m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 Contraception d'urgence : différence d'efficacité entre lévonorgestrel et ulipristal acétate selon le diamètre folliculaire au moment du rapport non protégé.

H

Gynécologie-Obstétrique-Fertilité

43

3

p. 242-247

03/2015

P 2

24959

Le traitement actuellement le plus utilisé pour la contraception d’urgence dans le monde est la pilule au lévonorgestrel (LNG). Cependant, son efficacité diminue si elle est administrée 3jours après le rapport sexuel non protégé, alors que la pilule à base d’ulipristal acétate (UPA) est efficace jusqu’à 5jours après. L’ensemble des données cliniques montre que l’UPA est plus efficace que le LNG lorsqu’il est pris très rapidement après le rapport (dans les 24 h) ou au contraire tardivement, entre 72 et 120 h après le rapport. L’UPA est aussi plus efficace que le LNG pour inhiber la rupture folliculaire lorsque l’administration est proche de l’ovulation. Nous démontrons ici pourquoi l’UPA est globalement plus efficace que le LNG pour diminuer le taux de grossesses non souhaitées en basant la démonstration sur l’effet de chaque produit suivant la taille folliculaire lors du rapport sexuel à risque. Nous expliquons aussi la différence de délai maximal de prise entre l’UPA et le LNG uniquement par le décalage de l’ovulation et un effet de l’UPA sur des follicules de plus grosse taille que le LNG (18 mm vs 14 mm), sans faire appel à un hypothétique effet endométrial. Nous expliquons également pourquoi l’UPA et le LNG restent des contraceptions de secours et ne doivent pas être utilisés dans le cadre d’une contraception quotidienne.

Français

www.em-consulte.com/en/article/961235

CONTRACEPTION D'URGENCE ; TRAITEMENT ; HORMONE ; RECHERCHE SCIENTIFIQUE ; FRANCE ; RISQUE

Z