m
     
Bulletin numérique

H 0 Que fait le salariat au militantisme dans les associations féministes.

H

FLAHAULT Erika

Amnis

2008

9 p.

SALARIAT ; MILITANTISME ; FEMINISME ; ASSOCIATION ; PLANNING FAMILIAL

26617

Les associations de défense des droits des femmes, créées en France dans le contexte militant du féminisme des décennies 1960/1970 (MFPF, SOS femmes, CIDFF), affrontent aujourd'hui des difficultés paradoxales, au sens où elles résultent en partie de leur succès et de leur pérennisation. En effet, pour accroître l'efficacité militante, pour satisfaire aux besoins toujours existants de la population féminine à laquelle elles s'adressent, elles ont eu recours à la salarisation et se sont transformées en associations employeuses. Dans un contexte où elles ne peuvent guère offrir à leurs salariées que des emplois dévalorisés du fait de leur difficulté à assurer leur survie économique, elles entrent en contradiction avec leurs valeurs, sans en avoir toujours conscience dans un premier temps. L’arrivée des salariées interroge donc le militantisme des " militantes employeuses ". Mais passés les premiers temps de déstabilisation, les associations tentent de rebondir et de mettre en place des solutions ménageant les deux dimensions militante et professionnelle qu’elles souhaitent continuer à concilier.

Thème principal : SOCIETE

Document Planning : non

Lieu d'édition : Paris

Langue : Français

Type d'ouvrage : Revue

Illustrations : Sans

Bibliographie :

0

Dossiers

 
Z