du principe d’égalité entre hommes et femmes. Mais des difficultés se sont maintenues face à la liberté de fixation des salaires par l’employeur au-delà des minima légaux et conventionnels. Des « outils » juridiques et judiciaires existent pourtant, construits d’abord par le droit communautaire afin de renforcer le principe d’égalité de rémunération et de lutter contre les discriminations. La construction du sens et de l’efficacité du principe d’égalité s’est faite par la voie judiciaire. Elle est d’abord l’affaire des acteurs car une loi ne signifie rien par elle-même, elle implique la construction de son sens. Or la lutte contre de telles inégalités de rémunérations est encore faible en France. Pourquoi ?

Français

http://www.cairn.info/revue-travail-genre-et-societes-2006-1-page-69.htm

EGALITE SALARIALE ; HISTOIRE ; XXe SIECLE ; ANNÉES 40 ; FRANCE ; MONDE

Z