m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 Risque de maladie thrombo-embolique et contraceptifs oraux.

Gynécologie-Obstétrique-Fertilité

5

p. 378-383

05/1996

P 2

3817

Quatre études ont récemment mis en évidence une augmentation du risque de maladie thrombo-embolique (MTE) chez les femmes sous pilule. Ce risque était plus élevé chez les femmes qui utilisaient des pilules de 3ème génération que les femmes qui utilisaient des pilules contenant du lévonorgestrel. L'excès de MTE attribuable aux pilules de 3ème génération serait de l'ordre de 10 pour 100 000 femmes-année. En revanche, d'autres études ont montré que le risque de décès par maladie cardio-vasculaire n'était pas significativement augmenté chez les femmes utilisant des pilules de 3ème génération. De plus, le risque d'infarctus du myocarde associé à ces pilules était deux fois plus faible que celui qui était associé aux pilules contenant du lévonorgestrel, et cette diminution était à la limite de la signification (p = 0,10). Les résultats de ces différentes études sont décrits et discutés dans cet article.

Français

PILULE ; RISQUE ; MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE ; MALADIE CARDIOVASCULAIRE ; EFFET SECONDAIRE ; EFFET BENEFIQUE ; FRANCE

Z