m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 L'interruption volontaire de grossesse à répétition.

TAMIAN-KUNÉGEL Isabelle

Gynécologie-Obstétrique-Fertilité

2

p. 137-140

02/2000

P 2

6860

L'interruption volontaire de grossesse (IVG) vient représenter un conflit entre le désir de grossesse et la réalité de l'enfant. L'avortement est à définir comme l'ambivalence quant à la maternité où il faut différencier le désir de grossesse du désir d'enfant. Willy Pasini distingue les «avortements conjoncturels», le plus souvent uniques, des «avortements structurels » représentés par l'IVG à répétition et caractérisés par une fragilité de la personnalité ainsi qu'une ambivalence devant la contraception. Les IVG à répétition rappellent ce que Freud a nommé la «compulsion de répétition ». Cette compulsion de répétition à l'œuvre dans l'IVG renvoie à la pulsion de mort dans la mise en acte d'un mécanisme inconscient et la répétition d'une unité symbiotique avec la mère. La comparaison entre la tentative répétée de suicide et la demande d'lVG itérative peut se comprendre comme un appel incessant face à une menace narcissique.

Français

AVORTEMENT ITÉRATIF ; ASPECT PSYCHOLOGIQUE ; FRANCE

Z