m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 1 Radical or routine? Nurse practitioners, nurse-midwives, and physician assistants as abortion providers.

Reproductive Health Matters

23

45

p. 90-92

05/2015

P 370 w

25502

En 2013, la Californie a adopté une législation qui élargissait la liste des professions autorisées à pratiquer les avortements par aspiration pour y inclure les infirmières de pratique avancée, les infirmières sages-femmes et les assistants médicaux.
Cette loi, promulguée en 2014, est fondée sur les données générées par le projet pilote n° 171 sur le personnel de santé, qui a examiné la sécurité et l’efficacité de l’avortement par aspiration assuré par ces cliniciens ainsi que l’acceptabilité de la procédure et la satisfaction des patientes.
Ces données et le changement de politique en résultant se fondent sur des recherches internationales et des stratégies reconnues de gestion des personnels de santé utilisées pour élargir l’accès à des services d’avortement sûr pour les femmes dans le monde, ce qui tranche radicalement sur la tendance législative à une réduction de l’accès aux États-Unis.

Anglais

http://www.rhm-elsevier.com/article/S0968-8080%2815%2900006-3/abstract

AVORTEMENT ; ETATS-UNIS ; LEGISLATION ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE

Z