m
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation d'un simple cookie d'identification. Aucune autre exploitation n'est faite de ce cookie. OK

Documents  QUÉREUX Dr Christian | enregistrements trouvés : 13

O
     

-A +A

Q


Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 12 - p. 1047-1051
Cote : P 2

Les bénéfices non contraceptifs de la contraception orale sont mal connus des femmes et du corps médical, trop imprégnés des seuls effets délétères, notamment thrombo-emboliques. La pilule assure cependant une prévention efficace des troubles du cycle : elle améliore la gularité des cycles, diminue le volume des règles et rend la dysménorrhée primaire moins fréquente et moins sévère. Une revue de la littérature montre également que la contraception orale diminue de 40 à 50 % l'incidence des cancers de l'endomètre et de l'ovaire, y compris chez les femmes ayant une histoire familiale ou porteuse d'un gène de prédisposition. Cet effet est corrélé à la durée d'utilisation et se poursuit .qu'à dix ans ou plus après l'arrêt de la pilule. Il est probable que la pilule a aussi un rôle favorable sur le cancer colorectal avec une réduction risque d'environ 40 % par diminution des acides biliaires au niveau du côlon. D'autres bénéfices de la contraception orale ont été rapportés: prévention de l'ostéopénie postménopausique lorsqu'elle est utilisée en périménopause, diminution de l'incidence des fibro-adénomes, de la mastose fibrokystique, des fibromes utérins et des infections utéro-annexielles, effet favorable sur l'acné. L'action préventive sur la arthrite rhumatoïde est controversée, l'impression actuelle étant qu'elle diminue la sévérité et la symptomatologie plus que le risque de survenue.
Les bénéfices non contraceptifs de la contraception orale sont mal connus des femmes et du corps médical, trop imprégnés des seuls effets délétères, notamment thrombo-emboliques. La pilule assure cependant une prévention efficace des troubles du cycle : elle améliore la gularité des cycles, diminue le volume des règles et rend la dysménorrhée primaire moins fréquente et moins sévère. Une revue de la littérature montre également que la c...

PILULE ; RISQUE ; CANCER ; EFFET BENEFIQUE ; MENOPAUSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- 78 p.
Cote : 133 QUE

Questions réponses sur les estroprogestatifs.

PILULE ESTROPROGESTATIVE ; CONTRACEPTION FEMININE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 2 - p. 154-158
Cote : P 2

En 1995 et 1996, quatre études ont montré une augmentation du risque thromboembolique veineux (TEV) des pilules de troisième génération par rapport aux pilules de seconde génération. Les progestatifs de troisième génération ont été mis en cause. Ces publications ont eu un impact médiatique important. La relecture de l'information scientifique a cependant permis de mettre en évidence de nombreux biais, aussi bien méthodologique que de prescription et de diagnostic. Plus récemment, les conclusions contradictoires de deux études publiées dans le BMJ et portant sur la même base de données (General Practitioner Research Database), analysant le risque thromboembolique veineux des pilules de troisième génération, sèment le trouble. Il existe une probable augmentation du risque TEV avec les progestatifs de troisième génération mais qui a été surévalué à l'origine. Une réanalyse des différentes informations s'impose en s'appuyant non seulement sur les mécanismes biologiques imputables mais aussi sur... de nouvelles études épidémiologiques solides.
En 1995 et 1996, quatre études ont montré une augmentation du risque thromboembolique veineux (TEV) des pilules de troisième génération par rapport aux pilules de seconde génération. Les progestatifs de troisième génération ont été mis en cause. Ces publications ont eu un impact médiatique important. La relecture de l'information scientifique a cependant permis de mettre en évidence de nombreux biais, aussi bien méthodologique que de pr...

PILULE PROGESTATIVE MICRODOSEE ; RISQUE ; MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.
Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 8 - p. 552-567
Cote : P 2

MENOPAUSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 5 - p. 412-415
Cote : P 2

DISPOSITIF INTRA-UTERIN ; RISQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 421 - p. 16-17
Cote : P 67

A partir de l'analyse précise des risques liés à la contraception orale, les nouvelles règles de surveillance biologique des patientes dans les diverses situations cliniques...

PILULE ; RISQUE ; ENQUETE ; FEMME ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 278 - p. 33-24
Cote : P 3

CONTRACEPTION ; ADOLESCENCE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 2 - p. 129-131
Cote : P 2

volume n°26
Il y a un certain nombre d'interactions entre la pilule et les médicaments, mais en pratique peu sont susceptibles de modifier l'efficacité de la pilule ou les taux des médicaments.

MEDICAMENT ; EFFET SECONDAIRE ; PILULE ; INTERACTION MEDICAMENTEUSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 11 - p. 826-832
Cote : P 2

REGLES ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 252 - P. 33-35
Cote : P 3

La femme en périménopause craint plus encore qu'elle ne désire une grossesse tardive avec ses contraintes et ses risques. Elle utilise de ce fait une contraception tout en se posant quelques questions sur sa ménopause prochaine: "Quand faudra-t-il arrêter la contraception ? Saurais-je si je suis ménopausée ?... ". Ce sont aussi nos interrogations avec, de plus, le souci de faciliter ce passage harmonieusement.

MENOPAUSE ; HORMONE ; FRANCE ; TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 370 - P. 18 - 19
Cote : P 67

Le traitement hormonal substitutif (THS), est actuellement reconnu pour améliorer un grand nombre des symptômes. En utilisation à long terme, il prévient l'ostéoporose, réduit l'incidence des fractures, et a un rôle protecteur hautement probable au niveau coronarien et cérébral. Cependant le traitement est utilisé chez un nombre faible de femmes ménopausées (10 %) et souvent de très courte durée. Nous allons tenter d'expliquer les raisons de cette faible observance et les remèdes à y apporter.
Le traitement hormonal substitutif (THS), est actuellement reconnu pour améliorer un grand nombre des symptômes. En utilisation à long terme, il prévient l'ostéoporose, réduit l'incidence des fractures, et a un rôle protecteur hautement probable au niveau coronarien et cérébral. Cependant le traitement est utilisé chez un nombre faible de femmes ménopausées (10 %) et souvent de très courte durée. Nous allons tenter d'expliquer les raisons de ...

TRAITEMENT HORMONAL SUBSTITUTIF ; FEMME ; MENOPAUSE ; FRANCE

... Lire [+]

Déposez votre fichier ici pour le déplacer vers cet enregistrement.

- n° 6 - p. 366-375
Cote : P 2

Les accidents cardiovasculaires sous estroprogestatifs ont justifié une évolution de la contraception orale dont les phases essentielles sont la réduction de la posologie en éthinylestradiol et la mise au point de progestatifs nouveaux; ceci a permis de diminuer les risques thrombo-emboliques et d'améliorer la tolérance métabolique. L'auteur, après avoir fait l'inventaire des produits existants sur le marché français, évoque la prescription et la surveillance d'une contraception estroprogestative et rappelle un certain nombre de conseils pratiques.
Les accidents cardiovasculaires sous estroprogestatifs ont justifié une évolution de la contraception orale dont les phases essentielles sont la réduction de la posologie en éthinylestradiol et la mise au point de progestatifs nouveaux; ceci a permis de diminuer les risques thrombo-emboliques et d'améliorer la tolérance métabolique. L'auteur, après avoir fait l'inventaire des produits existants sur le marché français, évoque la prescription et ...

PILULE ESTROPROGESTATIVE ; PILULE ESTROPROGESTATIVE MICRODOSÉE ; PILULE MINIDOSÉE ; RISQUE ; MALADIE CARDIOVASCULAIRE ; MALADIE THROMBO-EMBOLIQUE ; FRANCE

... Lire [+]

Z