m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  PARINI Lorena | enregistrements trouvés : 7

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 129 p.
Cote : 205 PAR

La première partie retrace la construction historique des études sur le genre. En effet, le processus d’institutionnalisation de ce champ de recherche a vu se succéder trois appellations : Etudes sur les femmes, Etudes féministes, et enfin Etudes sur le genre traduisant le fait que l’objet d’étude s’est progressivement déplacé des seules femmes aux aspects militants – en parallèle aux mouvements féministes des années 1970 en Occident – et aux revendications des femmes, jusqu’aux analyses genrées envisageant toujours les deux sexes d’un point de vue dialectique. S’il semble difficile d’établir une chronologie claire de ce processus, et encore plus d’en vérifier la validité dans des espaces nationaux différents, les problématiques évoluent de la compréhension des représentations du féminin et du masculin et des rapports de pouvoirs aux fondements de leurs interrelations. En effet, la deuxième partie du texte revient sur l’émergence du concept de « genre », conçu comme le contrepoint socioculturel au concept de « sexe », considéré comme une donnée biologique. Dans la troisième partie, l’auteure dessine les contours du terme de « régime de genre »1 – outil d’analyse macro-sociale –, et soulève des interrogations relatives à la reproduction, au travail et au politique. Elle propose en effet une lecture conceptuelle de l’histoire et de l’actualité du patriarcat, constatant « qu’aucun autre concept ne résume mieux que celui-ci ce qu’est un monde à dominance masculine »(p.64). Les quatrième et cinquième parties de l’ouvrage abordent l’histoire et les transformations des courants de pensée féministes (libéral, marxiste ou radical) et des effets pratiques et symboliques des convergences et divergences entre ces points de vue.
La première partie retrace la construction historique des études sur le genre. En effet, le processus d’institutionnalisation de ce champ de recherche a vu se succéder trois appellations : Etudes sur les femmes, Etudes féministes, et enfin Etudes sur le genre traduisant le fait que l’objet d’étude s’est progressivement déplacé des seules femmes aux aspects militants – en parallèle aux mouvements féministes des années 1970 en Occident – et aux ...

GENRE ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 1529 - p. 12-19
Cote : P 428

Publicité", industrie culturelle, art contemporain, comment les femmes sont-elles représentées aujourd'hui dans nos soicétés consuméristes, individualistes et dont les repères sont pour le moins devenus flous?

FEMINISME ; RAPPORTS SOCIAUX DE SEXE ; ASPECT SOCIO-CULTUREL ; IMAGE DES FEMMES ; FEMME POLITIQUE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 28 - n° 1 - 152 p.
Cote : P 11

ÉDITO
Imaginaires collectifs et reconfiguration du féminisme ».
Valérie Cossy, Fabienne Malbois, Lorena Parini et Silvia Ricci Lempen, «
GRAND ANGLE
Angela McRobbie, « L'ère des top girls : les jeunes femmes et le nouveau contrat sexuel » ;
Maxime Cervulle, « Quentin Tarantino et le (post)féminisme. Politiques du genre dans Boulevard de la mort » ;
Malin Isaksson, « Quand les internautes rencontrent Buffy : la fan fiction sur l'amour entre femmes » ;
Nathalie Morello, « Mum lit, version française : faut-il en rire ou en pleurer ? ».
CHAMP LIBRE
Sylvain Ferez, Agnes Elling et Philippe Liotard, « Sport homosexuel et mouvement social : la mise en scène du corps gay et lesbien ».
PARCOURS
Hélène Fleckinger, « Une révolution du regard. Entretien avec Carole Roussopoulos, réalisatrice féministe ».
COMPTES RENDUS
COLLECTIFS
Agnieszka Dudrak, « Anti-Violence Network of Georgia (AVNG) : lutter en réseau contre la violence domestique ».
ÉDITO
Imaginaires collectifs et reconfiguration du féminisme ».
Valérie Cossy, Fabienne Malbois, Lorena Parini et Silvia Ricci Lempen, «
GRAND ANGLE
Angela McRobbie, « L'ère des top girls : les jeunes femmes et le nouveau contrat sexuel » ;
Maxime Cervulle, « Quentin Tarantino et le (post)féminisme. Politiques du genre dans Boulevard de la mort » ;
Malin Isaksson, « Quand les internautes rencontrent Buffy : la fan fiction sur l'amour entre ...

ART & CULTURE ; IMAGE DES FEMMES ; CORPS ; IMAGE DE LA FEMME DANS L'ART ; IMAGE DU CORPS ; FEMINISME ; CINEMA ; THEATRE ; SPORT ; HOMOSEXUALITE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 22 - n° 3 - 168 p.
Cote : P 11

Deux thèmes au centre de débats politiques et médiatiques actuels font l’objet du dossier présenté par ce nouveau numéro de Nouvelles Questions Féministes. La première partie du Grand Angle met en évidence l’ambiguïté, du point de vue du genre, des politiques publiques : bien des décisions politiques sont prises aujourd’hui " au nom de l’égalité des sexes " (par exemple en Suisse, le relèvement de l’âge de la retraite des femmes), alors que, de fait, elles détournent le principe d’égalité de ses objectifs féministes. Ces détournements sont analysés dans trois articles consacrés à la parité, à l’adoption et au travail domestique. Examinant les tenants et les aboutissants de la récente loi française sur la parité, Laure Bereni et Eléonore Lépinard font valoir que si la revendication de parité avait pour objectif initial d’être une mesure de " discrimination positive ", devant garantir, par des moyens concrets, la représentation des femmes dans les parlements, elle s’est transformée en un principe d’égalité formelle donnant des résultats pour le moins mitigés. L’article de Bruno Perreau dévoile pour sa part les mécanismes juridiques par lesquels le principe d’égalité entre femmes et hommes est utilisé pour justifier le non-accès des personnes homosexuelles au droit à l’adoption. Enfin, Christine Delphy analyse diverses politiques sociales censées être mises en place " pour les femmes " mais qui, quand on y regarde de plus près, encouragent les hommes à ne pas faire leur part de travail domestique : dégrèvement fiscal des couples, couvertures sociales en matière de sécurité sociale (santé et retraite) que les hommes mariés obtiennent " pour " leur épouse qui ne travaille pas, crèches subventionnées.
La deuxième partie du Grand Angle se concentre sur les retournements du principe d’égalité. A force de dire que l’égalité est désormais atteinte, les féministes se retrouvent accusées par certain·e·s de mener un combat d’arrière-garde, ou pire encore, d’avoir poussé notre société à discriminer les hommes, au bénéfice des femmes pour lesquelles on en aurait trop fait. Les récents écrits d’Elisabeth Badinter, de Marcela Iacub et Hervé Le Bras, largement relayés par les médias, entrent de plein pied dans cette phase de backlash antiféministe. NQF publie trois articles qui y répondent, démontrant le manque de rigueur scientifique de ces intellectuelÅ~leÅ~s, mis au service d’une entreprise de déqualification de la recherche et de l’action féministes. Il en ressort notamment que leur argumentation dépolitise la violence et la sexualité, légitime les inégalités sexuelles, nie les rapports de pouvoir qui traversent la société et prône une vision libérale de cette société où seul l’individu serait l’artisan de sa destinée.
Chahla Chafiq. Le nouvel homme islamiste. La prison politique en Iran.
Cynthia Kraus
Bard, Christine, Frédéric Chauvaud, Michelle Perrot et Jacques-Guy Petit (Eds). Femmes et justice pénale. XIX-XX siècles.
Françoise Armengaud
Catherine Écarnot. L’écriture de Monique Wittig à la couleur de Sappho.
Natalie Benelli
Pia Tschannen. Putzen in der sauberen Schweiz. Arbeitsverhältnisse in der Reinigungsbranche.

Collectif
Sabine Masson
Tzome Ixuk (femmes organisées). Femmes tojolabales en lutte au Chiapas.




Deux thèmes au centre de débats politiques et médiatiques actuels font l’objet du dossier présenté par ce nouveau numéro de Nouvelles Questions Féministes. La première partie du Grand Angle met en évidence l’ambiguïté, du point de vue du genre, des politiques publiques : bien des décisions politiques sont prises aujourd’hui " au nom de l’égalité des sexes " (par exemple en Suisse, le relèvement de l’âge de la retraite des femmes), alors que, de ...

EGALITE FEMME HOMME ; POLITIQUE ; PARITE ; HOMOPARENTALITÉ ; ADOPTION ; VIOLENCES FAITES AUX FEMMES ; ANTIFÉMINISME ; MONDIALISATION ; ISLAM

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 23 - n° 2 - p. 4-9
Cote : P 11

- Edito : Restructurations patriarcales à l’Est
- Grand Angle : La politique de la reproduction dans les Pays d'Europe Centrale et Orientale
- Le patriarcat d’en-haut et d’en-bas en Roumanie
- La politique de la « conciliation » entre vie professionnelle et vie familiale en Pologne. Le cas du travail à temps partiel (1970-2003)
Champ libre
- Féminisme(s) « Est-Ouest » dans une perspective postcoloniale
Parcours
- « En Roumanie le féminisme académique a un ascendant sur le féminisme militant ».
- Entretien avec Mihaela Miroiu, fondatrice des Etudes Genre en Roumanie
-« De l’art de la rébellion »
- Entretien avec Lindsey Collen, écrivaine et militante à l’île Maurice
Comptes rendus
- Ethnocraties, totalitarismes et consensus patriarcal global.
- Le Sexe de la nation et le nouvel ordre mondial selon Rada Ivekovic
- Ghislaine Glasson Deschaumes et Svetlana Slapsak (Eds) : Une caravane de militantes pour la paix dans les Balkans
ENWISE
- Rapport 2003. Un gaspillage de talents: la situation des femmes scientifiques dans les pays d'Europe centrale et orientale
- Regard pessimiste sur un avenir radieux
- Souad : Brûlée vive
Collectifs
- Education féministe dans la Croatie contemporaine
- Gender Studies à Prague
- Femmes kosovares isolées. Une Association en lutte contre les renvois forcés et pour le droit d’asile en Suisse
- Edito : Restructurations patriarcales à l’Est
- Grand Angle : La politique de la reproduction dans les Pays d'Europe Centrale et Orientale
- Le patriarcat d’en-haut et d’en-bas en Roumanie
- La politique de la « conciliation » entre vie professionnelle et vie familiale en Pologne. Le cas du travail à temps partiel (1970-2003)
Champ libre
- Féminisme(s) « Est-Ouest » dans une perspective postcoloniale
Parcours
- « En Roumanie le féminisme ...

FEMINISME ; PAYS DE L'EX URSS ; POLITIQUE ; EX RDA ; EUROPE DE L'EST ; CROATIE ; ROUMANIE ; POLOGNE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 24 - n° 3 - p. 138-140
Cote : P 11

FEMME ; CITOYENNETÉ ; LUTTE FEMINISTE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

vol. 24 - n° 3 - p. 106-121
Cote : P 11

Cet article s’inscrit dans une perspective exploratoire cherchant à élaborer une méthode statistique d’analyse de genre de l’engagement politique. Il s’agit de montrer que dans les analyses quantitatives, l’utilisation de la variable biologique « sexe » ne pose pas uniquement des problèmes conceptuels, mais qu’elle insiste par trop sur les différences sexuelles sans tenir compte des rapports sociaux qui les produisent. Malgré les apports de la théorie féministe matérialiste, l’analyse empirique des faits sociaux tels que l’engagement politique s’appuie encore de manière primordiale sur la catégorisation de sexe comme si elle pré-existait, ou était indépendante du système de genre. A l’appui de leur démonstration, les autrices ont élaboré deux modèles d’analyse statistique, l’un inspiré par les études « classiques » de l’engagement politique, et l’autre s’appuyant sur la construction d’un indicateur de genre, à savoir la division sexuelle du travail.
Cet article s’inscrit dans une perspective exploratoire cherchant à élaborer une méthode statistique d’analyse de genre de l’engagement politique. Il s’agit de montrer que dans les analyses quantitatives, l’utilisation de la variable biologique « sexe » ne pose pas uniquement des problèmes conceptuels, mais qu’elle insiste par trop sur les différences sexuelles sans tenir compte des rapports sociaux qui les produisent. Malgré les apports de la ...

POLITIQUE ; MILITANTISME ; FEMME ; GENRE ; FRANCE

... Lire [+]

Z