m
     
Revue

H 0 Politiques sociales locales : enjeux et gouvernance.

H

Informations sociales - CAF

0

179

165 p.

09/2013

P 87

24059

Les différentes lois de décentralisation qui se sont succédées depuis le début des années 1980 ont profondément modifié le paysage des politiques sociales. Le transfert de compétences de l’État vers les collectivités locales a entraîné des bouleversements organisationnels et techniques importants. Avec pour objectif de mieux répondre aux spécificités locales, la territorialisation des politiques sociales a été aussi conçue comme une condition essentielle de la transversalité des interventions à même de produire une plus grande efficacité et efficience. En effet, elle apparaît comme un moyen d’adaptation des politiques sociales susceptible de rééquilibrer, en faveur du développement social, une approche orientée vers des publics ciblés. Pour autant, les questions sociales se sont complexifiées dans l’articulation des niveaux territoriaux et la multiplication des acteurs publics et privés. Dans un contexte de crise économique, de contraintes budgétaires fortes et d’une nouvelle étape de la décentralisation, ce numéro d’Informations sociales souhaite remettre en perspective les enjeux actuels des politiques sociales (famille, insertion, politique de la ville…) et questionner la gouvernance locale de ces politiques. La première partie est précisément consacrée à la définition des finalités et des enjeux. À partir d’un bilan de cette décentralisation du social, et parfois l’existence d’un mouvement de recentralisation, la nécessité d’une approche transversale et de l’intégration d’une perspective préventive des politiques sociales est questionnée. La seconde partie tente d’appréhender le social au prisme des territoires. Pourquoi et comment l’observation sociale locale constitue un élément stratégique de la gouvernance des politiques ? Où en est le travail social ? Va-t-on vers une « métropolisation?» des politiques sociales ? Quelles actions sont menées avec la Politique de la Ville ? Comment les acteurs se saisissent des différents territoires du social ? Enfin, la dernière partie interroge la régulation des politiques sociales – de la famille et de -l’insertion notamment – par l’analyse de leur gouvernance. Il apparaît que les politiques sociales ne peuvent faire l’économie d’une réflexion sur la démocratie locale et la participation citoyenne.

Français

http://www.cairn.info/revue-informations-sociales-2013-5.htm

POLITIQUE SOCIALE

Z