m
     
Article

H 0 Vaccin papillomavirus à 9 valences (Gardasil 9°) et cancer du col de l'utérus : quelques dysplasies en moins, mais plus de réactions douloureuses au vaccin.

Prescrire

413

167-170

08/2018

P 174

26985

Un vaccin papillomavirus contenant 9 génotypes de virus (Gardasil 9°) a été autorisé dans l'Union européenne. En France, la firme qui le commercialise prévoit qu'il remplace le vaccin contenant 4 génotypes (Gardasil°). un essai chez environ 14000 femmes âgées de 16 à 26 ans a comparé ces deux vaccins. Le vaccin contenant 9 génotypes a semblé réduire le nombre de diagnostics de dysplasie de heur grade du col de l'utérus due à un des génotypes supplémentaires : une quinzaine de cas en mois par ans pour 100000 femmes vaccinées, en l'absence d'infection par un de ces génotypes avant la vaccination. Le vaccin contenant 9 génotypes expose à un surcroît de réactions au site d'infection, parfois sévères, ce qui risque d'accentuer les réticences vis-à-vis de cette vaccination.

Français

CANCER DU COL DE L'UTERUS ; VACCIN ; DOULEUR ; FRANCE

Z