m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK
     
Article

H 0 Ni micro, ni macro : une contraception originale.

COHEN Jean Dr

Gyn. Obs.

446

p. 22-23

01/09/2001

P 67

8107

Différente de l'administration discontinue de fortes doses de progestatifs, la contraception continue par 75,ug de désogestrel se distingue des micropilules progestatives classiques, par son mode d'action. Elle convient le mieux aux femmes qui allaitent et à celles qui ne peuvent pas ou ne veulent pas utiliser des estrogènes.

Français

PILULE PROGESTATIVE ; FRANCE

Z