m

Documents  ODENA Sophie | enregistrements trouvés : 3

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 80 - 120 p.
Cote : P 218

Pour garder les jeunes enfants, et c’est une banalité de le rappeler, il faut des parents, des politiques, une organisation, des structures et des personnels. Parce que l’accueil des jeunes enfants relève de la sphère à la fois publique et privée, les politiques de la petite enfance posent de manière centrale la question des systèmes de valeurs et des représentations de la « bonne » éducation des tout-petits. Dans et hors de la sphère domestique se côtoient des compétences et des activités sur lesquelles pèsent des exigences, des normes et des contraintes variables. En outre, la mise en place de nouveaux dispositifs contribue à requestionner la structuration du champ professionnel. Ce numéro de Recherches et Prévisions reprend et analyse ces différentes dimensions de l’accueil : il porte sur « l’infrastructure » et ceux qui l’animent et traite ainsi de la « gouvernance » des modes d’accueil, de ses professionnels et de leur activité.
Le numéro s’ouvre sur un article de Bernard Eme et Laurent Fraisse. Au regard du concept de gouvernance qu’ils appliquent aux réseaux locaux de mode de garde, les chercheurs analysent l’interaction de multiples acteurs aux intérêts et aux attentes parfois opposés ou, pour le moins, éloignés. On comprendra pourquoi on ne peut parler de réelle coopération et de coordination entre les acteurs de la garde. Le système maintient, au niveau local, une tendance à fonctionner sur des relations bilatérales.

? Sommaire
Introduction Danielle Boyer et Gilles Nezosi Partie 1 - La gouvernance locale de la diversification des modes d'accueil : un nouvel enjeu de "cohésion sociale"/ Bernard Eme et Laurent Fraisse - Expérimentation d'une offre de garde face aux horaires de travail atypiques et flexibles / Arnaud Campéon, Blanche Le Bihan et Claude Martin / avec la collaboration de Guillaume Gardin - Les métiers de la petite enfance à l'épreuve des horaires atypiques. - Les leçons des structures expérimentales / Anne Eydoux - La professionnalisation inachevée des assistantes maternelles François Aballéa - Le loup dans la bergerie. Prime éducation et rapports sociaux de sexe / Nicolas Murcier
- Idéologies et pratiques sexuées des rôles parentaux : quand les institutions de garde en confortent le partage inégal/ Thierry Blöss et Sophie Odena - L'accueil collectif et en crèches familiales des enfants de moins de 6 ans en 2003 Partie 2 - Imaje. Des indicateurs de mesure de l'accueil des jeunes enfants / Benoït Chastenet - La charte de qualité relative à la garde d'enfants à domicile / Daniel Crozat dans les Hauts-de-Seine - L'impact des nouveaux modes de financement des CAF pour les places en crèches. Une enquête menée dans les départements normands / Evelyne Renaudat
- L'accueil des très jeunes enfants dans la Manche. Des tensions localisées dans le Sud-Manche / Bénédicte Leclerc et Bruno Pivoteau - Les jeunes et l'animation occasionnelle. Passer le BAFA aujourd'hui / Isabelle Monforte - L'actualité du droit des prestations versées par les CAF (février 2005) / Nadia Kesteman
Pour garder les jeunes enfants, et c’est une banalité de le rappeler, il faut des parents, des politiques, une organisation, des structures et des personnels. Parce que l’accueil des jeunes enfants relève de la sphère à la fois publique et privée, les politiques de la petite enfance posent de manière centrale la question des systèmes de valeurs et des représentations de la « bonne » éducation des tout-petits. Dans et hors de la sphère domestique ...

PETITE ENFANCE ; MODE DE GARDE ; CRECHE ; ASSISTANTE MATERNELLE ; TRAVAIL ; FEMME ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; PROFESSIONNEL DE LA SANTE ; EDUCATION PARENTALE ; EDUCATION ; SEXISME ; ROLE FEMININ-MASCULIN ; TRAVAIL DOMESTIQUE ; TEMPS PARENTAL ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 92 - 139 pages
Cote : P 218

? n° 92 - Conciliation travail-famille : du côté des entreprises Introduction par Sandrine Dauphin Partie 1 Activités sociales et aménagements temporels. L'action des entreprises en faveur de la conciliation travail-vie familiale de leurs salariés par Anne Eydoux, Bernard Gomel et Marie-Thérèse Letablier Les employeurs, un autre acteur de la politique familiale ? Un état des lieux de leur participation dans la conciliation vie familiale-vie professionnelle par Cécile Lefèvre, Ariane Pailhé et Anne Solaz La conciliation dans les entreprises : une mise en oeuvre sexuée ? par Danielle Boyer et Muriel Nicolas Comment les employeurs appréhendent-ils la vie hors travail de leurs salariés ? Une comparaison entre le modèle français et le modèle anglo-américain par Ariane Ollier-malaterre L'engagement des entreprises dans l'accueil des jeunes enfants. De nombreux enjeux et des partenariats public-privé complexes par Anne Marie-Daune-Richard, Sophie Odena et Francesca Petrella Les entreprises face à la conciliation travail et vie familiale : une comparaison Allemagne et France par Ute Klammer et Marie-Thérèse Letablier
? n° 92 - Conciliation travail-famille : du côté des entreprises Introduction par Sandrine Dauphin Partie 1 Activités sociales et aménagements temporels. L'action des entreprises en faveur de la conciliation travail-vie familiale de leurs salariés par Anne Eydoux, Bernard Gomel et Marie-Thérèse Letablier Les employeurs, un autre acteur de la politique familiale ? Un état des lieux de leur participation dans la conciliation vie familiale-vie ...

TRAVAIL ; ENTREPRISE ; ARTICULATION VIE FAMILIALE ET PROFESSIONNELLE ; FAMILLE ; ALLEMAGNE ; FRANCE ; FEMME ; CRECHE D'ENTREPRISE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 80 - p. 77-91
Cote : P 218

La petite enfance est un domaine où la coparentalité est peu active dans les faits. Les différentes étapes de la délégation de la garde de son enfant à un tiers, telles que la prise de décision, la procédure d'inscription... soulignent l'omniprésence des femmes et le désintérêt relatif des hommes. Ce partage inégal des rôles parentaux se confirme dans les relations courantes instaurées avec le service de garde, les mères assurant la majorité des tâches et interactions quotidiennes liées à l'enfant, alors que les pères se singularisent par le caractère ponctuel de leurs interventions, signe manifeste et permanent de leur autorité. Cet article a pour objet de montrer comment les institutions de socialisation de la petite enfance (les crèches collectives et les assistantes maternelles) contribuent à leur manière à reproduire cette division sexuée des rôles parentaux.
La petite enfance est un domaine où la coparentalité est peu active dans les faits. Les différentes étapes de la délégation de la garde de son enfant à un tiers, telles que la prise de décision, la procédure d'inscription... soulignent l'omniprésence des femmes et le désintérêt relatif des hommes. Ce partage inégal des rôles parentaux se confirme dans les relations courantes instaurées avec le service de garde, les mères assurant la majorité des ...

PETITE ENFANCE ; EGALITE FEMME HOMME ; EDUCATION PARENTALE ; PARENTALITE ; MODE DE GARDE ; FRANCE

... Lire [+]

Z