m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 Les "nouveaux pères se sont attendre : "Les femmes continuent d'assumer l'essentiel des soins au nourrisson, parce qu'elles n'ont pas le choix".

H

QUERUEL Nathalie

Santé en action (La) - INPES

441

4-5

09/2017

P 114

26684

Entretien avec Olivia Samuel, maîtresse de conférence à l'université Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, laboratoire Professions, institutions, temporalités, chercheuse associée à l'INED. Si l’implication des pères dans le travail parental a incontestablement progressé, les femmes continuent d’assumer l’essentiel de la prise en charge des nourrissons au cours des premiers mois après la naissance. Si les pères peuvent coucher le bébé, lui donner le biberon ou parfois le bain, l’essentiel de la prise en charge incombe aux mères, même lorsqu’elles allaitent ou ont repris le travail. Il faut cependant souligner que les pères ne sont pas forcément
soutenus dans ce rôle. Il y a donc une responsabilité individuelle et sociétale : conseils et apprentissages devraient être donnés aux mères comme aux pères. Le discours tenu aux parents devrait intégrer que l’un n’est pas plus compétent par nature que l’autre.

Français

http://inpes.santepubliquefrance.fr/SLH/pdf/articles/441/meres-soins-n...

NOUVEAU-NÉ ; FEMME ; TEMPS PARENTAL ; FRANCE

Z