m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 Improving post-abortion care in a public hospital in Oaxaca.

collectif

Reproductive Health Matters

9

p 20/28

05/1997

P 370

5155


Résumé
L'article décrit comment les patientes et le personnel ont perçu la qualité des soins dans le traitement de 132 femmes arrivées aux urgences d'un hôpital public d'Oaxaca, Mexique pour complication d'avortement, spontané ou provoqué clandestinement. L'hôpital désirait évaluer et améliorer ses services. Question naires, observations sur place et entretiens approfondis ont montré que les soignants, bousculés, appliquaient un traitement imperson nel, qu'ils ne se préoccupaient apparemment pas de l'état émotionnel des patientes, que les examens n'étaient pas pratiqués en privé, qu'on ne se souciait guère de la douleur, et que les temps d'attente de soins étaient longs. Les informations sur l'état de la femme avant et après le traitement, sur le traitement lui-même et sur la contraception étaient insuffisantes. Pour l'évacuation utérine, on recourait presque toujours à la dilatation et au curetage, bien que la méthode de choix soit l'aspiration manuelle. La mise en route d'une contraception post avortement par des femmes désireuses d'éviter une grossesse était rare. Sur la base de ces constatations, un plan d'intervention a été élaboré pour améliorer la qualité des soins, aussi bien du point de vue médical qu'en ce qui concerne l'accès à l'information, le conseil et l'interaction personnelle.

Anglais

AVORTEMENT ; AVORTEMENT CLANDESTIN ; CURETAGE ; MEXIQUE

Z