m
     
Mémoire MFPF

H 1 Pour une prise en compte de la non-exclusivité amoureuse, et de nos constructions monogames. Focus sur le polyamour. Quels impacts dans la pratique du conseil conjugal et familial ?

COLOMBAT Anaïs

Planning Familial Hérault (34)

2018

75 p.

105 COL

27155

Ce mémoire vient questionner l'exclusivité amoureuse. Il interroge la monogamie comme une construction sociale, à savoir, comment elle s'est instaurée au fil du temps et pour quelles raisons ? En effet, la fidélité est considérée comme une valeur incontournable au maintien du couple et de la famille, et les personnes fidèles comme stables, fiables et de confiance. A contrario les relations extra-conjugales sont réputées comme honteuses et condamnables. Or, elles sont vécues depuis toujours, touchent toutes les classes sociales, tous les âges, tous les genres et toutes les orientations sexuelles. Un travail d'enquête met en évidence que cette mono-norme est tellement ancrée qu'elle en est invisible et que la jalousie est considérée comme une preuve d'amour. Mais l'exclusivité est-elle une base de l'appropriation des gens ? des femmes ? vestige d'une société phallocratique ? Comment alors prendre en compte cette réalité au cœur du métier de conseillère conjugale et familiale ? Ce travail présent différents alternatives à l'exclusivité, le polyamour notamment.

POLYAMOUR ; FRANCE ; JALOUSIE ; COUPLE

Z