m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 1 Contraception poscoïtale : ulipristal plus efficace que lévonorgestrel ?

Prescrire

416

p. 469-470

06/2018

P 174

27105

Fin 2009, les données du dossier d'évaluation clinique initiale de l'ulipristal (EllaOne°), un agoniste-antagoniste du récepteur de la progestérone, n'avaient pas montré que son efficacité soit supérieures à celle du lévonorgestrel (Norlevo°), un progestatif, pour une contraception postcoïtale, alias contraception d'urgence. Fin 2017, face à une brochure publicitaire de la firme HRA Pharma qui met en avant une efficacité supérieure de l'ulipristal par rapport au lévonorgestrel dans la contraception postcoïtale, Luc Crutzen, pharmacien exerçant en Belgique, nous interroge sur le meilleur choix à faire entre ces deux substances : "(...) on est très souvent concerné par la question de la contraception d'urgence en ville (...). Dans l'état actuel des choses, je continue à vous faire confiance (...) mais je manque d'arguments vis-à-vis des représentants des firmes qui nous "harcèlent" pour nous convaincre de les suivre, prétextant que les sources retenues par Prescrire sont anciennes et ne tiennent pas compte des dernières données (...)"

Français

LEVONORGESTREL ; PILULE DU LENDEMAIN ; EFFICACITE

Z